banniere-q1-2018-communique.pngUN GROUPE INNOVANT ET ENGAGÉ. Parmi les réalisations du premier trimestre, notons l'inauguration de la deuxième caisse mobile et le développement du design intérieur de nos locaux à la Tour de Montréal. On voit aussi des cyclistes présents lors de l'annonce de l'engagement de Desjardins dans le Parc linéaire Le P'tit Train du Nord.

 

Le Mouvement Desjardins enregistre des excédents de 501 M$ pour le premier trimestre

Le retour aux membres et à la collectivité s'élève à 82 M$, en hausse de 21 M$


Lévis, le 15 mai 2018 - Au terme du premier trimestre terminé le 31 mars 2018, le Mouvement Desjardins, premier groupe financier coopératif au Canada, enregistre des excédents avant ristournes aux membres de 501 M$, une hausse de 118 M$ par rapport au trimestre correspondant de 2017. Les excédents rajustés([1]) sont quant à eux en hausse de 110 M$, ou de 28,1 %. Cette performance s'explique, entre autres, par la poursuite de la croissance des activités du réseau des caisses, ainsi que par des gains supérieurs sur les placements et par la hausse des revenus liés à la croissance des actifs sous gestion. Ceci permet au Mouvement Desjardins de poursuivre sa mission coopérative au bénéfice de ses membres et clients et de maintenir son excellente solidité financière.

Ainsi, le retour aux membres et à la collectivité atteint 82 M$ (T1 2017 : 61 M$), y compris une provision pour ristournes de 50 M$ (T1 2017 : 35 M$), 20 M$ en commandites, dons et bourses d'études (T1 2017 : 17 M$) et 12 M$ en Avantages membre Desjardins (T1 2017 : 9 M$).

« Nous commençons bien l'année 2018 avec des résultats pour le premier trimestre qui sont en hausse sur le trimestre correspondant de 2017. Par sa performance, notre Mouvement se donne les moyens d'améliorer ses services, d'accroître son leadership socioéconomique et de réaliser la transformation numérique dans laquelle il s'est engagé au bénéfice de ses membres et clients », a déclaré le président et chef de la direction, Guy Cormier.

 

Un groupe coopératif engagé dans son milieu

 

Outre l'engagement soutenu des caisses dans leur milieu, voici d'autres réalisations qui sont la manifestation concrète de ce que peut faire Desjardins dans la vie des gens.

·         Lancement de la campagne de financement de la Fondation Forces AVENIR à laquelle Desjardins participe avec une contribution de 1,5 M$. Guy Cormier est coprésident de cette campagne de financement pour appuyer les jeunes dans leur formation, leurs projets et la réalisation de leurs rêves.

·         À titre de partenaire d'envergure du Parc linéaire Le P'tit Train du Nord, Desjardins accorde une contribution de 600 000 $ sur trois ans afin d'améliorer la sécurité sur l'ensemble du réseau.

·         Desjardins investit plus de 1,7 M$ pour soutenir des projets porteurs dans Kamouraska Chaudière-Appalaches. Ces projets en entrepreneuriat émanent d'une concertation entre les 17 caisses et les principaux acteurs communautaires de la région.

·         Renouvellement de notre partenariat avec Place aux jeunes en région (PAJR) pour la septième édition de la Semaine des régions afin de faire connaître aux jeunes diplômés des grands centres le dynamisme et le caractère spécifique des milieux de vie ruraux.

 

Un groupe financier innovateur

 

Desjardins innove constamment afin de répondre aux besoins de ses membres et clients. Voici quelques projets novateurs et reconnaissances de l'expertise de Desjardins. 

·      Annonce de l'installation de 200 bornes de recharge pour véhicules électriques sur l'ensemble du Québec et dans l'Est de l'Ontario en partenariat avec Hydro-Québec.

·      Inauguration de la deuxième caisse mobile qui sera déployée sur l'ensemble du Québec.

·      Desjardins s'est associé, avec d'autres leaders en investissement, aux Nations Unies pour faire la promotion de la divulgation d'information quant aux changements climatiques.

·      Nouveaux produits innovateurs en assurance permettant d'acheter une assurance en ligne de façon autonome et de faire une réclamation pour un véhicule accidenté en ligne.

