Le Mouvement Desjardins s'est positionné au premier rang des grandes institutions financières canadiennes au classement 2019 de la prestigieuse publication The Banker. En plus de faire valoir notre excellente performance, l'article vient confirmer notre solidité financière et notre bonne posture face aux conséquences économiques de la pandémie. Mais Desjardins n'est pas seul au sommet : le Mouvement Desjardins partage cette reconnaissance avec ses 7 millions de membres et clients au Québec et au Canada.

Une performance remarquable

Tous les ans, le magazine britannique The Banker, une publication du Financial Times, dresse un palmarès des 1 000 meilleures institutions financières de la planète. Cette année, nous sommes fiers d'annoncer que le Mouvement Desjardins a été classé premier au pays pour sa performance financière en 2019. En effet, la coopérative se démarque nettement des cinq grandes banques canadiennes : elle a obtenu le meilleur score pour six des huit indicateurs de performance, à savoir la croissance, la rentabilité, la qualité des actifs, le rendement sur risque, la solidité et l'effet de levier*.

02704_TheBanker_Tableau_FR_v2_1.png

Cette solidité de calibre mondial, Desjardins l'attribue entre autres à sa capitalisation totale s'élevant à plus de 25 milliards de dollars. Ce montant est calculé à partir du ratio de capital de première catégorie, un pourcentage qui aide à déterminer les réserves d'argent disponibles pour pallier les imprévus et soutenir des projets de croissance, par exemple. Selon The Banker, la hausse du ratio dépasse largement celle des autres banques en 2019. En comparaison, les principales banques canadiennes maintiennent, en moyenne, un ratio d'environ 12 %. Celui du Mouvement s'élevait à 21,6 % au 31 décembre 2019 (comparativement à 17,6 % fin 2018), un niveau de réserve très élevé.

L'analyse suggère également que grâce à son modèle coopératif, Desjardins serait l'institution la mieux placée pour affronter les conséquences de la pandémie. En effet, le magazine mentionne entre autres que le Mouvement compte désormais moins sur le financement de gros - une des principales sources de financement des banques canadiennes -, un instrument particulièrement volatil en temps de crise*.

Des valeurs axées sur l'humain

Cette solidité repose aussi sur le fait que depuis 120 ans, le Mouvement Desjardins et ses membres et clients soutiennent l'idée que nous sommes plus forts, ensemble. Pour Desjardins, la prospérité passe par l'enrichissement des personnes et des communautés - un principe qui est au cœur de son modèle coopératif distinctif. L'article de The Banker explique cette distinction : « Contrairement aux grandes banques canadiennes avec une structure typique où le capital revient aux actionnaires, Desjardins, à titre de fédération de caisses, appartient à ses membres et clients*. »

Dans le contexte actuel, l'esprit coopératif se traduit par un accompagnement soutenu auprès des particuliers et des entrepreneurs. Mesures d'allègement et de protection, solutions offertes en partenariat avec les gouvernements du Québec et du Canada, appui à la relance économique et au développement régional - tous les efforts déployés misent sur la force de la collectivité et reposent sur une approche de gestion prudente et responsable. C'est simple, nous sommes un partenaire de confiance, parce que c'est grâce à nos membres et clients que notre organisation grandit.

Des résultats convaincants

Concrètement, la solidité de Desjardins se traduit aussi par des résultats financiers encourageants pour les neufs premiers mois de 2020. Malgré les incidences de la pandémie de COVID-19, le Mouvement Desjardins demeure une institution financière aux assises très solides, capable d'absorber les contrecoups d'un ralentissement économique et toujours en mesure de bien soutenir ses membres et clients. À preuve, les revenus d'exploitation pour les neufs premiers mois de 2020 se chiffrent à 13 561 M$, une hausse de 628 M$, ou de 4,9 %, par rapport à la même période l'an dernier. Le Mouvement maintient également une solide base de capital, avec un ratio de fonds propres total de 22,1 %, comparativement à 21,6 % au 31 décembre 2019. De plus, pour les neufs premiers mois de 2020, le retour aux membres et à la collectivité prévu est de 314 M$, comparativement à 323 M$ pour la période correspondante de 2019.

Toujours tournés vers l'avenir

Le Mouvement Desjardins s'engage plus que jamais à soutenir ses membres et clients en appuyant la relance économique et sociale. C'est pourquoi dès le mois d'avril, plusieurs stratégies ont été annoncées pour aider les entreprises et organismes communautaires, dont le Fonds C, un programme de 10 M$ sur 2 ans destiné aux entreprises, et le Fonds du Grand Mouvement, une enveloppe de 150 M$ à investir jusqu'en 2024 pour donner vie aux projets émanant des communautés et touchant la jeunesse, le développement durable et l'entrepreneuriat.

Desjardins a également lancé le nouveau fonds Aequitas pour offrir son soutien aux pays en développement. Avec une enveloppe initiale de 50 M$, ce fonds de capital d'investissement privé axé sur la finance d'impact viendra renforcer l'égalité des genres, la lutte aux changements climatiques et l'atteinte des autres Objectifs de développement durable (ODD) grâce à l'inclusion financière.

Desjardins appuie aussi des initiatives qui touchent toute la société, comme le mouvement Black Lives Matter, et s'est joint à BlackNorth, un regroupement de grandes organisations pancanadiennes qui s'engagent à mettre en place des initiatives concrètes pour lutter contre le racisme anti-noir.

Comme en témoigne sa position au classement du magazine The Banker, le Mouvement Desjardins continue de se démarquer. Son modèle coopératif distinctif semble plus pertinent que jamais. Durant cette période éprouvante au Canada et partout sur la planète, les membres et clients de Desjardins peuvent compter sur la solidité incontestable du premier groupe financier coopératif au Canada.

02704_TheBanker_Citation_630x350_v1_FR.png

* Source : Silvia Pavoni, « Top 1000 World Banks - Desjardins out in front of Canadian field », The Banker, juillet 2020

Mouvement Desjardins