Un appui important pour Société de développement du réservoir Kiamika, Centre à Nous, Tourisme Mirabel, Archives Lanaudière, Centre de pédiatrie sociale en communauté d'Argenteuil, Plein Air Haute-Rouge, La Manufacture Laurentides, et Bureau du cinéma et de la télévision des Laurentides

Lévis, le 20 novembre 2020 -- Desjardins octroie 1 191 760 $ en appui à huit projets des régions de Lanaudière et des Laurentides. Ces huit projets contribueront à la relance économique de deux régions alors que la pandémie de COVID-19 continue de présenter plusieurs défis pour les gens d'affaires et d'affecter plus particulièrement certains secteurs de l'économie. Cette annonce a eu lieu aujourd'hui, au moment où M. Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, participait au septième arrêt de la tournée virtuelle En Mouvement pour la relance socioéconomique du Québec, organisée conjointement avec la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), en collaboration avec la Chambre de commerce et d'industrie Thérèse-De Blainville, la Chambre de commerce du Grand Joliette et la Chambre de commerce de Laval.

Depuis 2016, Desjardins s'est doté d'un fonds de 250 millions de dollars afin d'investir dans les communautés pour appuyer des projets qui ont le potentiel de transformer notre société d'ici 2024. Le Fonds du Grand Mouvement soutient des projets qui rejoignent les priorités des milieux, telles que l'emploi, la vitalité économique, l'éducation et l'environnement. À ce jour, plus de 400 projets ont été soutenus grâce à ce fonds.

« La relance socioéconomique nous offre l'occasion de réfléchir collectivement sur ce que nous souhaitons bâtir comme société, a déclaré Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins. Ensemble, nous devons continuer d'investir dans les secteurs porteurs d'avenir comme l'environnement, la jeunesse, la santé, l'entrepreneuriat et le développement récréotouristique. Le Fonds du Grand Mouvement est l'un des leviers qui permet à Desjardins de participer à la création d'une richesse partagée au bénéfice des collectivités. »

Société de développement du réservoir Kiamika (SDRK), Rivière-Rouge, 250 000 $

En vue de permettre un développement quatre saisons, le projet vise la création d'un pavillon d'accueil et la construction de six refuges et six prêts-à-camper originaux et innovants dans le secteur de la Baie-Blueberry. Créée en 2004, la SDRK est un organisme qui œuvre à protéger et à mettre en valeur le potentiel récréotouristique du réservoir Kiamika. D'une superficie de 184 km², le parc renferme un immense plan d'eau d'une soixantaine de kilomètres carrés comprenant une dizaine de lacs et une quarantaine d'îles et îlots.

Centre à Nous, Repentigny, 250 000 $

Le projet consiste en l'agrandissement des espaces du Centre à Nous avec l'ajout d'un troisième pavillon et l'augmentation d'environnement de travail collaboratif. Ce projet permettra également la mise en place d'un bistro, d'un plateau de travail pour la réinsertion sociale et la valorisation d'individus. Le Centre à Nous héberge dans ses locaux des OBNL de la région à moindres coûts en plus de louer des espaces pour des activités ponctuelles d'entreprise ou de citoyen. Le rassemblement des organismes sous un même toit crée une synergie entre eux et augmente leur efficacité d'interventions auprès des citoyens de la communauté.

Tourisme Mirabel, Mirabel, 150 000 $

Mirabel Cyclobranché consiste en la mise en place d'un circuit cyclable en trois phases d'implantation afin de relier les différents secteurs de la ville soit à partir de la nouvelle gare de Mirabel dans le secteur de Saint-Janvier pour relier Saint-Augustin et la majorité des autres principaux secteurs. En plus de l'établissement d'un réseau interne à la très grande municipalité de Mirabel, le projet consiste également en la création de branchements aux villes périphériques pour établir un réseau inter-MRC organisé qui reliera également le secteur de Saint-Canut ainsi que le secteur aéroportuaire de l'aéroport de Mirabel.