 

Soulignons également que Guy Cormier, président et chef de la direction de Desjardins, a été nommé président du comité consultatif de la Ville de Montréal pour son futur Plan commerce. 

Enfin, Desjardins a dévoilé le design intérieur de ses locaux dans la Tour de Montréal (Stade olympique). L'arrivée de plus de 1 000 employés de Desjardins contribuera à la vitalité du milieu et à l'économie locale de l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

 

Résultats financiers du premier trimestre

·         Excédents de 501 M$, en hausse de 118 M$, ou de 30,8 %, par rapport à ceux de 2017.

·         Hausse des revenus d'exploitation(1) de 263 M$, ou de 7,0 %.

·         Provision pour ristourne aux membres de 50 M$ en hausse de 42,9 % par rapport à la même période en 2017.

·         Augmentation de 1,1 G$ de l'encours des prêts hypothécaires résidentiels depuis le 31 décembre 2017.

·         Ratio de fonds propres total de 17,7 % au 31 mars 2018.

·         Création de Patrimoine Aviso, une société de gestion de patrimoine, en partenariat avec les centrales provinciales de credit unions et le Groupe Cumis.

La hausse des revenus d'exploitation(1) au premier trimestre s'explique en partie par l'apport du réseau des caisses, qui continue sa croissance, et par les secteurs Gestion de patrimoine et Assurance de personnes ainsi qu'Assurance de dommages qui ont bénéficié d'une hausse de leurs revenus de primes.

Le revenu net d'intérêts s'élève à 1 135 M$, en hausse de 78 M$ par rapport à la même période en 2017. Cette croissance s'explique par la progression des activités de financement dans le domaine des prêts hypothécaires, des prêts à la consommation et des prêts aux entreprises depuis un an, ainsi que par la hausse des taux d'intérêt.

Les primes nettes s'établissent à 2 139 M$ (T1 2017 : 1 982 M$), une hausse de 7,9 %. La croissance des activités en assurance de personnes et en assurance de dommages combinée à l'effet du traité de réassurance signé dans le cadre de l'acquisition des activités canadiennes de State Farm expliquent cette augmentation.

Les autres revenus d'exploitation([1]) atteignent 744 M$, en hausse de 28 M$ par rapport à ceux de la période correspondante en 2017. Cette augmentation provient essentiellement de la progression des revenus liés aux actifs sous gestion ainsi que de ceux issus des commissions liées aux activités de paiement par cartes et découlent de la croissance des volumes d'affaires. Cette hausse est compensée en partie par la diminution des frais sur les dépôts découlant du changement dans la tarification et de la baisse de volume.

La dotation à la provision pour pertes de crédit est en hausse de 23 M$ par rapport à la même période en 2017 et totalise 115 M$. Cette augmentation est expliquée principalement par l'effet de l'adoption de l'IFRS 9 au 1er janvier 2018. Quant au ratio des prêts dépréciés bruts, exprimé en pourcentage du portefeuille total de prêts et acceptations bruts, il s'établit à 0,52 % au 31 mars 2018, en hausse par rapport à celui enregistré en 2017, en raison principalement de l'adoption de l'IFRS 9. Malgré cette hausse, le Mouvement Desjardins a continué en 2018 de présenter un portefeuille de prêts de qualité.

Les frais autres que d'intérêts s'élèvent à 1 913 M$ (T1 2017 : 1 847 M$). Cette hausse s'explique principalement par la progression des affaires, dont les activités de paiement par cartes, de financement et d'actifs sous gestion ainsi que l'effet du traité de réassurance signé dans le cadre de l'acquisition des activités canadiennes de State Farm. Cette augmentation est compensée en partie par la baisse des frais attribuable à la vente de Western Financial Group Inc. et de Western Life Assurance Company le 1er juillet 2017.

Un actif de 282,1 G$, en hausse de 7,0 G$

 

Au 31 mars 2018, l'actif total du Mouvement Desjardins se chiffre à 282,1 G$, en hausse de 7,0 G$, ou de 2,5 %, depuis le 31 décembre 2017. Cette progression s'explique en grande partie par l'augmentation de 3,2 G$ des sommes à recevoir des clients, courtiers et institutions financières inclus dans les autres actifs. La progression du portefeuille de valeurs mobilières ainsi que de celui de prêts et acceptations nets explique aussi cette croissance.

