COVID-19 et baisse de revenus : comment parler finance avec vos enfants?

Est-ce que la crise de la COVID-19 vous force à annuler des projets ou bouleverse votre budget? Voici quelques conseils pour parler finances avec vos enfants.

« Maman, papa, qu’est-ce qu’on fait pour les vacances cette année? » Est-ce que vos enfants vous ont posé cette question dans les dernières semaines? Avez-vous su quoi leur répondre? L’été 2020 sera pour le moins particulier. COVID-19, pertes d’emploi, diminution de revenus, lieux fermés, règles d’hygiène strictes feront partie de nos vies. Comment jongler avec les finances et les vacances dans ce contexte? Comment en parler avec vos enfants? Voici quelques pistes de solutions.

Parler finance avec vos enfants, tout simplement

Si vos enfants vous sentent préoccupés financièrement, il est probable qu’ils vous poseront des questions à ce sujet. Soyez prêts à discuter avec eux, en toute transparence, sans toutefois leur transmettre vos craintes ou votre insécurité.

Vous ou votre conjoint avez perdu votre emploi et vous devez annuler des vacances prévues depuis longtemps ou reporter l’achat d’une piscine ou d’une bicyclette? Expliquez à vos enfants pourquoi vous devez modifier certaines habitudes de consommation. Parlez-leur de la situation en adaptant vos explications en fonction de leur âge et de leur niveau de connaissances financières.

Vers 6-7 ans

Les enfants sont en mesure de comprendre les bases de l’épargne, comprendre comment se gagne l’argent et commencent à faire la différence entre un besoin et un désir.

À 8-9 ans

Les enfants comprennent qu’il y a des coûts liés aux biens et services et sont capables de comparer des prix avant de faire un achat. C’est aussi vers cet âge que l’on peut commencer à aborder les raisons et les motivations d’épargner.

À 10-11 ans

À cet âge, les notions de budget peuvent être introduites (l’argent s’épargne, l’argent s’emprunte) et ils sont capables de planifier un achat.

À 12-14 ans

Les enfants sont capables de comprendre l’utilité d’un budget pour planifier un projet et les risques liés à la surconsommation.

À 15-17 ans

Ils sont capables de faire leur propre budget et de calculer comment réduire les dépenses.

Bien qu’il soit normal pour vos enfants de ressentir de la peine ou de la déception parce que les projets de l’été ne se réaliseront pas tous, il est important de les sensibiliser à cette nouvelle réalité financière, tout en misant sur le côté positif de la situation, comme faire des activités nouvelles.

Être une source de référence

La connaissance financière servira à vos enfants tout au long de leur vie et il est démontré que les parents sont la principale source de référence quant aux habitudes financières acquises1. Plus vous commencez tôt à parler de finances avec vos jeunes, plus ils deviendront des consommateurs avertis et de bons épargnants.

Leur enseigner ce qu’ils peuvent faire avec leur argent

  • Épargner et faire un dépôt à la caisse dans le but de réaliser un projet spécial.
  • S’acheter quelques douceurs.
  • La partager en privilégiant une cause qui leur tient à coeur.
  • En mettre de côté pour être prêt à faire face à une situation financièrement difficile et imprévue.

Les accompagner dans chaque étape

  • Utiliser une tirelire pour les plus jeunes. Leur faire faire un premier achat avec leur propre argent.
  • Ouvrir un compte au nom de votre enfant. Il pourra y déposer son argent et faire des transactions.
  • Démontrer une attitude positive envers l’argent et la gestion de ses finances. Les enfants apprennent par l’exemple.

Faire participer vos enfants à la prise de décisions

Vos finances vous obligent à revoir vos plans pour l’été? Qu’à cela ne tienne, vous pouvez passer d’excellentes vacances quand même. Voici comment :

  • Revoyez le budget vacances en famille;
  • Invitez vos enfants à participer à la recherche de nouvelles activités qui respectent votre budget;
  • Restez à l’affût des activités gratuites dans votre région;
  • Faites preuve de créativité dans vos solutions. Si vous ne pouvez plus, pour un certain temps, vous permettre d’aller à la crèmerie, organisez un bar laitier maison en achetant de la crème glacée du commerce, par exemple. Privilégiez le tourisme local et surveillez le calendrier des activités estivales à proximité offertes par votre ville.

En sachant qu’ils font partie de la recherche de solutions, les enfants sentiront qu’ils ont un pouvoir décisionnel, même s’ils ne contrôlent pas la situation. C’est valorisant pour eux de savoir qu’ils peuvent contribuer, à leur façon, au projet de vacances familial.

De plus, en accompagnant vos enfants dans la prise de décisions, tout en respectant leur niveau de connaissances financières, vous contribuez au développement de leurs compétences financières. Celles-ci leur serviront toute leur vie et les aideront à devenir des consommateurs avertis et de bons épargnants.

Au besoin, communiquez avec un conseiller de votre caisse. Il sera en mesure de vous accompagner en ces moments plus difficiles et de vous offrir des conseils financiers adaptés à votre situation.

Bonnes vacances!

Recommandé pour vous