Archives Lanaudière, L'Assomption, 146 070 $

Le projet vise la création du premier Musée de l'éducation au Québec qui viendra compléter le pôle touristique de la région. Une plate-forme numérique collaborative regroupera l'ensemble du patrimoine éducatif en englobant des expositions virtuelles et des activités pédagogiques offertes à la population. Ce réseau du patrimoine collectif regroupera les institutions préservant le patrimoine scolaire et les écoles de rangs. Le Musée de l'éducation souhaite devenir la référence en histoire de l'éducation au Québec tout en se taillant une place au cœur des réflexions portant sur l'éducation de demain.

Centre de pédiatrie sociale en communauté d'Argenteuil (CPSC), Lachute, 142 500 $

Avec cette contribution du Fonds du Grand Mouvement, le CPSC Argenteuil, en collaboration avec les CPSC d'Antoine-Labelle, de Saint-Jérôme et de Cœur des Laurentides, pourra ouvrir sept nouveaux points de services dans des municipalités situées à l'extérieur des grandes villes. Les CPSC augmenteront ainsi leur capacité d'intervention en suivant davantage de jeunes en situation de vulnérabilité en offrant entre autres des services de médecine, et de travail social. Que ce soit pour la santé physique ou pour des services psychosociaux, les spécialistes en santé et les bénévoles savent aider les enfants afin de favoriser leur développement.

Plein Air Haute-Rouge, Rivière-Rouge, 103 190 $

Pour préserver et développer de manière durable le récréotourisme sur la rivière Rouge, Plein Air Haute-Rouge et les acteurs du milieu travaillent ensemble pour proposer un plan de développement sur cinq ans. Cette étape couvrira les portions de la rivière Rouge qui s'étendent sur les territoires de L'Ascension, Rivière-Rouge, Nominingue, La Macaza, Labelle et la Conception. Plus précisément, la contribution du Fonds permettra la création d'activités qui structureront l'achalandage ainsi que l'ajout de certaines infrastructures.

La Manufacture Laurentides, Sainte-Agathe-des-Monts, 100 000 $

Le projet consiste à aménager une grande cuisine commerciale entièrement équipée au sein de La Manufacture pour la location par bloc d'heures à des petites entreprises ou organismes qui œuvrent en transformation alimentaire. La Cuisine propose un espace collaboratif, un incubateur culinaire selon les normes d'hygiène et de salubrité du MAPAQ, que les entreprises privées et organismes à but non lucratif utilisent pour préparer leurs produits, tester de nouvelles recettes, donner des ateliers de cuisine ou organiser des événements culinaires.

Bureau du cinéma et de la télévision des Laurentides, Lachute, 50 000 $

Film Laurentides a pour mission de promouvoir la région à des fins cinématographiques, télévisuelles et publicitaire et de faciliter l'accueil des tournages québécois et étrangers. Ayant pour objectif d'augmenter le nombre et la valeur des tournages, lesquels génèrent d'importantes retombées économiques, touristiques et culturelles, quatre axes de développement seront priorisés, soit : l'accroissement de la notoriété de l'organisme, l'optimisation de l'utilisation de la photothèque numérique, l'élargissement de la clientèle et l'amélioration de la capacité d'accueil.

Les annonces d'aujourd'hui portent les contributions du Fonds du Grand Mouvement depuis 2016 à 3,8 M$ en appui à 15 projets pour la région de Lanaudière et à 2 M$ en appui à 16 projets pour la région des Laurentides.

À propos du Fonds du Grand Mouvement

Depuis 2016, Desjardins s'est doté d'un fonds de 250 millions de dollars afin d'investir dans les communautés pour appuyer des projets qui ont le potentiel de transformer notre société d'ici 2024. Le Fonds soutient des projets qui rejoignent les priorités des milieux, telles que l'emploi, la vitalité économique, l'éducation et l'environnement. À ce jour, plus de 400 projets ont été soutenus grâce à ce fonds.

Pour journalistes seulement: Richard Lacasse
418 835-8444 ou 1 866 866-7000, poste 5563163
media@desjardins.com