La légalisation du cannabis au Canada suscite beaucoup d'inquiétudes au sujet de la conduite avec facultés affaiblies par la drogue. En octobre dernier, Desjardins a fait la promotion d'une campagne de sensibilisation à ce problème. Mais l'alcool au volant demeure un problème grave qui cause des blessures et des décès.

Desjardins a collaboré avec la Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR) et Bière Canada pour produire un feuillet d'information (en anglais seulement) sur l'alcool au volant, qui résume son Sondage annuel sur la sécurité routière. Même si en tant que société, nous avons réalisé des gains considérables pour réduire ce fléau, des signes précurseurs confirment la nécessité de faire plus d'éducation, de sensibilisation et de dissuasion. 

Une source de préoccupation

Le Canada a fait beaucoup de progrès pour diminuer l'alcool au volant. Les réponses au sondage révèlent toutefois certains constats troublants quant aux comportements liés à ce problème. De 2017 à 2018, le nombre de personnes déclarant avoir conduit alors qu'elles croyaient avoir dépassé la limite permise est passé de 5,1 % à 5,8 % (comparativement à 9,1 % en 1998). Quant aux décès, il y en a eu 19 de plus en 2015 (446), qu'en 2014 (427). En 1998, il y avait eu 818 décès impliquant un conducteur en état d'ébriété.

Figure 4
Où et avec qui?

La FRBR a demandé à ceux croyant avoir dépassé la limite permise où ils boivent le plus. Plus de 30 % ont mentionné le faire chez un ami ou un parent, 23 %, à la maison, 20 %, dans un restaurant et presque 16 %, dans un bar. Lorsqu'on leur a demandé avec qui ils boivent, 33 % ont mentionné consommer avec des amis proches et 33 %, avec leur conjoint ou famille.

Figure 6
Vous pouvez contribuer à sauver des vies!

Les résultats des recherches rappellent que les Canadiens doivent demeurer vigilants pour éliminer l'alcool au volant. Nous constatons que ceux qui conduisent en état d'ébriété consomment avec des amis et des membres de leur famille. C'est un renseignement important, car il indique que ces derniers peuvent changer ce comportement dangereux.

Desjardins travaille en collaboration avec des organisations comme la FRBR et Arrivez sain et sauf (site en anglais seulement) pour communiquer ce message, et vous pouvez aussi le faire. Aidez-vous et aidez les autres à planifier un retour à la maison en toute sécurité en prenant un taxi, en ayant un conducteur désigné, en prenant un transport en commun ou en dormant sur place. Ne prenez pas le volant après avoir bu et aidez vos amis et votre famille à retourner à la maison en toute sécurité.


Pour consulter le sondage complet de la FRBR, visitez :

tirf.ca/TIRFCAD18CCC (en anglais seulement)

Pour journalistes seulement : Valérie Lamarre
514 281-7000 ou 1 866-866-7000, poste 5557275
media@desjardins.com