Tout ce qu'il faut savoir pour jongler avec les études, l'épargne et le crédit

Pendant nos études, ce n’est pas toujours facile de se faire un petit coussin, surtout qu’en recevant sa paie, un prêt, une bourse ou le virement de grand-maman, l’envie de se faire plaisir peut parfois (souvent!) être forte.

Que ce soit pour de nouveaux vêtements, un vélo, une auto, un repas au resto, la passe de métro, le dernier cellulaire, LA fin de semaine au chalet que tu attends depuis des mois, un nouvel ordinateur ou même un appartement avec, enfin, un plancher droit : ben oui, des envies et des besoins, on en a tous et c’est normal!

Pour les combler, tu l’auras deviné, ça prend de l’argent. Alors, si tu souhaites démarrer certaines bonnes résolutions pour mettre tranquillement ton argent de côté, voici quelques suggestions et conseils qui t’aideront à adopter les bonnes habitudes pour y arriver.

Un compte étudiant : commencer du bon pied

Avant de pouvoir mettre de l’argent de côté pour tes projets, tu dois, bien entendu, avoir un compte. Tu utilises un compte régulier pour y déposer ta paie et tes potentiels prêts et bourses, faire des retraits, payer tes factures (mensualités, cellulaire, auto, assurances, etc.) ou faire des achats avec ta carte de guichet. Mais comment savoir lequel choisir?

Ça tombe bien, car on a des comptes pour jeunes et pour étudiants - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. adaptés à ta réalité. Puis, parce qu’on sait que chaque sou vaut son pesant d’or, tu profiterais d’un forfait mensuel gratuit et de transactions illimitées. Un bon deal, comme on dit!

Allez hop, épargne!

Maintenant que tu as un compte, le temps est venu de discuter de tes rêves et de tes projets.

On s’adresse à toi, oui toi, qui a toujours rêvé d’avoir une fourgonnette pour traverser le Canada avec ton chum et ton chien, à toi qui aimerais tant redécorer ton appart et ENFIN acheter des meubles à ton goût et à toi qui veut prévoir pour le futur et toujours te garder un petit quelque chose de côté, parce qu’on ne sait jamais…

C’est clair, des projets, t’en as plein la tête et tu te demandes comment les réaliser avec ta modeste fortune. Savoir par où commencer peut paraître étourdissant. Voilà pourquoi tu peux toujours rencontrer un conseiller pour t’aider à élaborer un plan financier qui correspond à tes moyens et à tes ambitions. En attendant, on te propose une solution toute simple.

Voici l’outil d’épargne instantanée Hop-Ép@rgne - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.! C’est toi qui contrôle son activation à partir de ton profil AccèsD sur ton appli mobile et, concrètement, cet outil peut t’aider à :

  1. Choisir la raison (Mon Projet) pour laquelle tu souhaites épargner : mettre de l’argent de côté (tout simplement), épargner pour un voyage ou un projet rêvé, ou parer aux imprévus.
  2. Fixer un montant à l’avance (disons 5 $) que tu peux virer vers ton projet chaque fois que tu en as envie. Tout ça, en un seul clic! Par exemple, plutôt que de te payer un café chaque jour, prends-le pour emporter de ta cuisine et investis l’argent que tu aurais dépensé. Un clic = 5 $. Facile!
  3. Enfin, passe à l’action et concrétise tes projets.

Selon Angela Iermieri*, Planificatrice financière chez Desjardins, déterminer un montant à virer, même s’il ne s’agit que de 5 $ par jour, est une excellente façon de commencer : « On épargne sans trop s’en rendre compte », dit-elle. En plus, le compte rattaché à Hop-Épargne offre un taux d’intérêt élevé.

On veut tellement t’aider à réaliser tes projets les plus fous qu’on te permet d’en créer jusqu’à 10 dans ton compte. Alors, pourquoi ne pas débuter par un seul en activant ton montant pour… le prix d’un café par jour? Ça peut sembler beaucoup, 10, mais prends deux minutes et réfléchis à ce que tu aimerais à court et à moyen terme… Finalement, 10 projets ce n’est pas tant que ça!

« Plus on met en action les objectifs qu’on se fixe, plus nos projets vont se réaliser », rappelle Angela.

