Comment survivre aux imprévus, chapitre 2 : L'importance d'avoir un fonds d'urgence

Qui aurait cru que, ce printemps, on passerait plus de temps à chercher des recettes de pain qu'à savourer des lattés dans notre café préféré? Si certaines personnes ont continué à gagner leur croûte pendant la COVID-19, d'autres ont dû piger dans leur coussin de sécurité ou compter sur l'aide du gouvernement et la solidarité de leur entourage pour compenser leur perte de revenus.

Bien sûr, une pandémie, c’est plutôt rare. Mais un coloc qui emménage avec son partenaire, la clim de la voiture qui vous lâche en pleine canicule ou un chat qui a un ongle incarné à faire enlever, ça arrive! Et même si les imprévus ne se planifient pas, il y a des moyens simples et concrets pour vous aider à y faire face.

1. Mettez de l’argent de côté sur une base régulière

Fixez-vous un montant à mettre de côté à chaque paie ou à une fréquence X. Pour ça, il faut savoir quel montant vous êtes capable d’épargner. Commencez par noter vos sources de revenus et classer vos dépenses (fixes, variables, non essentielles, dettes, etc.). Une fois que vous aurez une idée de ce qui entre et de ce qui sort, vous pourrez adapter votre budget en fonction de ce que vous voulez épargner. Pour trouver votre équation, utilisez notre outil de calcul budgétaire - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

2. Créez un compte d’épargne, si vous n’en avez pas

Ce sera votre fonds d’urgence. Vous pouvez le nommer « Imprévus », « Coussin de sécurité »… Ou même « Rhododendron », si ça vous chante. L’important, c’est que l’argent que vous y déposez serve seulement en cas de pépin. L’outil Hop-Ép@rgne - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. est là pour vous permettre de créer facilement votre projet d’épargne.

3. Automatisez vos versements d’épargne

C’est tellement pratique! Pour programmer des versements automatiques dans AccèsD - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre., c’est simple : sélectionnez Virer, puis Virement entre comptes et Plus tard. Vous pourrez ensuite choisir la fréquence des virements. Et voilà! Plus besoin d’y penser, ça se fait tout seul.

Pour éviter la panique quand une tuile vous tombe sur la tête, l’idéal est d’avoir accumulé l’équivalent de 3 mois de dépenses. Ça peut prendre un certain temps, mais il faut bien commencer quelque part. De toute façon, ce n’est pas tant le montant qui compte (enfin, un peu quand même!), mais surtout la constance de l’épargne. Le simple fait d’économiser régulièrement et de savoir qu’on a un peu d’argent de côté pour les urgences réduit le stress financier. C’est une question d’habitude et cela vous permet de garder le cap sur vos objectifs à court, moyen et long terme.

Une fois que vous aurez accumulé assez d’argent dans votre fonds d’urgence, vous pourrez passer à vos projets. Mais rien ne vous empêche de penser à vos projets d’ici là.

On gage que, maintenant, vous allez plus souvent consulter votre solde que regarder des stories sur Instagram?

Desjardins est là pour vous

Nos membres de 18 à 30 ans ont accès à plusieurs mesures d’aide, y compris un service d’assistance psychologique et juridique par téléphone. Rendez-vous au https://www.desjardins.com/covid-19/jeunesse. - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Recommandé pour vous