3 éléments à considérer avant de renouveler votre hypothèque

Pour son hypothèque, on cherche souvent « l’offre du siècle ». Pour une personne, ce sera le meilleur taux; pour une autre, ce sera le plus long terme et, pour une troisième, le plus petit paiement. La stratégie de renouvellement qui vous convient ne sera pas la même que celle du voisin. On vous explique.

Mis à jour le 1er avril 2022

Le renouvellement de votre prêt hypothécaire peut être le moment tout indiqué pour réorganiser vos finances en fonction de vos projets de vie. Voici trois éléments à considérer afin de convenir d’une entente hypothécaire qui répond à vos besoins.

1. Vos projets

Quel terme privilégier : 1 an, 3 ans, 5 ans ou 7 ans? Pour bien évaluer vos besoins, ayez une idée claire de l’évolution et des changements à venir dans votre vie.

Pensez-vous déménager?

« Une personne qui prévoit déménager dans un horizon de 6 à 18 mois pourrait avoir le réflexe de privilégier un prêt ouvert sans indemnité hypothécaire lors de la fermeture du prêt, mais avec un taux d’intérêt un peu plus élevé. Pourtant, en fonction du solde qui reste à payer sur le prêt et du coût des intérêts, le prêt fermé pourrait s’avérer une solution avantageuse », illustre Patrick Champagne, chef de produits de financement à l’habitation au Mouvement Desjardins.

Planifiez-vous agrandir ou rénover?

Si vous envisagez de faire des travaux, vous aurez peut-être besoin de financement ou de refinancement hypothécaire.

Prévoir dès maintenant

Marge Atout

Le projet ne se concrétisera que dans un an ou deux? Prévoir la solution de financement la plus avantageuse dès le renouvellement de votre prêt - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. peut être une bonne idée. Cette solution pourrait notamment être envisagée pour financer vos travaux. En effectuant la demande initiale au moment du renouvellement, vous pourrez avoir accès aux fonds disponibles sur la marge de crédit quand vous le voulez, et seulement si vous le voulez.

RénoAssistance

À la recherche de professionnels de la rénovation pour vous accompagner dans tous ces projets que vous avez en tête?

Visitez RénoAssistance - Lien externe au site. Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour trouver un entrepreneur de confiance. En seulement quelques étapes, vous pourrez soumettre votre projet, comparer les soumissions et choisir parmi des entrepreneurs vérifiés. Sachant qu’un professionnel pilote vos travaux, votre esprit sera libéré pour vos autres préoccupations.

Avez-vous besoin de flexibilité pour effectuer un remboursement anticipé sans pénalité?

Devriez-vous privilégier un prêt ouvert ou un prêt fermé? Tout dépend de votre capacité financière et de vos projets à court terme.

  • Prêt fermé : vous avez la possibilité de rembourser une partie de votre emprunt une fois par année sans indemnité jusqu’à 15 % du montant initial du prêt, et le contrat permet d’augmenter votre paiement régulier jusqu’à le doubler.
  • Prêt ouvert : vous n’avez aucune limitation de remboursement anticipé, mais le taux d’intérêt peut être plus élevé que le prêt fermé et d’autres conditions doivent être respectées.

Comparer le taux de votre prêt hypothécaire au rendement et aux avantages fiscaux de certains placements (comme le REER par exemple) peut vous aiguiller sur la façon la plus avisée d’utiliser votre surplus au budget. Un conseiller pourra vous accompagner.

2. Vos engagements financiers

Pour connaître votre marge de manœuvre budgétaire, calculez vos mensualités pour les charges financières suivantes :

  • votre véhicule
  • le minimum mensuel à rembourser sur vos cartes et marges de crédit
  • vos prêts personnels (exemple : prêt étudiant)
  • le remboursement du RAP
  • vos autres paiements (comme le versement d’une pension alimentaire ou autre)

Conseil : Nous vous recommandons de consacrer un maximum de 32 % du revenu brut de votre ménage au paiement des frais reliés à l’habitation. Allouez un maximum de 40 % au remboursement total de vos dettes, incluant votre paiement hypothécaire et vos autres engagements financiers.

Craignez-vous de devoir absorber des variations sur vos paiements?

Que vous choisissiez le taux fixe ou le taux variable, les paiements sur le prêt sont d’un montant stable. Le taux fixe, par définition, restera le même sur toute la durée de l’entente. Toutefois, pour le taux variable, la portion du paiement qui s’applique à la diminution de votre capital variera en fonction de la fluctuation du taux, selon le taux préférentiel de Desjardins. Historiquement, le taux variable s’avère à long terme souvent plus avantageux pour ce qui est du coût des intérêts et du remboursement du capital que les taux fixes jumelés à des termes de 4 ou 5 ans.

Vous partagez le paiement du prêt, mais vous n’avez pas la même flexibilité financière?

