Épargner pour la retraite: l'avenir, c'est maintenant!

Bye-bye pensée magique: un jour ou l'autre, il faut passer à l'action. Épargner pour la retraite, c'est nécessaire et, surtout, c'est possible. À condition de changer certaines habitudes. Par où commencer?

Mais où va donc tout mon argent?

L’épargne, c’est accumuler plus de dollars que ce que l’on dépense. Le point de départ, c’est d’observer nos achats. Et chaque fois de se demander: “Est-ce utile, nécessaire, pourquoi?”

Si votre coeur et votre tête répondent “oui, j’en ai besoin”, alors prenez le temps de comparer les prix d’une marchandise ou d’un service. C’est un sport passionnant: en quelques clics ou appels, vous pouvez réaliser d’importantes économies, tout au cours de votre vie. On parle ici de centaines ou de milliers de dollars de différence pour exactement la même chose!

Voici quelques types de dépenses pour lesquels il peut être payant de vous questionner.

Faites le ménage de vos abonnements

À quand remonte la dernière fois où vous avez comparé votre forfait de téléphone ou d’Internet, en fonction de votre consommation réelle de données?

Profitez-vous toujours de cet abonnement au gym? Ou à celui du fournisseur de vidéo à la demande que vous payez peut-être pour rien depuis la fin de votre série préférée et qui se renouvelle automatiquement chaque mois? Et votre service de musique en diffusion continue?

Dans certains cas, comme pour le gym, il peut être plus avantageux d’utiliser un service à la carte. Calculez combien de fois par mois vous y allez pour le savoir.

Un petit 5$ par-ci, un petit 10$ par-là… Banal?

Non. Sur 20 ans, les 25$ payés chaque mois pour rien équivalent à jeter 6000$ dans le feu. Or, les mêmes 25$, versés dans un REER, disons au rendement annuel de 5% d’intérêt, auraient généré environ plus de 10 000$. C’est-à-dire ces 6000$, en plus de 4000$ d’intérêts!

Passez d’Instagram à Retraitegram

Ça semble bien beau d’être un cuisinomane constamment en voyage, d’avoir du plaisir en permanence et de le partager avec nos amis. Même chose côté rénos ou ameublement: vivre dans un magazine de déco, ça fait rêver.

Or, dans la réalité, c’est plutôt le budget qui doit guider vos loisirs et vos passions, et non le désir de vivre comme dans les magazines. Il est important de se faire plaisir (il faut tout de même vivre de beaux moments avant d’arriver à la retraite!): planifiez vos loisirs dans votre budget, selon vos préférences et vos moyens. Il sera ainsi plus facile de maintenir le cap sur vos objectifs, sans mettre votre épargne en péril.

Évaluez le poids financier de votre auto

Nous le savons tous: dès qu’elle sort du garage, une voiture perd de la valeur. Imaginez deux voitures! L’auto, c’est une grosse dépense, qui peut faire la différence entre la capacité de se constituer ou non un bas de laine en vue de la retraite. Petite anecdote: la majorité des personnes millionnaires roulent dans des voitures économiques - comme dans “économiser.”

L’auto est parfois indispensable. Si on en prévoit l’achat, il faut voir au-delà du paiement, penser aussi à l’entretien et éviter le paiement “à la limite de ses capacités.”

Pensez aussi aux autres options: ressortez votre vélo, utilisez un service d’autopartage ou le transport en commun. Quand on fait le calcul de ce que l’on économise, c’est plus facile de se convaincre.

Assurez votre retraite

Vos polices d’assurance sont-elles toujours pertinentes pour votre situation actuelle et vos véritables besoins? Encore ici, prenez le temps de rencontrer un conseiller en sécurité financière, au minimum tous les deux ans. Il pourra faire une analyse de vos besoins et vous faire les recommandations appropriées.

Évadez-vous de la prison de l’endettement

Le point de départ de l’épargne pour préparer votre avenir, c’est de réduire ou d’éliminer vos dettes. C’est vrai, ça exige de la discipline et des sacrifices. Mais, un peu comme dans un sport, atteindre l’objectif peut devenir encore plus gratifiant que la dépense. Dire non à un achat, c’est dire oui à votre futur financier. D’ailleurs, le conseiller de votre caisse peut vous aider à y voir plus clair pour accélérer la réduction de votre endettement, planifier votre budget et bâtir un fonds de prévoyance.

Le miracle, c’est pour quand?

Souvent, les personnes qui atteignent la santé financière à la retraite sont discrètes et sautent certaines dépenses éphémères pour se constituer un intéressant pécule. En somme, un peu moins d’impulsion, un peu plus de constance et, surtout, ne jamais croire qu’il est trop tard. Gagner à loterie ou recevoir un héritage théorique ne sera pas la solution. Alors on répète: l’avenir, c’est maintenant!

Recommandé pour vous

Soumettre un commentaire

Les commentaires soumis sont modérés et publiés une fois par jour, du lundi au vendredi entre 8 h 30 et 16 h 30. Tout commentaire hors sujet ou comportant des propos haineux ne sera pas publié.

En savoir plus sur les conditions d'utilisation

Les champs marqués d'un astérisque (*) sont obligatoires.