Vous êtes ici : Accueil > À propos > Salle de nouvelles > Communiqués de presse > Plus d'un milliard de dollars en provenance du Mouvement Desjardins et de son régime de rentes pour appuyer le développement des énergies renouvelables et des technologies propres

Plus d'un milliard de dollars en provenance du Mouvement Desjardins et de son régime de rentes pour appuyer le développement des énergies renouvelables et des technologies propres

Pour une troisième année consécutive, Desjardins est classé 
parmi les employeurs les plus écolos au Canada à l'occasion du Jour de la Terre célébré le 22 avril

Lévis, le 21 avril 2017 - Lorsqu'on additionne les financements octroyés par la vice-présidence Marché des capitaux du Mouvement Desjardins (VPMC) et les prises de participation à l'équité par trois entités affiliées au Mouvement Desjardins dont le Régime de rentes du Mouvement Desjardins* (RRMD), on atteint un appui de plus d'un milliard de dollars en faveur des énergies renouvelables. De ce montant, près de 550 M$ sont engagés dans 31 parcs éoliens, quelque 300 M$ dans 14 projets d'énergie solaire et 155 M$ dans neuf projets hydroélectriques et une usine de production d'électricité à partir de la biomasse.

Ces installations éoliennes, solaires et de production d'électricité pourront générer près de 2700 MW d'énergie, soit la consommation de 852 000 foyers alimentés en électricité. Si cette énergie était produite par un seul barrage d'Hydro-Québec, cette installation serait la troisième en importance après les barrages Robert-Bourassa (5616 MW) et La Grande-4 (2779 MW) dans le Nord-du-Québec. Elle équivaut à un peu plus de la consommation de la population de Montréal, à 3,7 fois celle des citoyens de Québec et à une fois et demie la consommation des ménages de l'agglomération d'Ottawa-Gatineau.

« Avec un portefeuille de 750 M$ d'actifs en énergie renouvelable et technologies propres, le Régime de rentes du Mouvement Desjardins a joué un rôle de pionnier dans les filières éolienne, solaire et hydroélectrique, de faire valoir Sylvain Gareau, vice-président, Régime de rentes du Mouvement Desjardins. Ces actifs représentent la moitié de notre portefeuille en infrastructures. En ce Jour de la Terre, nous saluons la communauté canadienne d'investisseurs institutionnels qui construisent l'économie du 21e siècle. »

Pour sa part, Jean-Yves Bourgeois, vice-président, Marché des capitaux chez Desjardins, rappelle que l'éolien et le solaire sont les sources d'énergie qui connaissent la croissance la plus rapide sur la planète. « Le Canada est très riche en sources d'énergies renouvelables et notre portefeuille de financement de ces infrastructures le reflète. Nos engagements dans ces filières créatrices d'emplois à haute valeur ajoutée constituent un vecteur de croissance privilégié pour Desjardins. Nous sommes fiers de participer au financement de ce secteur stratégique et porteur et ainsi contribuer au développement de sources d'énergie propre et renouvelable pour les communautés du Québec et du Canada. » 

* Les deux compagnies d'assurance du Mouvement Desjardins, Desjardins Sécurité financière et Desjardins Groupe d'assurances générales, sont partenaires du RRMD dans sept actifs en énergie renouvelable.

Pour des exemples d'engagements du RRMD et de la VPMC dans les filières éolienne, solaire et hydroélectrique, de même que dans les technologies propres, voir l'annexe à la fin du communiqué.

Capital régional et coopératif Desjardins : plus de 4,7 M$ dans les technologies propres au Québec

Par ailleurs, Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD) et ses fonds partenaires ont des engagements dans quatre entreprises québécoises spécialisées dans les technologies propres. Laboratoire M2 inc. et E2Metrix inc., deux entreprises de Sherbrooke, œuvrent respectivement dans le domaine des produits désinfectants biodégradables et dans le traitement des eaux usées industrielles par électrocoagulation. La Lavalloise Airex Énergie inc. conçoit et distribue, quant à elle, des équipements destinés à la fabrication de biocharbon à partir de la biomasse. Récupère Sol (Saint-Ambroise au Saguenay) décontamine les sols contaminés en BPC, hydrocarbure ou autres et permet qu'ils soient réutilisés, et ce, au lieu de les enfouir et de reporter le problème à plus tard.

Nos membres aussi soutiennent les technologies propres et les projets à caractères environnementaux 

Le 14 juin dernier, Desjardins a lancé deux nouveaux fonds soutenant le développement durable. Le Fonds Desjardins SociéTerre Technologies propres est le premier fonds commun de placement au Canada à offrir aux investisseurs particuliers la possibilité de financer des technologies et des solutions innovantes dans le domaine de l'efficience énergétique et de l'environnement. Impax, le gestionnaire du Fonds, investit dans des sociétés réparties dans le monde et dont les revenus proviennent d'activités liées aux technologies propres : les énergies renouvelables, l'efficacité énergétique, le traitement de l'eau, le contrôle de la pollution, la gestion des déchets, les services environnementaux et l'agriculture durable. Au 31 mars 2017, les membres de Desjardins avaient déjà 53 M$ de leur épargne dans ce fonds cleantech.

