Montréal, le 14 février 2019 -- Invité d'honneur dans le cadre des Rendez-vous socio-économiques de Polytechnique Montréal, le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, a annoncé un investissement de 1,25 million de dollars sur cinq ans dans le cadre d'un partenariat dans le domaine de la cybersécurité et de l'intelligence artificielle (IA). « La cybersécurité est aujourd'hui devenue une sphère d'activité d'importance stratégique, qui fait appel à notre capacité d'innovation. C'est dans cet esprit que le Mouvement Desjardins met son expertise en commun avec des intervenants qui sont à l'avant-garde de la recherche dans ce domaine. En unissant nos forces à Polytechnique, nous aiderons nos membres et clients, particuliers et entreprises, à gérer leurs affaires financières dans un environnement sécuritaire. Nous contribuerons du même coup au renforcement d'un pôle d'expertise québécois de haut calibre en cybersécurité et en intelligence artificielle », a déclaré M. Cormier.

Cette entente témoigne de l'engagement de Polytechnique Montréal en matière de cybersécurité, une priorité qui fait partie intégrante de sa mission, a souligné Philippe A. Tanguy, directeur général de Polytechnique Montréal. « La cybersécurité est un élément incontournable de nos programmes de formation et de recherche. Ce partenariat avec Desjardins arrive à point nommé ; de nouvelles technologies, comme la connectivité mobile 5G et la popularité croissante de l'Internet des objets vont multiplier les données en circulation et les possibilités d'intrusions malveillantes. Il faut renforcer et raffiner les mécanismes de défense, former des experts de très haut niveau et épauler de futurs entrepreneurs en cybersécurité », a déclaré M. Tanguy.

« Les cyberattaques sont toujours plus sophistiquées », a ajouté José Fernandez, professeur au Département de génie informatique et génie logiciel de Polytechnique Montréal. « Des gouvernements, des banques, des entreprises de premier plan, pourtant bien outillés, ont été déjoués. Nous sommes dans une course perpétuelle contre les cyberattaques. Ce partenariat concrétisera un programme de recherche original, avancé et audacieux qui permettra d'appliquer les techniques d'apprentissage profond en IA aux problèmes fondamentaux de cybersécurité », explique le Pr Fernandez.

Les besoins en cybersécurité sont criants. Selon une analyse de Deloitte et de la Toronto Financial Services Alliance réalisée en 2016, la demande en experts informatiques au pays augmente de 7 % par année, ce qui signifie que les organisations devront pourvoir environ 8 000 postes de professionnels de la cybersécurité d'ici 2021.

Dans ce contexte de demande croissante, le partenariat entre Desjardins et Polytechnique permettra d'augmenter la rapidité de détection des incidents de sécurité, d'automatiser la détection et les réponses aux incidents, et de former une douzaine d'experts de haut niveau à la maîtrise et au doctorat.

Institut de valorisation des données (IVADO)

Cette entente est rendue possible grâce à la collaboration de l'Institut de valorisation des données (IVADO) qui a pour vocation de regrouper les professionnels de l'industrie et les chercheurs universitaires en vue de développer une expertise de pointe dans les domaines de la science des données, de l'optimisation (recherche opérationnelle) et de l'intelligence artificielle.

Partenaires fondateurs de CyberEco

Polytechnique Montréal et Desjardins sont membres fondateurs de CyberEco et siègent au conseil d'administration de ce collectif de talent et d'expertise en cybersécurité lancé en septembre 2018. Les travaux de recherche en cybersécurité et IA annoncés aujourd'hui s'inscrivent dans l'ambition de ce collectif qui est de faire du Québec un leader mondial dans ce domaine.

À propos de Polytechnique Montréal

Fondée en 1873, Polytechnique Montréal, université d'ingénierie, est l'une des plus importantes universités d'enseignement et de recherche en génie au Canada. Elle occupe le premier rang au Québec pour l'ampleur et l'intensité de ses activités de recherche en génie. Polytechnique Montréal est située sur le campus de l'Université de Montréal, le plus grand complexe universitaire francophone en Amérique. Avec plus de 49 000 diplômés, Polytechnique a formé 22 % des ingénieurs en exercice membres de l'Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ). Elle propose plus de 120 programmes de formation. Polytechnique compte 260 professeurs et 8 600 étudiants. Son budget annuel de fonctionnement s'élève à 215 millions de dollars, dont un budget de recherche de 81 millions de dollars.

Pour journalistes seulement : Annie-Josiane Bujold
514 281-7000, poste 5557646
media@desjardins.com