Comment se guérir de «la peur des fins de mois» pendant ses études?

On a tous peur de quelque chose : les chiens, les hauteurs, l'avion... Pour certains d'entre nous, ce sont plutôt les fins de mois qui donnent des frissons! Et c'est en établissant un budget équilibré et en gérant intelligemment vos revenus souvent saisonniers ou irréguliers que vous arriverez à surmonter votre peur!

Pour vous donner une bonne dose de courage :

  • Dressez le  - Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.budget le plus détaillé possible. Il doit comprendre toutes vos dépenses pour l'année à venir, qu'elles soient récurrentes ou ponctuelles.
  • Gérez avec soin vos entrées d'argent, généralement plus abondantes l'été et lors de la période des fêtes, afin d'en avoir assez pour les moments où vous travaillerez moins et, par conséquent, où vous pourrez moins en mettre de côté.
  • Développez «l'art d'étirer la sauce». Si vous bénéficiez d'une bourse ou d'un prêt étudiant, vous devez prévoir les dépenses et gérer ce que vous avez reçu en conséquence si vous voulez en avoir assez pour la totalité de la période à couvrir.
  • Déposez dans un compte à intérêt élevé les bons montants accumulés lors de vos périodes de travail intensif (l'été, par exemple) en prévision d'une utilisation ultérieure plutôt que de les laisser dans votre compte chèques.
  • N'oubliez pas : mises à l'abri des tentations, vos économies serviront à équilibrer le budget du prochain cycle ou de la prochaine année, ou à financer la réalisation d'un de vos projets, comme un voyage... Intéressant, non?

Attention aux dettes!

Suivez ces quelques conseils et votre portefeuille vous en sera éternellement reconnaissant!

  • Gérez vos priorités : bon, d'accord, pour tout étudiant qui se respecte, c'est probablement aussi difficile à faire, sinon plus, que de respecter un budget, mais c'est tellement important!
  • Les occasions d'«oublier» que vous avez un budget sont légion : fêtes, sorties, activités, voyages, etc. Après tout, on ne vit qu'une fois! Résistez à la tentation, toujours forte, d'aller piger dans la jolie cagnotte que vous avez accumulée. Vous éviterez bien des maux de tête (au propre comme au figuré). Dites non aux démons!
  • Revenez toujours au budget que vous avez établi, qui prévoit peut-être un petit montant pour le superflu!

Soumettre un commentaire

Les commentaires soumis sont modérés et publiés une fois par jour, du lundi au vendredi entre 8 h 30 et 16 h 30. Tout commentaire hors sujet ou comportant des propos haineux ne sera pas publié.

En savoir plus sur les conditions d'utilisation

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.