 

Une solide base de capital

 

Le Mouvement Desjardins maintient une très bonne capitalisation en conformité avec les règles de Bâle III. Ses ratios de fonds propres de la catégorie 1A et du total des fonds propres sont respectivement de 17,4 % et de 17,7 % au 31 mars 2018, alors qu'ils étaient de 18,0 % et de 18,4 % au 31 décembre 2017.


Résultats sectoriels du premier trimestre de 2018

Particuliers et Entreprises 

Les excédents avant ristournes aux membres attribuables au secteur Particuliers et Entreprises sont de 275 M$ au premier trimestre de 2018 (T1 2017 : 246 M$). Le profit lié à la restructuration d'Interac Corp. ainsi que la performance du réseau des caisses expliquent en grande partie cette hausse.

Gestion de patrimoine et Assurance de personnes

Au terme du trimestre, les excédents nets générés par le secteur Gestion de patrimoine et Assurance de personnes sont de 206 M$ (T1 2017 : 143 M$). Cette augmentation de 44,1 % s'explique en bonne partie par les gains sur disposition de titres et de placements immobiliers supérieurs en 2018 ainsi que par la hausse des revenus liés à la croissance des actifs sous gestion. Cette hausse est compensée en partie par l'expérience technique moins favorable pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2018.

Assurance de dommages

Le secteur Assurance de dommages enregistre, au premier trimestre, des excédents nets de 26 M$ (T1 2017 : -18 M$), en hausse de 44 M$ et des excédents nets rajustés([1]) en hausse de 31 M$. Cette croissance des excédents découle notamment de la hausse des revenus de placement et de l'augmentation moins importante qu'au premier trimestre 2017 de la contrepartie éventuelle à payer dans le cadre de l'acquisition des activités canadiennes de State Farm. Cette hausse est compensée en partie par la sinistralité de l'année 2018, qui est plus importante qu'au trimestre correspondant de 2017.


Principales données financières


BILAN ET RATIO


(en millions de dollars et en pourcentage)

Au 31 mars 2018(1)

Au 31 décembre 2017

Actif

282 065 $

275 095 $

Prêts hypothécaires résidentiels

114 211 $

113 146 $

Prêts à la consommation, sur cartes de crédit et autres prêts aux particuliers

24 504 $

24 044 $

Prêts aux entreprises et aux gouvernements(2)

40 897 $

40 769 $

Prêts bruts totaux(2)

179 612 $

177 959 $

Capitaux propres

24 603 $

24 773 $

Ratio des fonds propres de la catégorie 1A

17,4 %

18,0 %

Ratio des fonds propres de la catégorie 1

17,4 %

18,0 %

Ratio du total des fonds propres

17,7 %

18,4 %

Ratio de levier

8,2 %

8,5 %

Prêts dépréciés bruts(3)/prêts et acceptations bruts(4)

0,52 %

0,25 %

(1)

Les informations présentées au 31 mars 2018 tiennent compte des normes et amendements adoptés au 1er janvier 2018. Les données

comparatives n'ont pas été retraitées. Pour plus de renseignements, se référer à la note complémentaire 2 « Mode de présentation et principales

méthodes comptables » des états financiers combinés intermédiaires.

(2)

Incluent les acceptations.

(3)

À la suite de l'adoption de l'IFRS 9 au 1er janvier 2018, tous les prêts inclus dans l'étape 3 du modèle de dépréciation sont considérés comme dépréciés. Selon l'IAS 39, les critères pour considérer un prêt comme déprécié étaient différents. Pour plus de renseignements, se référer à la note complémentaire 2 « Mode de présentation et principales méthodes comptables » des états financiers combinés intermédiaires, et au rapport de

gestion trimestriel.

(4)

Voir la section « Mode de présentation de l'information financière ».