Le Fonds Desjardins SociéTerre Obligations environnementales est le premier fonds canadien à investir dans les obligations environnementales émises par des gouvernements et des sociétés partout dans le monde. L'investissement dans de tels titres d'emprunt est destiné à financer des projets qui favorisent le développement durable, ou atténuent les changements climatiques. En plus d'intégrer des critères environnementaux pour sélectionner les titres qui composent le Fonds, le gestionnaire spécialisé en IR, Mirova, analyse également les pratiques sociales et de gouvernance des entreprises afin d'optimiser la gestion du risque du portefeuille. Au 31 mars 2017, les membres de Desjardins avaient déjà 119 M$ de leur épargne dans ce nouveau fonds qui investit notamment dans les obligations vertes des provinces du Québec et de l'Ontario, des sommes qui permettent entre autres de développer le transport collectif.

Desjardins dans un top 70 des employeurs les plus écolos au Canada pour 2017

À l'occasion du Jour de la Terre célébré le 22 avril, Mediacorp Canada a rendu public aujourd'hui son classement des 70 employeurs les plus écolos au Canada. C'est la troisième année d'affilée que Desjardins, plus important employeur privé au Québec, figure dans ce classement. Voir la mention de Desjardins dans le communiqué anglais de Mediacorp.

 ANNEXE

Plus d'un milliard $ d'engagements du Régime de rentes du Mouvement Desjardins et de la VP Marché des capitaux du Mouvement dans les actifs d'énergie renouvelable et les technologies propres

Éolien : près de 550 M$ au Canada et à l'international

À l'échelle du Québec, les parcs éoliens bénéficient d'un appui de 354 M$, soit 114 M$ en financement et 240 M$ en équité. Ainsi, le RRMD est notamment partenaire pour 74 M$ dans le plus important parc éolien au Canada, celui de Rivière-du-Moulin dans le parc faunique des Laurentides, qui compte 175 éoliennes produisant 350 MW. Le RRMD est aussi associé dans l'Éolienne de l'Érable (100 MW, Centre-du-Québec), celui situé à Saint-Robert-Bellarmin (80 MW, Estrie) et dans le parc éolien Mont-Rothery (13 M$, 74 MW, Gaspésie). Pour sa part, la VPMC participe au financement de deux parcs éoliens : Pierre-De Saurel (25 MW, Montérégie), premier parc éolien entièrement municipal au Québec, et Mesgi'g Ugju's'n - qui signifie « grand vent » en langue mi'gmaq - (150 MW, Gaspésie), un projet d'Innergex en partenariat avec les trois communautés mi'gmaq du Québec.

Toujours dans l'éolien, ailleurs au Canada, le RRMD investit entres autres dans le Dokie Power Project (144 MW, Colombie-Britannique) et dans une plateforme de 680 MW, qui compte 10 parcs éoliens et deux solaires répartis en Ontario (8), dans les Maritimes (3) et en Colombie-Britannique (1).

Ailleurs dans le monde, le RRMD investit notamment en France dans dix parcs éoliens générant 155 MW.

Solaire : 300 M$ au Canada

La VPMC et le RRMD sont également actifs dans la filière solaire avec des investissements totalisant quelque 300 M$, majoritairement en Ontario. Ainsi, le RRMD est notamment partenaire pour 72 M$ dans le Grand Renewable Energy Park, l'un des plus importants parcs solaires photovoltaïques au Canada (100 MW, Haldimand en Ontario), en collaboration avec les six Nations autochtones de la Grand River. Il a aussi une équité de 55 M$ dans le Kingston Solar Project (100 MW, Kingston et Loyalist Township). La VPMC est quant à elle associée au financement de quatre projets solaires photovoltaïques de TerraForm Canada (40 MW, Marsh Hill, Lindsay, Woodville et Sandringham en Ontario).

Hydroélectricité et production d'électricité à partir de la biomasse : 155 M$ au Canada

Le RRMD est partenaire pour 52 M$ dans la centrale hydroélectrique SM-1 produisant 30,5 MW sur la rivière Sainte-Marguerite (Sept-Îles, Côte-Nord). En Colombie-Britannique, le RRMD est partenaire des deux centrales Toba-Montrose (235 MW,) et six centrales près du lac Harrison (42 M$, 150 MW), cet ensemble de centrales étant la plus grande installation privée au fil de l'eau au Canada. La VPMC participe, quant à elle, au financement du projet de la compagnie Kruger qui opère une usine de production d'électricité à partir de la biomasse et des résidus de son usine à papier de l'arrondissement de Brompton, à Sherbrooke (24 MW, Estrie).

Soutien aux technologies propres : 160 M$

La VPMC participe au financement - à la hauteur de 160 M$ - de trois usines utilisant des technologies environnementales à la fine pointe, soit la construction du North Shore Wastewater Treatment Plant qui sera opéré par la Ville de Vancouver à compter de 2020, le Hamilton Biosolids Project grâce auquel Hamilton pourra traiter jusqu'à 60 000 tonnes par année de matières organiques et le Green Electron Power Project, une usine électrique à cycle combiné au gaz naturel (294 MW, St. Clair Township, Ontario).

 

À propos du Régime de rentes du Mouvement Desjardins (RRMD)

Le Régime de rentes du Mouvement Desjardins offre un régime de retraite à prestations déterminées à plus de 60 000 participants. Avec un actif net de plus de 11 milliards $, le Régime de rentes du Mouvement Desjardins se situe au 7e rang des régimes de retraite privés au Canada.

Nous joindre

  • Pour journalistes seulement: Richard Lacasse
  • 418 835-8444 ou 1 866 835-8444, poste 5563163
  • media@desjardins.com

S'abonner