Des projets plein la tête? 3 piliers pour garder votre zen financier

Vous avez trouvé la maison de vos rêves? Fixé la date de votre mariage? Décidé d'avoir votre premier enfant? Puis la COVID-19 et le confinement ont mis vos grands projets en veilleuse. Si les heureux projets ne manquent pas, savoir s'adapter en période de turbulence s'avère essentiel pour s'assurer de les mener à bien.

Avec ces évènements heureux se présentent de nombreuses responsabilités et, par le fait même, de nombreuses dépenses. D’où l’importance de prioriser vos projets.

Sans nécessairement tout mettre sur la glace, un minimum de changements s’impose afin d’éviter que ces moments de bonheur se transforment en soucis financiers. Voici 3 piliers d’une planification financière bien orchestrée.

Le budget, votre allié

« Il faut à tout prix protéger votre santé financière et réduire le stress lié à l’argent, fait valoir Angela Iermieri, planificatrice financière chez Desjardins. Pour y parvenir, tirez profit de l’un de vos meilleurs alliés : le budget. »

En établissant le portrait de vos dépenses et de vos revenus actuels, tout en considérant vos besoins futurs, vous maîtriserez mieux vos finances et serez davantage en mesure de prévoir les embûches potentielles. « Quel que soit le projet, votre budget et votre capacité financière doivent en tout temps vous guider dans vos choix et vos décisions », insiste la planificatrice financière.

Si votre budget est ébranlé par une perte d’emploi ou l’impossibilité de trouver du travail, la première étape consiste à faire le bilan de vos revenus (prestations d’assurance emploi, prestation canadienne d’urgence, etc.) et de vos épargnes. Pensez à inclure les aides financières et allègements auxquels vous avez droit. Ces montants pourraient faire toute la différence dans la réalisation de vos projets.

Pour les nouveaux parents : faites le point sur vos revenus en fonction des prestations que vous recevrez durant votre congé de maternité ou parental. Tenez compte des nouvelles dépenses occasionnées par l’arrivée de votre poupon.

Pour les projets d’envergure, qu’il s’agisse d’un mariage, de rénovations ou de l’achat d’une maison, réservez un montant pour les dépassements de coût ou les imprévus. Vous pourrez ainsi parer à toute éventualité.

Pour vous aider davantage, consultez nos conseils pour adapter votre budget en temps de crise - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

L’épargne, une bonne habitude à conserver

Contrairement à ce que l’on peut penser, une période d’incertitude comme celle que l’on connaît est un bon moment pour revoir votre capacité d’épargne. Même lorsque les dépenses sont nombreuses et les revenus restreints, l’épargne demeure une habitude à privilégier.

Ça peut sembler une mission difficile, mais il existe une foule de petits trucs pour l’intégrer dans votre planification. « Avec des versements périodiques, aussi petite que soit la somme mise de côté, vous épargnerez sans même y penser », précise Angela Iermieri.

Privilégiez une fréquence fixe. Par exemple, le jour de paie. Ainsi, l’argent sera épargné avant de pouvoir le dépenser. De cette façon, vous créez une habitude d’épargne facile à conserver lorsque la situation sera rétablie, vous permettant, entre autres, de constituer un fonds d’urgence, nécessaire au maintien de votre qualité de vie en cas d’imprévu.

Le financement, une réflexion à faire

Plusieurs projets peuvent nécessiter un financement. Même si la carte de crédit vous donne accès à des liquidités facilement et rapidement, il faut toutefois s’assurer de bien l’utiliser en remboursant le solde en entier à l’échéance. Si vous en êtes incapable, il serait plus avantageux d’explorer d’autres options de financement avec votre conseiller. Privilégiez un remboursement et une échéance fixe, avec un taux moins élevé.

« La carte de crédit demeure un mode de financement pratique à court terme. Le solde devrait préférablement être remboursé en totalité à la date d’échéance du relevé, insiste la planificatrice financière. Toutefois, si ce n’est pas possible, visez à rembourser plus que le paiement minimal exigé. Selon votre situation, une carte à taux d’intérêt réduit peut vous aider à vous acquitter de vos obligations financières. »

Pour vos besoins en matière de financement, n’hésitez pas à en parler avec votre conseiller qui saura vous aider à trouver les stratégies adaptées à votre situation de vie et votre capacité financière.

Trucs en vrac pour projets à peu de frais

Lors de l’achat d’une nouvelle propriété

  • Repérez les commerces spécialisés en surplus d’inventaires. Les prix y sont souvent plus abordables.
  • Surveillez les rabais sur les articles et les accessoires pour la maison. De nombreuses bannières offrent des rabais pouvant aller jusqu’à 75 % sur certains articles.
  • Parlez de vos besoins à vos parents et amis. Ils ont peut-être quelque chose à vous offrir.

En préparant l’arrivée de bébé

  • Informez-vous des subventions et des programmes gouvernementaux auxquels vous êtes admissibles.
  • Si vous attendez plus d’un enfant, vérifiez auprès des commerçants. Plusieurs offrent des rabais pour les jumeaux et les triplés.
  • Parlez aux parents que vous connaissez. Ils vous aideront à déterminer les articles essentiels et les dépenses éventuelles à prévoir.
  • Achetez autant que possible des articles de seconde main. Vous pourriez économiser plus que vous le croyez.

Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront à réaliser vos projets l’esprit tranquille. Chose certaine, si vous devez tirer une leçon de cette crise sanitaire, c’est bien qu’en adoptant de bonnes habitudes financières dès maintenant vous serez mieux préparé à faire face aux aléas de la vie.

Recommandé pour vous