Ça représente quoi, 5 $ par jour?

Si on fait le calcul, au bout d’une année c’est 1 820 $ et, dans 10 ans, tu auras amassé 18 200 $. Et c’est sans compter les intérêts qui s’accumulent et se déposent dans le compte! Maintenant, imagine si tu pouvais passer de 5 à 10 $ par jour? Juste à y penser, c’est excitant!

Parmi les avantages d’Hop-Ép@rgne, tu ne peux pas utiliser l’argent que tu mets de côté en vue de tes projets pour des achats avec ta carte. Voilà un très bon moyen d’éviter les achats impulsifs. On en fait tous! Pour connaître quelques astuces afin d’éviter les tentations spontanées, voici un article - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. qui pourrait t’intéresser.

Carte de crédit : toujours utile, jamais magique

Ça y est, tu as réussi à accumuler suffisamment d’argent pour la semaine de ski dans les monts Chic-Chocs ou celle en camping au parc provincial Sandbanks? Super! En plus du montant que tu as réussi à épargner, la carte de crédit est souvent incontournable pour : louer une auto, réserver l’hôtel ou le Airbnb, payer l’essence ou réserver les billets d’autobus, par exemple. Disons qu’elle peut souvent faciliter la vie.

Avec les cartes de crédit pour étudiants - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre., tu profiteras aussi du paiement sans contact et de la possibilité d’effectuer des achats en ligne, en plus d’avantages, comme :

  1. des remises en argent
  2. une assurance pour protéger tes appareils mobiles
  3. une assurance-voyage gratuite les trois premiers jours**

Évidemment, qui dit crédit dit remboursement

Il s’agit là du côté moins agréable de la carte. Le meilleur conseil qu’on peut te donner? Paie uniquement avec ta carte les achats que tu peux rembourser.

Dans sa grande sagesse, Angela rappelle que le solde de la carte de crédit doit idéalement être remboursé, en totalité, chaque mois : « On doit éviter la spirale de l’endettement. Si on ne rembourse que le minimum, soit les intérêts sur le solde, on risque de payer trop longtemps. »

Qui a envie de payer deux fois son roadtrip entre Gatineau et le Lac-Saint-Jean? Non merci!

De la cote R à la cote de crédit

Une carte de crédit bien remboursée, c’est un bon levier pour énergiser ta cote de crédit.

Pourquoi? Plus ta cote est haute, plus tes demandes d’emprunt seront acceptées, par exemple pour acheter ta première auto neuve ou la maison dont tu rêves depuis ta tendre enfance, après tes études : « Ça prend des années pour se bâtir une bonne cote, mais très peu de temps pour l’abaisser », nous signale Angela, ceinture noire des conseils financiers.

Alors, si on récapitule :

  1. C’est super pratique d’avoir une carte de crédit pour faciliter certains achats
  2. N’oublie pas de la rembourser le plus rapidement possible pour bâtir un bon dossier de crédit

Être dans la marge : une bonne idée?

Si on parle de marge de crédit, la réponse est souvent oui!

On le sait, certaines vagues de paiements donnent le vertige. La fin du mois arrive, et tout déboule en même temps : factures, loyer, frais de scolarité et de matériel, carte de transports, réparations du vélo ou de l’auto. Une marge de crédit pour étudiants permet de retirer certaines sommes, sous forme d’emprunt à rembourser, à un taux d’intérêt nettement inférieur à celui d’une carte de crédit.

Un peu comme avec la carte de crédit, la marge doit être utilisée pour des besoins réels et selon la capacité à rembourser! Pour les personnes admissibles à ces marges, les avantages sont nombreux!

D’autres questions?

Parce qu’on en a toujours une ou deux qui nous viennent en tête un peu plus tard, ne te gêne surtout pas pour communiquer avec un de nos conseillers en cliquant ici - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.! pour connaître les offres spécifiquement conçues pour les étudiants. Tu peux aussi consulter les astuces et conseils offerts sur le site.

* Planificatrice financière et Représentante en épargne collective pour Desjardins Cabinet de services financiers Inc.
** Certaines conditions s’appliquent.

Recommandé pour vous