Budget : comment éviter les pièges

Le budget est un outil pour rester maître de ses finances personnelles, mais il faut prendre le temps de le faire et de le tenir à jour. Vous ne vous êtes pas encore mis à la tâche? Pas de problème! Il n’est jamais trop tard pour prendre les choses en main.

Mis à jour le 15 janvier 2021

Un budget sert à avoir une vue d’ensemble et à garder un meilleur contrôle de vos dépenses et de vos revenus durant l’année. Il permet aussi de trouver des occasions d’épargner et de planifier vos projets.

La COVID-19 a bouleversé le quotidien de tous. Pour beaucoup, la pandémie a des répercussions sur la gestion des finances. Voici une série de conseils propres - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. à la situation actuelle.

1. Déterminez vos revenus

Établissez vos revenus nets mensuels disponibles plus particulièrement si vos revenus ne sont pas stables. Si vous êtes travailleur autonome par exemple, faites une moyenne sur quelques mois ou encore un budget annuel. Vous pourrez ensuite allouer ces revenus aux différentes catégories de dépenses.

2. Catégorisez vos dépenses

Dressez la liste de vos dépenses, quelle que soit la source de paiement : carte de crédit, compte chèques ou argent comptant. Si vous n’en avez aucune idée, faites-le à chaque transaction et au fur et à mesure, et ce, pendant plusieurs mois. Pour vous aider, utilisez l’outil Votre budget - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre., qui vous permettra de faire le tour de vos dépenses essentielles, vos extras et les montants que vous pouvez mettre de côté pour réaliser vos projets.

Une fois la liste de vos dépenses en main, regroupez-les dans 3 grandes catégories. Voici un aperçu de ce à quoi devrait ressembler un budget idéal.

50 % de vos dépenses regroupent les dépenses essentielles telles que :

  • le loyer ou le paiement hypothécaire et les taxes
  • l’électricité
  • les frais de télécommunications
  • les assurances
  • le transport : voiture (prêt, location, immatriculation, essence), titres de transport en commun
  • les frais de garde
  • l’épicerie

20 % de votre budget réservé à vos objectifs financiers pour :

  • un fonds d’urgence
  • faire des économies
  • épargner pour votre retraite
  • un compte d’épargne pour un projet précis (par exemple : l’achat d’une maison, planifier un voyage, les études des enfants, vos projets pour la retraite)
  • rembourser des dettes (prêts, cartes de crédit, marge de crédit)

30 % représentent les dépenses supplémentaires qui vous permettent de vous faire plaisir :

En cas de restrictions budgétaires, vous serez en mesure de les suspendre. On y retrouve, entre autres :

  • les dépenses aux restaurants (commandes de plats à emporter, livraisons)
  • les vêtements
  • les abonnements sportifs (gym, cours de yoga)
  • les soins esthétiques (coiffeur, esthéticienne, manucure)
  • les abonnements en ligne (films, vidéos, musique, applications)
  • les cadeaux
  • les sorties et les loisirs

2 astuces pour avoir plus facilement l’œil sur votre budget

Automatisez vos paiements et libérez-vous l’esprit

Certaines dépenses sont récurrentes, que ce soit sur une base quotidienne ou hebdomadaire, tandis que d’autres le sont à un rythme annuel, comme les taxes foncières ou les assurances. Pour avoir plus facilement l’œil sur votre budget, voici quelques trucs :

  • privilégiez les paiements mensuels égaux lorsque possible (chauffage, forfaits);
  • programmez des paiements automatiques de vos fournisseurs (électricité, Internet, télévision);
  • si vous êtes propriétaire, incluez le paiement de vos taxes dans le paiement de votre emprunt hypothécaire;
  • faites le ménage dans la liste de vos dépenses; certaines sont peut-être superflues.

Soyez honnête : ne sous-estimez pas vos dépenses variables

Pour garder un budget équilibré, restez objectif et honnête quant à vos dépenses et sources de revenus.

  • utilisez les bons chiffres, c’est-à-dire les vrais, et non ceux que vous souhaiteriez;
  • conservez vos factures et faites vos suivis régulièrement;
  • planifiez des alertes lorsque le montant mensuel prévu est atteint.

3. Épargnez sans y penser, selon vos revenus

En adoptant quelques réflexes simples, épargner devient partie intégrante de votre budget.

Avec un bon café ou un verre de vin et de la musique pour vous accompagner, l’exercice pourrait s’avérer plus plaisant que vous ne le croyiez! Si vous avez besoin d’accompagnement, nous sommes là pour vous aider à y voir plus clair. N’hésitez pas à nous contacter.

Vivez-vous une période plus difficile sur le plan financier? Prenez conscience de votre situation financière à l’aide de ce test - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Ressentez-vous le besoin de reprendre le contrôle de vos finances? Découvrez comment établir un plan d’action en 5 étapes - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Recommandé pour vous