Lévis, le 5 novembre 2018 - La Banque Zag a annoncé aujourd'hui qu'elle mettra progressivement fin à ses activités, qui devraient se terminer définitivement au deuxième trimestre de 2019. Cette décision est le résultat d'une revue stratégique entreprise par l'actionnaire de la Banque, le Mouvement Desjardins.

« Pour la Banque Zag, faire partie du Mouvement Desjardins signifie qu'elle a toujours bénéficié de l'appui du premier groupe coopératif financier au Canada, qui affiche des ratios de capital et des cotes de crédit parmi les meilleurs de l'industrie. Tout au long de cette fermeture progressive, le Mouvement continuera à soutenir la Banque et l'aidera à respecter ses obligations à l'égard de ses déposants, de ses clients et de ses employés », affirme David Raju, président et chef de la direction de la Banque Zag.

Les fonds des déposants et les intérêts courus sont entièrement protégés par la Banque Zag et par Desjardins :

  • Les clients peuvent retirer les fonds de leurs comptes d'épargne à intérêt élevé s'ils le désirent, mais la Banque n'ouvrira plus de nouveaux comptes et n'acceptera plus de nouveaux dépôts à compter du 5 novembre 2018. Le 1er décembre 2018, les sommes qui n'auront pas été retirées de ces comptes seront retournées aux clients.
  • Les clients qui possèdent des certificats de placement garanti (CPG) pourront mettre fin à leurs placements prématurément sans pénalité. Les intérêts courus seront payés en entier.
  • Les clients qui ont investi dans des régimes enregistrés (CELI, REER) pourront facilement transférer leur épargne dans un régime enregistré de l'institution financière de leur choix, et ce, sans frais.
La Banque Zag communiquera avec tous ses clients au cours des prochains jours pour leur donner plus de détails au sujet des prochaines étapes et leur expliquer les formalités qui s'appliquent à leur situation.

La Banque Zag emploie une soixantaine de personnes dans ses bureaux de Calgary, de Toronto et de Montréal. Chacune d'entre elles recevra le soutien nécessaire pour l'aider à saisir d'autres occasions d'emploi au sein du Mouvement Desjardins ou ailleurs.

« À la suite d'une récente revue de nos activités en Ontario et dans les provinces de l'Atlantique et de l'Ouest, nous avons décidé de concentrer nos efforts, nos ressources et nos investissements dans l'innovation et la croissance de nos activités en assurance de dommages, en gestion de patrimoine et dans les services de paiement. Nous sommes arrivés à la conclusion qu'une banque directe ou en ligne ne s'inscrivait plus dans notre stratégie à long terme », indique Denis Berthiaume, premier vice-président exécutif et chef de l'exploitation du Mouvement Desjardins.

L'incidence financière de la fin progressive des activités de la Banque Zag sera principalement comptabilisée dans les résultats financiers du troisième trimestre du Mouvement Desjardins. Comme la Banque représente moins de 1 % de l'actif total de ce dernier, elle sera minime.

À propos de la Banque Zag

Fondée en 2003 sous le nom de Bank West, une banque sous réglementation fédérale, la Banque Zag est obtenue par le Mouvement Desjardins en 2011 dans la foulée de l'acquisition de Western Financial Group. C'est en 2014 qu'elle adopte le nom « Banque Zag » et qu'elle devient une banque directe proposant divers produits financiers par l'entremise d'applications en ligne et mobiles à des clients de partout au pays, excepté au Québec. La Banque Zag est membre de la Société d'assurance-dépôts du Canada (SADC).

Relations publiques, Mouvement Desjardins
514 281-7000 ou 1 866 866-7000, poste 5553436
media@desjardins.com