Saint-Jean-Port-Joli, le 23 août 2019 -- Desjardins octroiera 681 870 $ en appui à sept projets porteurs du Kamouraska et Chaudière-Appalaches. C'est ce qu'a annoncé M. Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, à l'occasion d'une visite à Saint-Jean-Port-Joli.

Dès 681 870 $ annoncés, 517 653 $ proviennent du Fonds de 100 M$ créé en 2016 par Desjardins. Ce levier financier permet au Mouvement Desjardins de soutenir des projets porteurs pour ses membres et leurs communautés, des projets structurants, tournés vers l'avenir, qui insufflent un nouveau dynamisme économique et social. Les caisses Desjardins de la région ajoutent quant à elles d'une contribution de 164 217 $.

« Chez Desjardins, nous avons à cœur d'enrichir la vie des personnes et des communautés, a fait valoir M. Cormier. C'est ce qui nous a motivés à créer ce Fonds de 100 M$ pour soutenir des projets structurants dans toutes les régions du Québec et de l'Ontario. Nous pouvons compter sur les administrateurs et les directeurs généraux des caisses pour exercer leur leadership quant aux choix et aux décisions liés à ces projets dans leur milieu. »

BIOPTERRE (200 000 $)
Le projet d'économie circulaire consiste à développer un pôle d'activités de valorisation des matières carbonées renouvelables au Kamouraska ainsi qu'à offrir des chances à des jeunes en insertion sociale. Dans la grande famille des matières carbonées renouvelables, on trouve principalement, sur le territoire du Kamouraska, les sous-produits de l'industrie forestière, ceux provenant de l'extraction de la tourbe ou encore ceux du secteur de la construction. Ces matières sont actuellement peu ou mal valorisées, bien qu'elles représentent un potentiel de développement très important. Les matières carbonées renouvelables offrent de nouvelles occasions d'affaires permettant de contribuer à la prospérité durable de la région en ouvrant la voie à la création d'entreprises complémentaires, à la valorisation de sous-produits et à l'enrichissement du tissu social et économique du territoire.

MRC de Montmagny (151 870 $)
La MRC, en collaboration avec le CLD, souhaite mettre sur pied un écosystème en entrepreneuriat. Le projet vise à introduire les technologies et les sciences dans le milieu en mettant en place une approche de travail en écosystème et en misant sur l'expertise des gens du milieu. 

Plus précisément, le projet tend à bonifier deux des cinq axes de la stratégie de la MRC de Montmagny, soit :

  1. Création de trois FabLabs par les jeunes et les moins jeunes intéressés par la technologie (atelier de fabrication numérique), favorisant ainsi l'émergence d'une culture entrepreneuriale et professionnelle orientée sur les technologies et les sciences.
  2. Sensibilisation de la population et accompagnement de 14 projets d'entreprises à être financés de manière traditionnelle, mais aussi avec l'ajout d'un financement via un écosystème en sociofinancement pour une période de deux ans.

Horisol Coopérative de travailleur (130 000 $) 
La relocalisation de l'ensemble des activités dans la même usine de transformation et création d'un atelier servant à la sous-traitance industrielle et à la confection de panneaux de clôture. De nouveaux produits et services qui ne sont pas encore offerts dans la région permettront d'offrir un meilleur environnement de travail à l'ensemble des travailleurs et leur permettre de maintenir leur employabilité plus longtemps. Actuellement, les plus de 55 ans qui représentent 32 % de la main-d'œuvre ont de réelles difficultés à exécuter le travail demandé. La mise en place d'un atelier permettra d'affecter ces membres à des tâches plus légères leur permettant ainsi de se maintenir en emploi jusqu'à leur retraite. De plus, une des lignes de transformation sera dédiée à la formation des jeunes personnes handicapées. Le projet permettra de maintenir en emploi plus de 27 personnes handicapées en leur offrant des emplois à valeur ajoutée et de qualité tout en leur offrant un environnement de travail stimulant et non contraignant physiquement. Également, le projet rendra possible la formation de 25 nouveaux jeunes handicapés au cours des 5 prochaines années.

Association des personnes handicapées du Kamouraska (110 000 $)
Le projet vise à créer et offrir de l'emploi stable, durable et de qualité pour les personnes handicapées de la région du Bas-Saint-Laurent, dont les MRC de Kamouraska, Rivière-du-Loup, Témiscouata, Les Basques et Rimouski-Neigette. Le modèle d'emploi préconisé favorise l'intégration sociale et l'inclusion et cible l'amélioration de l'avenir des personnes handicapées. La contribution de Desjardins permettra l'ouverture d'une boutique et d'un atelier de fabrication, dans lequel 80 % des employés seront handicapés. 

Les Ateliers Mon-Choix (40 000 $)
L'appui financier servira à la mise en place des activités de développement des affaires afin d'augmenter le nombre de clients non seulement pour la cueillette et le déchiquetage des documents confidentiels, mais également dans les secteurs de la sérigraphie et de la broderie, sans pour autant être en concurrence avec les commerces du territoire. L'initiative vise également à développer au moins deux nouveaux plateaux de travail en vue d'élargir les compétences génériques en emploi, selon les besoins des entreprises de la région, et de répondre aux besoins d'insertion socioprofessionnelle.

Corporation touristique de la Seigneurie des Aulnaies (25 000 $)
L'appui financier accordé servira à la reconstruction complète de la roue hydraulique du moulin, restaurée en 1980, mais en arrêt de service depuis 2016 en raison de sa détérioration. Sa reconstruction en ferait la plus grande roue à godets en activité au Québec.

Microbrasserie de Bellechasse (25 000 $)
La contribution financière de Desjardins a permis à la microbrasserie d'acheter de nouveaux équipements de brassage afin de tripler la production et de répondre à la demande. Il était essentiel pour la survie de la coopérative d'augmenter le chiffre d'affaires. Le projet est porteur pour le développement du territoire du sud de Bellechasse « La Contrée en montagnes dans Bellechasse » et contribue à la diversification des activités économiques de la région.


À propos du Mouvement Desjardins
Le Mouvement Desjardins est le premier groupe financier coopératif au Canada et le cinquième au monde, avec un actif de 310,9 milliards de dollars. Il figure parmi les 100 meilleurs employeurs au Canada selon le palmarès établi par Mediacorp. Pour répondre aux besoins diversifiés de ses membres et de ses clients, particuliers comme entreprises, sa gamme complète de produits et de services est offerte par son vaste réseau de points de service, ses plateformes virtuelles et ses filiales présentes à l'échelle canadienne. Figurant parmi les institutions bancaires les plus solides au monde selon le magazine The Banker, Desjardins affiche des ratios de capital et des cotes de crédit parmi les meilleurs de l'industrie.

À propos du Fonds de 100 M$ du Mouvement Desjardins
Le Mouvement Desjardins, plus grand groupe coopératif financier au Canada, a annoncé en novembre 2016 la création d'un Fonds de 100 M$, étalé sur trois ans, pour l'ensemble du Québec et de l'Ontario. Son objectif est de soutenir et de faire rayonner, entre autres, des initiatives et des projets en lien avec la mission socioéconomique du Mouvement Desjardins, soit l'entrepreneuriat, l'éducation, la responsabilité sociale, le développement durable et la prise en charge des milieux par les personnes. En date du 31 juillet 2019, un total de 361 projets avaient été autorisés pour un montant de 72 M$.

Pour journalistes seulement : Jean-Benoit Turcotti
514 281-7229 ou 1 866 866-7000, poste 5568225
media@desjardins.com