Combiner les taux fixes et les taux variables permet de fractionner le financement en deux ou trois tranches de prêt. Le remboursement pourrait aussi être individualisé selon vos préférences en matière de durée du terme, d’amortissement, de fréquence des versements, etc.

3. L’état de santé du marché immobilier

Il faudra assurément continuer de surveiller le marché immobilier. L’évolution de la pandémie liée à la COVID-19 a fait monter d’un cran les incertitudes économiques à court terme. Il faut s’attendre à une hausse imminente des taux d’intérêt qui sont à leur niveau plancher depuis 2 ans. La rapidité de l’augmentation sera aussi à suivre.

C’est le troisième facteur à prendre en considération lors du renouvellement hypothécaire, puisque les taux d’intérêt varient en fonction de la situation économique du pays. Les taux d’intérêt sont restés bas au cours de la dernière décennie, mais la Banque du Canada a déjà annoncé une augmentation de son taux d’intérêt de 0,25 % à 0,50 % le 2 mars et prévoit que d’autres suivront d’ici la fin de 2022.

L’important, en somme, c’est de bien connaître toutes les options qui vous sont offertes. À ce chapitre, voici plusieurs pistes à explorer et à considérer - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

En prime : prévoir les protections rassurantes

L’assurance prêt1 pour vous aider à respecter vos obligations financières en cas d’imprévu

Au moment de renouveler votre prêt hypothécaire, profitez de l’occasion pour souscrire une assurance prêt si ce n’est pas déjà fait. Prendre une assurance prêt est simple et peut se faire un conseiller ou une conseillère ou en ligne. Cette assurance comporte deux protections : vie et invalidité. Advenant que vous décédiez pendant que vous êtes couvert, l’assurance vie rembourse le solde assuré de votre prêt et pourrait vous éviter de laisser une dette hypothécaire à vos proches. Si vous avez un accident ou une maladie qui vous rend totalement invalide, l’assurance invalidité couvre les paiements périodiques de votre prêt selon le pourcentage choisi. Vous pouvez ainsi vous concentrer sur votre rétablissement.

L’assurance habitation pour protéger vos actifs

Le renouvellement du prêt hypothécaire est l’occasion de contacter votre assureur. Il prendra le temps de faire une mise à jour avec vous et de vérifier que vos protections sont toujours adaptées à votre réalité.

Vous augmentez le montant du prêt?

Votre assureur veillera à ce que votre assurance couvre toujours le coût de remplacement de la propriété. Il en révisera la couverture afin de répondre à vos nouveaux besoins.

En cas de doutes, votre conseiller saura vous accompagner à travers le processus de renouvellement et vous offrir plusieurs possibilités pour vous soutenir dans votre situation financière. L’échéance de votre prêt hypothécaire approche? Sachez aussi qu’il est désormais facile de le renouveler en ligne, directement dans AccèsD, sous la section Mon toit. Vous pouvez le faire sans indemnité jusqu’à 120 jours avant son échéance.

1. DESJARDINS ASSURANCES désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d’assurance vie. DESJARDINS, DESJARDINS ASSURANCES ainsi que les marques de commerce associées sont des marques de commerce de la Fédération des caisses Desjardins du Québec utilisées sous licence.

Recommandé pour vous

Commentaires publiés (3)

Laurence shedleur / 4 avril 2019 9h22
Bonjour à ma caisse c’est seulement le 5 dans 1 qui change de paiement le variable le paiement reste le même tout le long du terme mais c’est le taux qui chance ce qui signifie qu on paye plus d intérêts l information véhicule n’est pas correct merci de la corriger
Laurence shedlwur / 4 avril 2019 9h26
Pour ce qui est du taux ouvert encore là vous n avez pas le bon conseil ...quand on pense vendre dans 2 ans ...il faut regarder le solde de l hypothèque versus le variable réduit la pénalité est de 3 mois d intérêts ce qui signifie qu elle est souvent beaucoup plus avantageuse d avoir une petite pénalité qu un taux ouvert qui coûte beaucoup plus d intérêt pour un deux ans sans aucun doute...
Marie-Christine / 12 avril 2019 11h51
Merci de votre commentaire @Laurence. Il s'agit généralement de cas par cas. Il n'existe pas une solution unique, c'est essentiel de parler à votre conseiller en finances personnelles afin de trouver la meilleure solution pour vous, selon votre situation personnelle. De façon générale, surtout lorsque le solde est élevé, le taux variable ouvert est la meilleure solution dans le calcul de la pénalité. Concernant le prêt hypothécaire 5 dans 1, effectivement les paiements sont ajustés annuellement. Pour les autres types de prêt hypothécaire à taux variable, le taux d'intérêt est ajusté dès le changement de taux, mais le paiement reste le même. En bout de ligne, si le taux baisse, vous payez moins d'intérêt plus de capital. Si le taux augmente, vous payez plus d'intérêt, moins de capital. L'idée est trouver le prêt qui vous convient, selon votre profil d'emprunteur. Bonne journée - Marie-Christine