RÉSULTATS COMBINÉS

 

 

Pour les périodes de trois mois terminées le

(en millions de dollars et en pourcentage)

31 mars

2018 (1)

31 décembre

2017

31 mars

2017

Revenus d'exploitation(2)

4 018 $

3 721 $

3 755 $

       

Excédents avant ristournes aux membres

501 $

429 $

383 $

Rendement des capitaux propres(2)

8,3 %

7,0 %

6,8 %

Taux de dotation à la provision pour pertes de crédit (2)

0,26 %

0,20 %

0,22 %


(1)

Les informations présentées pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2018 tiennent compte des normes et amendements adoptés au 1er janvier 2018. Les données comparatives n'ont pas été retraitées. Pour plus de renseignements, se référer à la note complémentaire 2 « Mode de présentation et principales méthodes comptables » des états financiers combinés intermédiaires.

(2)

Voir la section « Mode de présentation de l'information financière ».


APPORT AUX EXCÉDENTS COMBINÉS PAR SECTEURS D'ACTIVITÉ

 

 

Pour les périodes de trois mois terminées le

(en millions de dollars)

31 mars

2018 (1)

31 décembre

2017

31 mars

2017

Particuliers et Entreprises

275 $

286 $

246 $

Gestion de patrimoine et Assurance de personnes

206

159

143

Assurance de dommages(2)

26

48

(18)

Autres

(6)

(64)

12

Mouvement Desjardins(2)

501 $

429 $

383 $


(1)

Les informations présentées pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2018 tiennent compte des normes et amendements adoptés au 1er janvier 2018. Les données comparatives n'ont pas été retraitées. Pour plus de renseignements, se référer à la note complémentaire 2 « Mode de présentation et principales méthodes comptables » des états financiers combinés intermédiaires.

(2)

Les excédents rajustés sont présentés à la section « Mode de présentation de l'information financière ».


COTES DE CRÉDIT DES TITRES ÉMIS

 

DBRS

Standard & Poor's

Moody's

Fitch

Fédération des caisses Desjardins du Québec

       

Court terme

R-1 (élevé)

A-1

P-1

F1+

Moyen et long termes de premier rang

AA

A+

Aa2

AA-

Capital Desjardins inc.

       

Moyen et long termes de premier rang

AA (faible)

A

A2

A+

 

Des informations financières plus détaillées sont présentées dans le rapport de gestion intermédiaire du Mouvement Desjardins, disponible sur le site Web de SEDAR, sous le profil de Capital Desjardins inc.

  

À propos du Mouvement Desjardins

Le Mouvement Desjardins est le premier groupe financier coopératif au Canada et le cinquième au monde, avec un actif de 282,1 milliards de dollars. Il figure parmi les Employeurs de choix au Canada selon le palmarès établi par Aon Hewitt. Pour répondre aux besoins diversifiés de ses membres et de ses clients, particuliers comme entreprises, sa gamme complète de produits et de services est offerte par son vaste réseau de points de service, ses plateformes virtuelles et ses filiales présentes à l'échelle canadienne. Figurant parmi les institutions bancaires les plus solides au monde selon le magazine The Banker, Desjardins affiche des ratios de capital et des cotes de crédit parmi les meilleurs de l'industrie.

- 30 -

 

Mise en garde sur les énoncés prospectifs

Certains énoncés qui figurent dans le présent communiqué de presse peuvent constituer des énoncés prospectifs. Par leur nature même, les énoncés prospectifs comportent des hypothèses, des incertitudes et des risques inhérents de nature générale ou spécifique. Il est donc possible qu'en raison de plusieurs facteurs, les hypothèses formulées s'avèrent erronées, ou que les prédictions, projections ou autres énoncés prospectifs ainsi que les objectifs et les priorités du Mouvement Desjardins ne se matérialisent pas ou se révèlent inexacts, et que les résultats réels en diffèrent sensiblement. Divers facteurs, dont plusieurs sont indépendants de la volonté du Mouvement Desjardins et dont ce dernier peut difficilement prédire les répercussions, peuvent influer sur la justesse des énoncés prospectifs mentionnés dans ce communiqué de presse. Des renseignements supplémentaires sur ces derniers et sur d'autres facteurs sont fournis à la section « Gestion des risques » du rapport de gestion annuel 2017 du Mouvement Desjardins. Bien que le Mouvement Desjardins soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, il ne peut garantir qu'elles se révéleront exactes. Le Mouvement Desjardins déconseille aux lecteurs de se fier indûment à ces énoncés prospectifs pour prendre des décisions. Le Mouvement Desjardins ne s'engage pas à mettre à jour les énoncés prospectifs, verbaux ou écrits, qui peuvent être faits à l'occasion par lui ou en son nom, à l'exception de ce qui est exigé en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables.

