Des employés frais et dispos sont plus créatifs, contribuent à maintenir un climat de travail agréable, réduisent le taux d'absentéisme, le roulement de personnel et, par le fait même, les coûts de recrutement, d'accueil et d'intégration. Plusieurs avantages pour l'entreprise quoi! 

Les vacances sont essentielles à l'équilibre mental. Elles procurent des bienfaits sur la santé, diminuent le niveau de stress, le risque de dépression et augmentent la productivité.

Cinq comportements faciles à appliquer peuvent aider votre équipe à sentir qu'elle peut quitter le navire pour mieux le ravitailler.

1. Une politique «provacances» 

Une formule gagnant-gagnant - Avoir des employés reposés et bourrés d'énergie, que souhaiter de mieux! Une politique favorisant les vacances peut contrer les effets négatifs causés par le manque de vacances, autant pour les employés que pour l'entreprise.

Cependant, pour qu'elle fonctionne, il faut y croire et l'incarner. Offrir de l'accompagnement ou de la formation aux employés en situation de gestion, par exemple, pourra les sensibiliser aux avantages personnels et organisationnels des vacances.

2. L'effet d'entraînement

La force du modèle - Lorsque Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, a pris un congé de paternité de deux mois, il a envoyé «un message très clair et très fort aux travailleurs, les incitant à prendre des vacances et à changer la culture de l'entreprise», rappelle Marie-Hélène Chèvrefils, spécialisée en ressources humaines et en développement organisationnel.

«Comme employeur, vous définissez les comportements culturellement acceptables et inacceptables au sein de votre entreprise. Prendre des vacances et parler du bien qu'elles vous ont fait motive le personnel à en faire autant.»

3. Une planification rigoureuse

Une méthode éprouvée - Certaines périodes de l'année ne sont pas idéales pour prendre congé, pourtant «ce n'est pas un bon moment» n'est pas une excuse valable. S'informer des projets de vacances de vos employés vous permettra de vous assurer qu'ils ont prévu une pause.

Pour les périodes plus propices aux vacances, comme l'été, planifier la continuité des activités de l'entreprise et mettre en branle un plan de relève permettra aux employés de partir l'esprit en paix, sans mettre leur équipe dans l'embarras. Prévoir le remplacement d'un employé représente une occasion de «donner la chance à son remplaçant d'acquérir de nouvelles compétences, suggère Mme Chèvrefils. Elles améliorent l'employabilité des remplaçants et leur offrent un nouveau défi professionnel, tandis que l'entreprise profite de cette polyvalence accrue». 

4. Des limites claires

Un cadre favorable - En vacances, pas de travail. Du tout. Pourtant, devoir communiquer avec un employé durant cette période fait partie des possibilités. Prévoir alors, avant son départ, les moments où les communications s'effectueront. Même en cas d'urgence, il faut minimiser l'interruption de ses vacances.

5. Des discussions profitables

Une ouverture engageante - Tout est une question de communication. «Promouvoir les bienfaits des vacances en disant aux employés qu'elles font du bien et en discutant avec eux des raisons qui les poussent à refuser de partir les amènera à en profiter pleinement», précise Mme Chèvrefils.

Soumettre un commentaire

Les commentaires soumis sont modérés et publiés une fois par jour, du lundi au vendredi entre 8 h 30 et 16 h 30. Tout commentaire hors sujet ou comportant des propos haineux ne sera pas publié.

En savoir plus sur les conditions d'utilisation

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.