Sylvie Boucher, psychologue et coach de vie, vous livre ses conseils sur les nombreux bienfaits des vacances sur les plans physique et mental.

Les vacances, ce n’est pas un luxe, c’est un véritable besoin

Après avoir essuyé une période aussi anxiogène et déstabilisante, les vacances sont plus que bienvenues, elles sont essentielles à notre santé.

Les vacances servent à décrocher, à défaire la routine et les obligations pour un moment et, surtout, à soustraire la performance de l’équation quotidienne. Certes, il y aura toujours des gens qui performent, même en vacances. Mais les défis qu’ils se posent prennent alors une tout autre saveur, plus bienfaitrice, puisqu’ils se rattachent à des activités générant bien-être, bonheur et satisfaction personnelle.

« L’important, c’est de se faire plaisir, de s’accorder du temps de qualité et d’apprécier pleinement notre quotidien, comme un cadeau. »

Pour des vacances à la maison réussies

Évidemment, rester à la maison pour les vacances, ne pas pouvoir s’évader ailleurs, peut sembler rébarbatif pour tous ceux et celles qui avaient l’habitude de plier bagage en été pour vivre un moment d’évasion. Mais il faut prendre cette contrainte comme un défi personnel et le relever avec optimisme. Vous pourriez être surpris d’y trouver bien plus de plaisir que ce que vous aviez imaginé.

Changer le rythme

Il faut changer ses habitudes, revoir ses attentes à la baisse pour la durée des vacances. L’idée, c’est de réduire le stress pour améliorer sa santé mentale et physique, remettre le compteur à zéro. Et qui dit moins de stress dit meilleur sommeil. Meilleure humeur aussi, plus ouverte, légère et rieuse.

Ralentissez le tempo, faites les choses différemment

Lâchez prise quant aux tâches domestiques, au train-train quotidien, et vous en viendrez à voir votre foyer d’un oeil nouveau. Il deviendra un havre de paix.
Accordez-vous de petits plaisirs inhabituels et vivez le moment présent. Chaque instant est unique, il ne tient qu’à nous d’en faire un moment agréable.

Créer des émotions positives

Pour commencer vos vacances du bon pied, ayez la volonté d’accroître le nombre d’émotions positives dans chaque journée. Pour ce faire, il faut s’accorder de petits bonheurs, par exemple :

  • Faire des activités qui mettent en lumière nos intérêts et nos aptitudes;
  • S’accorder enfin un vrai répit, bien installé sur la terrasse, pour commencer le bon roman encore intact qui traîne sur la table de chevet depuis Noël;
  • Cuisiner des plats nouveaux ou de grands classiques familiaux avec votre musique préférée, un verre de vin à portée de main;
  • Le jardinage vous détend? La situation ne pourrait pas être plus adéquate pour vous y adonner cet été;
  • Aussi, rappelons-nous qu’il nous est désormais permis de visiter certains parcs et d’autres lieux de loisirs dans notre région. Découvrez-les ou redécouvrez-les.

Tout ce qui vous procure du plaisir est une priorité.

Réactiver sa vie sociale

La qualité de la vie sociale est un élément important de notre santé mentale.

Renouer avec la famille et les amis après cette pénible période de confinement, en accord avec les mesures sanitaires imposées, sera une vraie bénédiction cet été. Rire et partager de bons moments, se rapprocher de ceux qu’on aime, ce n’est pas possible lorsqu’on est à l’extérieur pour les vacances. Profitons-en.

Faire une marche en plein air, un pique-nique improvisé ou simplement prendre un apéro à distance dans le jardin, les options sont nombreuses pour nous permettre d’apprécier la présence de nos amis et de nos proches.

Se repositionner pour la suite

Après quelques jours de transition, lorsque la maisonnée est sur le pilote automatique en mode vacances, les réflexions peuvent souvent se pointer d’elles-mêmes.

Les vacances à la maison, qui entraînent une nouvelle vision plus sereine de notre environnement quotidien, peuvent être l’occasion idéale pour prendre du recul face à nos choix de vie, nos valeurs, nos aspirations. Ces derniers mois, la pandémie a d’ailleurs suscité chez bien des gens d’importantes réflexions qui sont plus que pertinentes.

Voir les choses autrement, se reconnecter à nos priorités, réajuster le tir au besoin, se repositionner pour mieux redémarrer, voilà ce que permettent les vacances.

« Si on n’a pas envie de reprendre le travail, par exemple, c’est certainement qu’il y a des questions à se poser. Le travail prend tellement de place dans notre vie, c’est important d’y être bien, à sa place, et de s’y épanouir. »

Développer sa gratitude

Apprécier la vie à sa pleine mesure, vivre à fond le temps qui passe, s’émerveiller… c’est aussi ça les vacances.

Avoir de la gratitude face à ce qu’on a est un facteur important de bien-être psychologique. C’est un excellent indicateur de performance face à notre degré de zénitude et de satisfaction personnelle. Il faut cesser de se comparer et apprécier tout ce que l’on a.

La gratitude ne se limite aucunement aux possessions matérielles.

« Loin de là! La santé, la famille, notre vision de la vie et notre capacité à surmonter les épreuves, notre spiritualité, nos projets et nos ambitions, tout ça forme notre richesse personnelle. On doit en être fier et travailler continuellement à la préserver. »

Bien que la situation nous paraisse contraignante, il n’en demeure pas moins que de devoir passer les vacances près de la maison, ça veut aussi dire qu’on a un chez-soi. Et qu’on a aussi des vacances. Et gardez espoir, les mesures de déconfinement évoluent, et vous pourrez certainement profiter de certaines activités touristiques comme le camping, avec votre famille.

Ne sous-estimons surtout pas la puissance réénergisante des vacances et leurs nombreux bienfaits sur les plans physique et mental. Bonnes vacances!

Recommandé pour vous