Mode de présentation de l'information financière

L'information financière contenue dans le présent document provient principalement des états financiers trimestriels de 2018. Ces derniers ont été préparés par la direction du Mouvement Desjardins conformément aux Normes internationales d'information financière (IFRS) publiées par l'International Accounting Standards Board et aux exigences comptables de l'Autorité des marchés financiers du Québec, qui ne diffèrent pas des IFRS. Les états financiers combinés intermédiaires du Mouvement sont établis selon l'International Accounting Standard (IAS) 34, Information financière intermédiaire. L'ensemble des méthodes comptables a été appliqué de la manière décrite à la note complémentaire 2 « Mode de présentation et principales méthodes comptables » des états financiers combinés annuels, à l'exception des modifications décrites à la note complémentaire 2 « Mode de présentation et principales méthodes comptables » des états financiers combinés intermédiaires qui résultent de l'adoption de l'IFRS 9, Instruments financiers, de l'IFRS 15, Produits des activités ordinaires tirés de contrats conclus avec des clients et des amendements à l'IFRS 4, Contrats d'assurance au 1er janvier 2018. Pour de plus amples renseignements sur les méthodes comptables appliquées, se reporter aux états financiers combinés annuels et intermédiaires. À moins d'indication contraire, tous les montants du présent document sont présentés en dollars canadiens et proviennent principalement des états financiers combinés du Mouvement Desjardins. Les symboles M$ et G$ sont utilisés pour désigner respectivement les millions et les milliards de dollars.

Pour évaluer sa performance, le Mouvement Desjardins utilise des mesures conformes aux IFRS et diverses mesures financières non conformes aux IFRS. Les mesures financières non conformes autres que les ratios réglementaires et pour lesquelles il n'existe pas de définitions normalisées ne sont pas directement comparables à des mesures similaires utilisées par d'autres sociétés et peuvent ne pas être directement comparables à toute mesure prescrite par les IFRS. Ces mesures non conformes aux IFRS peuvent être utiles aux investisseurs, entre autres, pour l'analyse du rendement financier. Elles sont définies ci-après :  

Excédents rajustés du Mouvement Desjardins avant ristournes aux membres

La notion d'excédents rajustés est utilisée afin d'exclure les éléments particuliers et ainsi de présenter la performance financière provenant des activités d'exploitation. Ces éléments particuliers se caractérisent comme étant non liés aux opérations, comme les acquisitions et dispositions.

Les excédents du Mouvement Desjardins avant ristournes aux membres sont rajustés afin d'exclure les éléments particuliers suivants : le gain et les frais, nets d'impôts, liés à la vente des filiales Western Financial Group Inc. et Western Life Assurance Company complétée le 1er juillet 2017.


  Pour les périodes de trois mois terminées le

(en millions de dollars)

31 mars

2018 (1)

31 décembre

2017

31 mars

2017

Présentation des excédents avant ristournes aux membres selon les

états financiers combinés

501 $

429 $

383 $

Éléments particuliers, nets d'impôts

     

Frais liés à la vente de Western Financial Group Inc. et Western Life Assurance Company

-  -  8

Présentation des excédents rajustés avant ristournes aux membres

501 $

429 $

391 $

 

(1)

Les informations présentées pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2018 tiennent compte des normes et amendements adoptés au 1er janvier 2018. Les données comparatives n'ont pas été retraitées. Pour plus de renseignements, se référer à la note complémentaire 2 « Mode de présentation et principales méthodes comptables » des états financiers combinés intermédiaires.

