Comment survivre aux imprévus, chapitre 4 : La gestion des dettes

Vous pensiez rembourser votre dette étudiante en un temps record, mais votre stage a été reporté. Vos heures de bureau ont été réduites et ça ne va pas en s'améliorant. Vous pensiez intégrer le marché du travail, mais il y a moins de possibilités que vous l'aviez imaginé. Si la pandémie a porté un sérieux coup à vos finances, nous pouvons vous aider. Avant de prendre un 7e colocataire pour réduire vos dépenses et vous permettre de payer vos dettes, lisez ces quelques conseils pour reprendre le dessus.

Priorisez le remboursement de vos dettes

  1. Pour commencer, faites la liste de toutes, toutes, toutes vos dettes : prêt étudiant, cartes de crédit, financement d’un climatiseur, voiture, montant dû à un ami pour l’épicerie du week-end dernier. Cette étape est essentielle pour vous faire un portrait complet de la situation et vous aider à prendre des décisions éclairées.
  2. Regardez ensuite le taux d’intérêt pour chaque montant que vous devez. Vous trouverez ces renseignements sur vos relevés de comptes ou par l’entremise de vos services en ligne.
  3. Déterminez combien vous êtes en mesure de rembourser en faisant au préalable votre budget.
  4. Priorisez le remboursement des dettes avec le taux d’intérêt le plus élevé avant celles dont les intérêts sont plus faibles pour réduire vos frais d’intérêts.

Démythifiez votre dette étudiante

Une fois vos études terminées, vous n’êtes pas tenu de commencer à rembourser votre prêt étudiant avant 6 mois. Si vous en avez les moyens, par contre, le plus tôt sera le mieux pour éviter de payer plus d’intérêts. La bonne nouvelle, c’est que, parmi les mesures d’allègement proposées durant la pandémie, le remboursement des prêts étudiants garantis par le gouvernement a été reporté de 6 mois à compter du 1er avril 2020. Pendant ce temps, profitez-en pour rembourser des dettes plus pressantes.

Après cette période de grâce, c’est le même raisonnement qui s’applique : remboursez d’abord les dettes avec le taux d’intérêt le plus élevé.

Bon à savoir : en plus d’être généralement assez faibles, les intérêts sur les prêts étudiants à garantie gouvernementale sont admissibles à un crédit d’impôt non remboursable. Cela peut donc vous permettre de réduire l’impôt que vous avez à payer sur votre déclaration de revenus.

Pour en savoir plus sur le remboursement d’une dette d’études, consultez la page - Lien externe au site. Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. suivante.

Limitez votre recours au crédit

La carte de crédit est un mode de paiement super pratique. Mais, contrairement à un prêt dont le montant est fixe, si vous ne remboursez pas votre solde complet tous les mois, elle peut vite devenir un boulet, car les frais d’intérêts, généralement plus élevés, s’accumulent rapidement. La prudence est de mise.

Les marges, prêts et autres financements au point de vente ont généralement des taux moins élevés que ceux des cartes de crédit. Renseignez-vous avant d’arrêter votre choix sur un produit.

Astuce Astuces pour éviter de payer des frais d’intérêts sur votre carte de crédit :

  • Remboursez le solde de votre carte en entier, tous les mois, avant la date d’échéance.
  • Si vous n’êtes pas en mesure de le faire, remboursez au moins le montant minimal dû pour maintenir une bonne cote de crédit. Notez que vous allez quand même payer des intérêts sur le solde total de votre carte. Et attention, si vous ne faites que les paiements minimaux - Lien externe au site. Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre., ça pourrait étaler votre dette sur des dizaines d’années!
  • Évitez les avances de fonds (retrait en argent) sur votre carte de crédit, car les intérêts vous sont facturés dès la date de la transaction.

Pour ceux et celles qui ont tendance à succomber aux achats impulsifs - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre., lisez nos trucs pour mieux gérer vos achats spontanés.

Planifiez à la hauteur de vos moyens

Avoir des dettes, c’est assez courant. Certaines sont souvent nécessaires (pour l’achat d’une maison, par exemple) et d’autres moins (payer sa 33e paire de souliers, par exemple!).

Si vous avez des projets qui ne sont pas réalisables à court terme, ça ne vous empêche pas d’ouvrir un compte d’épargne et de vous fixer des objectifs concrets pour réaliser vos rêves. Mais commencez par payer vos dépenses courantes (épicerie et loyer) et régler les dettes plus urgentes.

Des questions? Faites appel à nos conseillers. Ils sont là pour vous faire des recommandations adaptées à votre situation et vous aider avec votre stratégie de remboursement.

Desjardins est là pour vous

Nos membres de 18 à 30 ans ont accès à plusieurs mesures d’aide, y compris le report de paiement - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre., un service d’assistance psychologique et juridique par téléphone. Trouvez ce qui s’applique à vous au desjardins.com/covid-19/jeunesse - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Recommandé pour vous