Le monde coopératif perd l'un de ses plus ardents promoteurs

Lévis, le 24 novembre 2019 - C'est avec tristesse que le Mouvement Desjardins a appris la mort de son ancien président, Claude Béland, qui a conduit pendant 13 ans (de 1987 à 2000) les destinées du plus important groupe financier coopératif au pays.

Plus qu'un homme de finance, Claude Béland était d'abord et avant tout un grand humaniste et un philosophe. Tout au cours de sa carrière au sein du Mouvement Desjardins et même après, il a plaidé en faveur d'une société plus équitable et plus solidaire. Orateur hors pair, il a été l'un des plus grands propagandistes de la pensée coopérative au Québec, il a même publié plusieurs ouvrages sur le coopératisme.

« Le Québec perd un grand homme, qui fut un ardent promoteur des valeurs coopératives, a déclaré Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins. Il a certes été, à l'occasion, critique à l'égard de Desjardins, mais cela témoignait en même temps de son attachement profond envers cette institution coopérative, dont il a assumé la présidence à un moment charnière de son histoire. Nous lui devons beaucoup et, au nom de tous les membres du conseil d'administration, des administrateurs élus des caisses ainsi que de tout le personnel, je prie son épouse Lise, ses enfants et nombreux petits-enfants d'accepter nos plus sincères condoléances. »

Sous la présidence de Claude Béland, le Mouvement Desjardins a notamment connu l'introduction du paiement direct, l'élargissement du réseau de guichets automatiques ou encore la mise en ligne du très populaire site transactionnel Accès D. Il a aussi mené à bien une vaste restructuration au sein de l'institution coopérative avec, entre autres, l'admission de la Fédération des caisses d'économie au sein du Mouvement Desjardins, d'importantes acquisitions, comme celle du Groupe La Laurentienne ou de firmes de valeurs mobilières.

Claude Béland a également lancé le vaste projet de réingénierie des caisses afin d'améliorer la rentabilité de ces dernières, de mieux intégrer les réseaux de distribution au sein de l'organisation et d'élargir la fonction conseil dans les caisses. Enfin, il a mené à bien la fusion des fédérations régionales de caisses et de la fédération des caisses d'économie avec la Confédération des caisses populaires et d'économie Desjardins du Québec, ce qui a donné naissance, en 2001, à l'actuelle Fédération des caisses Desjardins du Québec.

M. Béland était très engagé au sein de la société québécoise. Il a notamment représenté le mouvement coopératif québécois à la Commission Bélanger-Campeau, mise sur pied par le premier ministre Robert Bourassa, en 1990, présidé le Forum pour l'emploi, de 1988 à 1998, le Sommet économique du Québec, en 1996, ou encore Qualité Québec. Il était aussi actif sur la scène internationale ayant siégé au conseil d'administration de l'Alliance coopérative internationale et présidé l'Association internationale des banques coopératives.

Pour en savoir plus sur la carrière de Claude Béland, visiter le : https://www.desjardins.com/a-propos/desjardins/qui-nous-sommes/notre-histoire-musee/presidents-mouvement-desjardins/index.jsp

Pour journalistes seulement : Chantal Corbeil
514 281-7000 ou 1 866 866-7000, poste 5553436
media@desjardins.com