Excédents nets rajustés du secteur Assurance de dommages

Les excédents nets du secteur Assurance de dommages sont rajustés afin d'exclure les éléments particuliers suivants : le gain et les frais, nets d'impôts, liés à la vente des filiales Western Financial Group Inc. et Western Life Assurance Company complétée le 1er juillet 2017.


 

 

Pour les périodes de trois mois terminées le

(en millions de dollars)

31 mars

2018 (1)

31 décembre

2017

31 mars

2017

Présentation des excédents nets (déficit) du secteur Assurance de dommages

selon les états financiers combinés

26 $

48 $

(18) $

Éléments particuliers, nets d'impôts

     

Frais liés à la vente de Western Financial Group Inc. et Western Life Assurance Company

- - 13 $

Présentation des excédents nets (déficit) rajustés du secteur Assurance de dommages

26 $ 48 $ (5) $

 

(1)

Les informations présentées pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2018 tiennent compte des normes et amendements adoptés au 1er janvier 2018. Les données comparatives n'ont pas été retraitées. Pour plus de renseignements, se référer à la note complémentaire 2 « Mode de présentation et principales méthodes comptables » des états financiers combinés intermédiaires.


Prêts dépréciés bruts/prêts et acceptations bruts

L'indicateur prêts dépréciés bruts/prêts et acceptations bruts est utilisé comme mesure de qualité du portefeuille de prêts. Il correspond aux prêts dépréciés bruts exprimés en pourcentage du total des prêts et acceptations bruts. À la suite de l'adoption de l'IFRS 9 au 1er janvier 2018, tous les prêts inclus dans l'étape 3 du modèle de dépréciation sont considérés comme dépréciés. Selon l'IAS 39, les critères pour considérer un prêt comme déprécié étaient différents.

Rendement des capitaux propres et rendement des capitaux propres rajusté

Le rendement des capitaux propres est utilisé comme mesure de rentabilité amenant de la création de valeur pour les membres et les clients. Exprimé en pourcentage, il correspond aux excédents avant ristournes aux membres, à l'exclusion de la part revenant aux participations ne donnant pas le contrôle, sur les capitaux propres moyens avant les participations ne donnant pas le contrôle.

Revenus

Revenus d'exploitation

La notion des revenus d'exploitation est utilisée dans l'analyse des résultats financiers. Cette notion permet de présenter des données financières mieux structurées et facilite la comparabilité des activités d'exploitation d'une période à l'autre en excluant la volatilité des résultats propres aux placements eu égard notamment à l'importance des activités d'assurance de personnes et d'assurance de dommages pour lesquelles une très grande proportion des placements est comptabilisée à la juste valeur par le biais du résultat net. L'analyse des revenus du Mouvement Desjardins est donc expliquée en deux volets, soit les revenus d'exploitation et les revenus de placement, qui composent le revenu total. Cette mesure n'est pas directement comparable à des mesures similaires utilisées par d'autres sociétés.

Les revenus d'exploitation comprennent le revenu net d'intérêts provenant principalement du secteur Particuliers et Entreprises et de la rubrique Autres, les primes nettes et les autres revenus d'exploitation tels que les frais de service sur les dépôts et les paiements, les commissions sur prêts et cartes de crédit, les services de courtage et de fonds de placement, les honoraires de gestion et de services de garde, les revenus de change ainsi que les autres revenus. Ces postes, pris individuellement, correspondent à ceux qui sont présentés dans les états financiers combinés.

Revenus de placement

Quant aux revenus de placement, ils comprennent les revenus nets de placements sur les titres classés et désignés à la juste valeur par le biais du résultat net, sur les titres classés à la juste valeur par le biais des autres éléments du résultat global ainsi que sur les titres évalués au coût amorti et autres qui sont inclus au poste « Revenus nets de placements » de l'état combiné du résultat. Ils comprennent également l'ajustement de l'approche par superposition pour les actifs financiers des activités d'assurance. Les activités d'appariement des filiales d'assurance de personnes et d'assurance de dommages, qui comprennent les variations de la juste valeur, les gains et pertes sur disposition et le revenu d'intérêts et de dividende sur les valeurs mobilières, sont présentées avec les revenus de placement étant donné que ces actifs soutiennent les passifs d'assurance dont les résultats sont comptabilisés dans les frais de sinistres, prestations, rentes et variations des passifs des contrats d'assurance dans les états financiers combinés. Ces revenus de placement incluent également les variations de la juste valeur des placements du secteur Particuliers et Entreprises, comptabilisés à la juste valeur par le biais du résultat net. La présentation des revenus de placement de 2017 ne tient pas compte des normes et amendements adoptés au 1er janvier 2018 et était donc conforme à l'IAS 39.


