Comment survivre aux imprévus, chapitre 1 : Adapter son budget

En 2020, la COVID-19 a pris la planète en otage. « Vous aviez des plans? Plus maintenant! », dit le méchant virus. Entre la perte d'emploi, les heures de travail réduites ou les stages reportés, vos finances en ont sûrement pris un coup. Première étape : revoir vos priorités.

Difficile de prévoir les prochains mois quand on n’a aucune visibilité sur l’évolution de la pandémie. Mais ne paniquez surtout pas, car la plupart du temps, c’est juste une question de revoir votre liste de priorités. Si votre situation financière a changé, il faut tout simplement modifier l’équation pour tenir compte de votre nouvelle réalité. Vous pensez peut-être que parler d’argent, c’est stressant? Prendre le temps de comprendre comment vous gérez vos entrées et vos sorties d’argent peut non seulement vous rassurer, mais aussi vous donner un plus grand sentiment de contrôle. Et ça, ça aide à diminuer le stress. Regardons les bases ensemble.

1. Déterminez vos revenus

Pour savoir combien on peut dépenser, il faut savoir combien on gagne. Quelles sont vos sources de revenus actuelles? On parle du salaire, mais aussi de toute autre entrée d’argent. Avez-vous profité des mesures de soutien gouvernementales, comme la Prestation canadienne d’urgence (PCU - Lien externe au site. Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ou PCUE - Lien externe au site. Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour les étudiants) ou le Programme d’aide financière aux locataires - Lien externe au site. Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.? Pour vous assurer de ne rien écarter de l’équation, utilisez notre outil pratique pour faire votre budget - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

N’oubliez pas de prévoir que vous aurez à payer des impôts sur les revenus de PCU et PCUE. Pour éviter les mauvaises surprises, mettez de l’argent dans un compte d’épargne distinct pour vos impôts.


2. Faites du ménage dans vos dépenses

Faites la liste de toutes, toutes, toutes vos dépenses. Quelles sont vos dépenses fixes (loyer, électricité, Internet) et vos dépenses variables (épicerie, achat de vêtements, loisirs)? Épargnez-vous pour un gros projet, comme un échange étudiant ou une nouvelle auto? Avez-vous des dettes à rembourser (carte de crédit, marge)? Si vos dépenses dépassent vos revenus, vous devrez peut-être apporter quelques changements à vos habitudes. Vous pourriez repasser la liste de vos abonnements ou encore attendre avant de faire des achats impulsifs. Des solutions, il y en a des tonnes! L’article suivant vous propose des idées pour optimiser votre budget - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

3. Profitez des mesures d’allègement

Depuis le début de la pandémie, des mesures de soutien ont été mises en place par les gouvernements et des entreprises comme Desjardins. Les remboursements sur les prêts étudiants ont été automatiquement suspendus, par le gouvernement, pour une période de 6 mois à partir du 1er avril 2020. Vous pourriez aussi être admissible à une remise sur votre prime d’assurance auto, à un taux d’intérêt réduit sur votre carte de crédit pendant 6 mois et, au besoin, à un prêt d’urgence. Lisez ce guide - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. sur les ressources pour vous maintenir à flot ou adressez-vous à un conseiller qui saura vous aider à y voir plus clair.

4. Mettez de l’argent de côté

Si votre situation vous le permet, gardez (ou établissez!) de bonnes habitudes d’épargne. En mettant de l’argent de côté, vous vous bâtirez peu à peu un coussin de sécurité pour faire face aux imprévus, comme la perte d’un emploi. Pensez à configurer des versements automatiques - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. vers votre compte d’épargne. Même 5 $, ça compte! Vous allez voir, ça aide à réduire le stress financier et à garder le cap sur ses objectifs, peu importe le contexte.

Si la pandémie vous a donné l’impression de perdre le contrôle, restez calme. Nous sommes nombreux à vivre la même situation. Profitez des outils offerts par Desjardins et prenez le temps de réviser votre budget de façon périodique. Bien planifier aujourd’hui, c’est se donner la chance de réaliser des projets trippants une fois la crise terminée.

Desjardins est là pour vous

Nos membres de 18 à 30 ans ont accès à plusieurs mesures d’aide, y compris un service d’assistance psychologique et juridique par téléphone. Trouvez ce qui s’applique à vous au desjardins.com/covid-19/jeunesse - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Recommandé pour vous