Si vous pensez rénover une pièce de votre maison ou troquer votre budget de vacances pour installer une nouvelle piscine, voici une série de conseils et d’importants rappels pour aider à la réussite de votre projet.

Élaborez un plan

En rénovation, l’improvisation est mauvaise conseillère. Sans planification, malgré votre confiance et votre expérience, vous risquez de faire des erreurs et d’en payer le prix.

Pour éviter ce scénario, prenez le temps de bien planifier votre projet; informez-vous, faites des recherches et comparez différentes soumissions. Chaque minute investie au départ vous épargnera des heures, de l’énergie et de l’argent.

Fixez l’échéancier de vos travaux

Certains travaux sont comme l’univers : en éternelle expansion. Chaque action semble alors en générer deux nouvelles. Pour contourner ce phénomène, jumelez votre plan à un calendrier.

Un échéancier clair et réaliste, divisé par tâches et dates, devrait vous procurer la satisfaction de réaliser chaque jour de petites victoires. Les délais de livraison peuvent être plus longs cet été, informez-vous et adaptez votre échéancier en conséquence.

Structurez votre budget

Nous avons tous entendu ces histoires de travaux infinis et trop coûteux. Avant de sortir votre marteau, sortez votre calculatrice : détaillez les dépenses, le coût des matériaux, des outils, de la potentielle main-d’œuvre, du transport et de la gestion des déchets résiduels.

Planificatrice financière chez Desjardins, Angela Iermieri nous invite à nous en tenir au projet prévu et ainsi éviter les « tant qu’à ». Comme dans « tant qu’à refaire la salle de bain, pourquoi ne pas rénover la chambre? ».

astuce Vous gagnerez également à choisir des solutions sobres et durables, à l’abri des tendances. Par exemple, pour vos murs, privilégiez les couleurs de peinture à la mode plutôt que des matériaux coûteux qui ne le seront peut-être plus dans deux ans.
Les rénovations sont souvent nécessaires pour le maintien de la propriété et certaines peuvent même ajouter de la valeur à celle-ci, comme la rénovation d’une cuisine ou d’une salle de bain.

Faites des provisions

Angela Iermieri conseille d’anticiper un fonds d’imprévus représentant 10 % à 15 % du coût total des travaux. Il est souvent difficile d’arriver pile sur la cible budgétaire, que ce soit pour des travaux non prévus qui doivent être effectués ou lors de situations exceptionnelles. Vaut mieux prévoir un dépassement de coût dans le budget.

Recourez au bon financement

« Certaines personnes utilisent une méthode de financement facile et paient leurs rénovations avec leur carte de crédit, ce qui peut s’avérer une erreur souvent coûteuse », signale Angela Iermieri. Privilégiez plutôt un mode de financement avec un remboursement fixe et un terme fixe, qui offre un taux d’intérêt moindre.

Elle suggère d’examiner d’abord le montant de liquidités disponible dans vos épargnes ou d’utiliser une somme prévue pour votre prochain voyage ou tout autre projet que vous pourriez reporter.

Évitez toutefois de piger dans votre fonds d’urgence, il est important d’avoir ce coussin de sécurité pour les imprévus de la vie.

Puis, si nécessaire, recourez au meilleur outil de financement qui convient à votre situation.

Si vous êtes admissible, voici des options pour financer vos rénovations :

  • Le prêt personnel* : pour un remboursement périodique selon le terme qui vous convient. Il offre un meilleur taux d’intérêt que la carte de crédit.
  • Marge de crédit personnelle* : disponible selon vos besoins et un remboursement flexible. Pour bien gérer votre budget, à la fin des travaux vous pourriez choisir des remboursements fixes.
  • Marge hypothécaire* : chez Desjardins, certains détenteurs d’emprunts hypothécaires bénéficient de la marge Atout. Cette limite de crédit, disponible lorsque vous avez remboursé au moins 20 % de la valeur de la propriété, vous permet d’utiliser l’équité sur votre propriété pour financer vos projets de plus grande envergure. Vous pourrez convenir du montant nécessaire selon votre projet et profiter de la flexibilité de remboursement offerte par la marge de crédit.
  • Refinancement hypothécaire* : permet de réemprunter sur le capital remboursé de votre emprunt hypothécaire. Vous pourrez choisir la durée du prêt, le terme de renouvellement et ainsi convenir du remboursement périodique.

Contactez votre conseiller

Vous aurez à vos côtés un allié précieux pour démarrer vos travaux de rénovation. Il pourra revoir votre situation financière et vous proposer des solutions adaptées à vos besoins, à votre profil et à votre capacité d’emprunt. Tout en évitant de mettre en péril la réalisation d’autres projets.

Sur votre liste :

  • Assurez-vous d’avoir les bons permis.
  • Si vous recourez à des professionnels de la rénovation, assurez-vous qu’ils sont conformes, accrédités et dotés d’assurances. Vous pouvez faire appel à des services comme ceux de Réno-Assistance pour obtenir des soumissions et comparer les coûts.
  • Soyez certain d’être assuré pendant les travaux et contactez votre assureur habitation pour mettre votre dossier à jour après vos rénovations.
  • Prévenez vos voisins!

Si la pandémie perturbe vos finances à court ou moyen terme, il est peut-être plus prudent de reporter vos projets de rénovation.

Vous êtes prêt? Alors visez à respecter votre budget et, surtout, faites preuve de discipline : c’est ainsi que vous transformerez vos rénovations en investissement!

Bon été et bonnes rénovations!

* Sous réserve de de l’approbation de crédit.