  Pour les périodes de trois mois terminées le

(en millions de dollars)

31 mars

2018 (1)

31 décembre

2017

31 mars

2017

Présentation des revenus selon les états financiers combinés

     

Revenu net d'intérêts

1 135 $

1 125 $

1 057 $

Primes nettes

2 139

2 009

1 982

Autres revenus

     

Frais de service sur les dépôts et les paiements

103

107

120

Commissions sur prêts et cartes de crédit

186

180

172

Services de courtage et de fonds de placement

271

261

278

Honoraires de gestion et de services de garde

120

117

101

Revenus nets de placements(2)

111

904

435

Ajustement de l'approche par superposition pour les actifs financiers des activités d'assurance

 169 s. o. s. o.

Revenus de change

27

22

19

Autres

37

(100)

26

Revenu total

4 298 $

4 625 $

4 190 $

       

Présentation des revenus selon le rapport de gestion

     

Revenu net d'intérêts

1 135 $

1 125 $

1 057 $

Primes nettes

2 139

2 009

1 982

Autres revenus d'exploitation

     

Frais de service sur les dépôts et les paiements

103

107

120

Commissions sur prêts et cartes de crédit

186

180

172

Services de courtage et de fonds de placement

271

261

278

Honoraires de gestion et de services de garde

120

117

101

Revenus de change

27

22

19

Autres

37

(100)

26

Revenus d'exploitation

4 018

3 721

3 755

Revenus de placement

     

Revenus nets de placements(2)

111

904

435

Ajustement de l'approche par superposition pour les actifs financiers des activités d'assurance

169 s. o. s. o.
 

280

904

435

Revenu total

4 298 $

4 625 $

4 190 $

       

 

(1)

Les informations présentées pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2018 tiennent compte des normes et amendements adoptés au 1er janvier 2018. Les données comparatives n'ont pas été retraitées. Pour plus de renseignements, se référer à la note complémentaire 2 « Mode de présentation et principales méthodes comptables » des états financiers combinés intermédiaires.

(2)

Le détail de ce poste est présenté à la note complémentaire 12 « Revenu net d'intérêts et revenus nets de placements » des états financiers combinés intermédiaires.


Taux de dotation à la provision pour pertes de crédit

Le taux de dotation à la provision pour pertes de crédit est utilisé comme mesure de qualité du portefeuille de prêts. Il correspond à la dotation à la provision pour pertes de crédit sur les prêts et acceptations bruts moyens.

Le tableau suivant présente le calcul du taux de dotation à la provision pour pertes de crédit tel que présenté dans le rapport de gestion.

(en millions de dollars et en pourcentage)

 

Pour les périodes de trois mois terminées le
 

31 mars

2018 (1)

31 décembre

2017

31 mars

2017

Dotation à la provision pour pertes de crédit

115 $

89 $

92 $

Prêts bruts moyens

178 749

176 173

167 264

Acceptations brutes moyennes

37

86

58

Prêts et acceptations bruts moyens

178 786 $

176 259 $

167 322 $

           

Taux de dotation à la provision pour pertes de crédit (2)

0,26 %

0,20 %

0,22 %

 

Les informations présentées pour la période de trois mois terminée le 31 mars 2018 tiennent compte des normes et amendements adoptés au 1er janvier 2018. Les données comparatives n'ont pas été retraitées. Pour plus de renseignements, se référer à la note complémentaire 2 « Mode de présentation et principales méthodes comptables » des états financiers combinés intermédiaires.

Correspond à un calcul annualisé qui prend en compte le nombre de jours dans la période concernée.





Nous joindre

  • Pour journalistes seulement: Chantal Corbeil
  • 514 281-7229 ou 1 866 866-7000, poste 5557229
  • media@desjardins.com

S'abonner