Prenez la route de la liberté

« Le vélo, c’est à la fois un sport et un transport », rappelle Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec.

En cette période de pandémie de COVID-19, les citadins parmi nous sont nombreux à préférer la bicyclette aux transports collectifs. Le vélo est d’autant plus attrayant que le nombre d’automobiles a beaucoup diminué sur les routes au cours des derniers mois et que certaines municipalités ont réaménagé leur réseau de pistes cyclables et piétonnes pour la saison estivale. Il est maintenant possible de se balader, à vélo ou à pied, d’un parc à l’autre en empruntant les voies réservées - Lien externe au site. Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

De plus, le vélo est un véhicule écologique et facile à stationner. « Deux bonnes sources de motivation pour pédaler cet été », nous ont confié certains d’entre vous - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Le vélo électrique : une option lumineuse!

Le vélo à assistance électrique est un choix intéressant si vous habitez à plusieurs kilomètres des services essentiels ou de votre travail ou que vous êtes en perte d’autonomie physique.

Cycliste un jour, cycliste toujours

Dix kilomètres, quand on y pense, c’est beaucoup. Or, à vélo, c’est rapidement à la portée de tout le monde, que ce soit pour se rendre au travail, se promener ou aller faire ses courses.

Le vélo est souvent la voie royale pour réapprivoiser l’activité physique. Il n’est jamais trop tard pour apprendre ou se remettre en selle. « En conservant l’habitude d’être actif, peu importe l’âge, on se donne la chance d’être autonome le plus longtemps possible », mentionne Suzanne Lareau.

Et si vous en doutiez, elle précise, rassurante, que « même après plusieurs années de pause, votre corps se souvient de tous les mouvements ».

Le bonheur est sur deux roues

Pourquoi? « Parce que faire du vélo est accessible, démocratique et facile. Quand je roule, je me sens vivante et humaine. C’est aussi bon pour la santé que pour le moral », confie Suzanne Lareau, ajoutant du même souffle que voir la vie à 15 km/h diminue l’anxiété.

« À vélo, la vitesse est idéale pour nous connecter à ce qui nous entoure, pour voir les choses autrement et nous sentir libres. »

- Suzanne Lareau, PDG de Vélo Québec

Quand on pédale, notre cerveau libère des endorphines, ces fameuses hormones du bonheur. Et ça, on en veut!

Roulez en solo, en duo ou en famille

Faire du vélo seul est un excellent moyen pour vous retrouver et vous évader au grand air tout à la fois. En couple ou entre amis, une escapade à bicyclette est l’occasion de partager des moments complices ou une passion commune.

Et en famille? « Peu d’activités peuvent se pratiquer en mettant tout le monde au même niveau, adulte comme enfant, que ce soit pour un voyage ou une simple balade », nous rappelle Suzanne Lareau. C’est vrai! « Pour un grand nombre de jeunes, l’été 2020 sera l’occasion de donner leurs premiers coups de pédale ou d’utiliser pour la première fois la bicyclette comme moyen de transport autonome. »

COVID-19 : roulez en toute sécurité!

Même si le vélo fait partie des activités de circonstance en temps de pandémie, la distance est de mise, surtout sur les côtés. Pour nous aider, Vélo Québec a mis en ligne un code de conduite - Lien externe au site. Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre., truffé de bons conseils : « Cet été, les rues vont connaître un achalandage important, alors la cohabitation entre piétons, cyclistes et automobilistes doit être harmonieuse », rappelle avec bienveillance Suzanne Lareau.

Elle ajoute que, pandémie ou non, « nous devons être visibles et prévisibles », par exemple en nous munissant d’éclairage approprié et en signalant d’avance nos prochaines actions. Les signaux avec les mains, c’est très tendance.

En ville, on essaie de réduire la vitesse, on évite les zigzags et on garde en tête que les piétons sont toujours prioritaires.

Parcourons ensemble 1 000 000 de kilomètres

Parce que bouger, on aime ça, et que c’est vraiment bon pour la santé, notre partenaire, le Grand défi Pierre Lavoie, lance un grand défi aux Québécois.

Les 19, 20 et 21 juin, parcourons ensemble 1 000 000 de kilomètres en pédalant, en courant ou en marchant, seul ou en équipe.

La nouvelle application mobile 1 000 000 de KM, Ensemble permettra de compiler les kilomètres parcourus pour atteindre l’objectif ultime. L’application est disponible pour téléchargement gratuit dans l’App Store ou sur Google Play.

Notre santé n’est pas en confinement.

Nous vous invitons à participer en grand nombre! À GO, on bouge!

Plus d’informations sur http://www.1milliondekmensemble.com/ - Lien externe au site. Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Derniers conseils pour la route?

Visitez le site de Vélo Québec - Lien externe au site. Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre., destination ensoleillée pour trouver une panoplie d’outils et de conseils, des cartes, des idées d’activités et des inspirations pour nous motiver à pédaler, l’esprit libre et le nez au vent!