Desjardins annonce des pratiques concrètes pour faire face au défi climatique 

  

Lévis, le 6 décembre 2017Le Mouvement Desjardins annonce des pratiques concrètes afin de jouer un rôle proactif face au défi que représentent les changements climatiques. Il entend ainsi soutenir non seulement la transition énergétique, mais également les entreprises afin qu'elles adoptent de meilleures pratiques en matière d'environnement, de saine gouvernance et de respect des collectivités. 

« Comme coopérative financière, nous pouvons montrer l'exemple et encourager la transition énergétique, a souligné Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins. Ainsi, Desjardins rendra ses opérations carboneutres, investira dans des projets d'énergie renouvelable et diminuera l'empreinte carbone de son portefeuille sur les marchés publics. Pour toutes nos autres activités, nous ajouterons des critères d'autorisation afin de favoriser une finance qui respecte l'environnement et les collectivités ». 

Desjardins annonce l'implantation de quatre pratiques qui touchent l'ensemble de son organisation pour appuyer cette transition et assumer son leadership : 

  1. Desjardins compensera dès 2017 les émissions de gaz à effet de serre associées à ses activités par l'achat de crédits de carbone. 
  1. Desjardins concentrera dans les énergies renouvelables ses investissements directs en infrastructures énergétiques réalisés à partir de ses fonds propres. Le Régime de rentes du Mouvement Desjardins prend ce même engagement. 
  1. Toujours pour ses fonds propres, Desjardins s'assurera d'ici 2020 que l'empreinte carbone de son portefeuille investi dans les marchés sera inférieure de 25 % à celle des entreprises qui composent les indices boursiers et obligataires. 
  1. Dans l'ensemble de ses décisions d'affaires, Desjardins ajoutera de nouveaux critères d'autorisation qui tiendront compte des facteurs de risque de nature environnementale, sociale et de gouvernance. 

Concrètement, avant de prendre une décision d'affaires, les équipes de Desjardins évalueront, par exemple, si leur partenaire :

  • a consulté les collectivités touchées, notamment celles issues des Premières nations;
  • a un plan rigoureux pour gérer son empreinte carbone et ses risques sur le plan des changements climatiques;
  • a mis en place des politiques de rémunération et de santé et sécurité au travail. 

Les pratiques mises en place seront intégrées aux objectifs des équipes et feront l'objet d'une reddition de comptes dans le rapport annuel dès la fin de l'année financière 2018. Elles témoignent de la volonté de Desjardins d'être à l'écoute de ses membres et clients qui désirent une économie plus verte. 

« Pour que la transition énergétique se poursuive, il doit y avoir un effort collectif. Le secteur financier doit se mobiliser plus que jamais et donner l'exemple en utilisant de façon responsable les fonds sous son contrôle », a tenu à préciser Guy Cormier. 

Desjardins invite ses membres et clients à soutenir cette transition de plusieurs façons, notamment par l'intermédiaire de leur épargne, en leur offrant des produits axés spécifiquement sur la réduction des gaz à effet de serre tels que les Fonds Desjardins SociéTerre Technologies propres et Fonds Desjardins SociéTerre Environnement.

Pour en savoir plus, cliquez ici :   https://www.desjardins.com/engagements-defi-climatique/.

Nous joindre

  • Pour journalistes seulement: Chantal Corbeil
  • 514 281-7000 ou 1 866 866-7000, poste 5554215
  • media@desjardins.com

S'abonner