Habitation : maximiser sa mise de fonds avec le REER

La valeur des propriétés est à la hausse et les règles hypothécaires ont été resserrées. Voyez comment votre cotisation REER peut servir de levier pour devenir propriétaire plus vite que vous le pensez.

Je vous propose une stratégie qui permet d’accumuler rapidement une somme supplémentaire pour votre mise de fonds, sans complications.

Comme quoi, quand on s’organise, on peut atteindre nos objectifs… même ceux que l’on croit irréalisables si rapidement.

Le régime d’accession à la propriété (RAP) permet de retirer jusqu’à 35 000 $ de vos REER, sans imposition, pour la mise de fonds de votre propriété. Vous ne les avez pas encore accumulés et il vous reste des droits de cotisation inutilisés? Voici comment avoir accès à plus d’argent.

Étape 1 : Février

Étape 2 : Avril

  • Inscrire cette cotisation REER dans la déclaration de revenus en vue d’obtenir un remboursement d’impôt.

Étape 3 : Mai

  • Faire une demande de retrait REER, dans le cadre du RAP, de la somme empruntée. Utiliser ce retrait pour rembourser le prêt REER.
  • Fermer le prêt REER. Les seuls frais à payer sont les intérêts pour les 90 jours d’emprunt.
  • La somme retirée du REER devra être remboursée selon les conditions de remboursement du REER en vertu du RAP.

Étape 4 : Juin

  • Utiliser le remboursement d’impôt reçu comme mise de fonds.

 Mes conseils

  • D’ici la prise de possession de la maison, placez dans un compte « maison » la différence entre les frais mensuels que vous payez actuellement et ceux que vous aurez à payer à l’achat de votre maison (emprunt hypothécaire, taxes, assurances…). Vous adopterez déjà votre routine financière de propriétaire et vous épargnerez en vue du déménagement.
  • En parallèle, épargnez dans votre CELI. Vous aurez le choix de l’utiliser comme : 
    • levier pour cotiser à votre REER,
    • complément à votre mise de fonds.

Conditions de remboursement des sommes retirées du REER dans le cadre du RAP

  • Le début du remboursement commence 2 ans après l’année du retrait, avec la possibilité de l’étaler sur 15 ans.
  • Le remboursement équivaut à 1/15 par année, sans intérêt ni pénalité. Par exemple, pour un retrait de 35 000 $, le remboursement obligatoire serait de 2 333 $ par année. Attention! Ce remboursement n’est pas une nouvelle cotisation REER et ne donne pas droit à une nouvelle déduction. Si le remboursement n’est pas fait, les 2 333 $ deviendront imposables.

Pour trouver l’information essentielle à l’achat de votre nouveau chez-vous, suivez le guide!

*Planificatrice financière et représentante en épargne collective pour Desjardins Cabinet de services financiers inc.