Montréal, le 20 avril 2021 - Le Centre d'études et de recherches intersectorielles en économie circulaire (CERIEC) de l'École de technologie supérieure (ÉTS) est heureux d'annoncer le lancement de l'écosystème de laboratoires d'accélération en économie circulaire (ELEC), grâce à une contribution de 2,1 millions $ sur cinq ans de Desjardins, partenaire majeur de cette initiative.

L'ELEC constituera un terrain d'expérimentation unique pour favoriser la recherche, le développement et le transfert de nouvelles pratiques et de technologies innovantes. Il permettra d'enclencher et d'accélérer la transition de filières clés vers l'économie circulaire. L'écosystème se composera de huit ou neuf laboratoires interreliés, déployés sur cinq ans. Les laboratoires pourront par exemple porter sur des filières industrielles, telles que la construction, l'agroalimentaire, les mines, les plastiques, ou encore, s'intéresser à des stratégies spécifiques, comme l'économie de fonctionnalité ou l'économie sociale et solidaire. Les projets qui en découleront viseront à développer et à expérimenter des solutions afin qu'elles puissent éventuellement être généralisées.

Cocréer des solutions pour circulariser l'économie

Le déploiement de l'économie circulaire est tributaire d'une collaboration inédite entre une multitude d'acteurs. Il est ainsi plus que jamais nécessaire de briser les silos et de travailler ensemble, de manière innovante.

Basé sur le modèle des living labs et regroupant les acteurs des chaînes de valeurs concernées et des chercheurs issus de différentes disciplines, l'ELEC a pour objectif de devenir un lieu d'échange ouvert destiné à co-identifier les défis à relever et à cocréer et tester des solutions innovantes. Cette approche favorisera la mise en œuvre rapide des innovations, en plus de faciliter leur appropriation par le milieu socioéconomique.

Citations

« La circularité de l'économie mondiale est inférieure à 9 % et le rythme d'épuisement des ressources va croissant, de pair avec la dégradation rapide des écosystèmes et la montée des inégalités. Le modèle économique linéaire actuel qui consiste à extraire, transformer, utiliser puis jeter n'est absolument pas soutenable. Il est crucial de trouver des solutions et les mettre en œuvre rapidement si on veut maintenir certains acquis, assurer le bien-être des générations futures et atteindre nos cibles de réduction de GES, tout en respectant la capacité de support de la planète. »

  • Daniel Normandin, Directeur du CERIEC

« La pandémie que nous vivons actuellement nous amène à regarder l'économie sous l'angle du mieux-être de la population, de l'importance de l'achat local et de la réduction du gaspillage des ressources. Plus largement, la prospérité partagée est un thème qui est cher au Mouvement Desjardins puisque nous pensons toujours la création de la richesse en regardant l'aspect social et non pas juste économique. Nous sommes donc très fiers du partenariat de 2,1 M$ sur l'économie circulaire que nous avons développée avec l'ÉTS. On parle d'une économie durable qui rejoint nos valeurs coopératives. »

  • Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins

« L'innovation et l'environnement sont des chantiers très actifs à l'École de technologie supérieure, et l'économie circulaire nous permet de les amalgamer afin de développer des expertises de pointe dans des domaines émergents. L'ELEC est un projet prometteur qui pourra apporter des solutions novatrices en matière d'économie circulaire et de développement durable. »

  • François Gagnon, directeur général de l'ÉTS

À propos de l'économie circulaire

L'économie circulaire est un système de production, d'échange et de consommation qui vise à optimiser l'utilisation des ressources à toutes les étapes du cycle de vie d'un bien ou d'un service, tout en réduisant l'empreinte environnementale et en contribuant au bien-être des individus et des collectivités[1]. www.quebeccirculaire.org

À propos du CERIEC

Créé en septembre 2020 à l'ÉTS, le CERIEC veut contribuer au façonnement et au déploiement de l'économie circulaire. Il compte y parvenir par la mise en place d'un programme de recherche scientifique interdisciplinaire ainsi que par des initiatives misant sur la formation, le dialogue, la valorisation et le transfert des connaissances. Ces actions visent à maximiser les retombées pour les acteurs économiques, les gouvernements et la société civile. www.ceriec.ca

Renseignements (pour journalistes seulement) :

Émilie Chiasson, conseillère en communication CERIEC | ÉTS
emilie.chiasson@etsmtl.ca | 514-294-6705

[1]Définition du Pôle québécois de concertation sur l'économie circulaire tirée de Québec circulaire.

Pour journalistes seulement : Relations publiques Mouvement Desjardins
514 281-7000 ou 1 866 866-7000, poste 555 3436
media@desjardins.com