À quoi ça sert, la responsabilité civile?

À quand remonte la dernière fois où vous avez jasé d’assurances avec vos amis? Vrai, ce n’est pas le sujet le plus intéressant pendant un 5 à 7. On a aussi tendance à ne pas trop penser aux assurances pendant les études, car règle générale, celles de vos parents vous couvrent déjà. Mais saviez-vous que dans certains cas, c’est possible que vous ne le soyez pas? Il vaut toujours mieux valider avec un agent en assurances de dommages pour en avoir le cœur net!

L’assurance est une drôle de chose : on paie pour se protéger d’un problème potentiel qu’on ne voudrait jamais voir arriver. Donc, dans le meilleur des scénarios, certains croient que l’on va payer pour un service qu’on ne recevra jamais! Mais, alerte au scoop : ce n’est pas parce qu’elles sont invisibles que les choses n’existent pas! Alors, au moment où survient un imprévu, vous pourrez rester l’esprit tranquille. Une bonne protection peut faire toute la différence.

D’ailleurs, saviez-vous que la responsabilité civile est un des éléments d’une bonne protection? Incluse dans tous les contrats d’assurance de dommages (ou de bien), elle est souvent mécomprise, voire méconnue, alors commençons par la décortiquer.

Ça mange quoi, la responsabilité civile?

C’est moins chaud qu’une doudoune, mais aussi utile qu’une combinaison de laine polaire pendant une sortie en raquettes à -20 degrés Celsius. Dit plus simplement, cette couverture est cruciale advenant un gros problème qui survient à l’improviste, qu’il soit d’ordre corporel ou matériel. Mais qu’entend-on par « gros problème »? Disons que votre coloc, par mégarde, met le feu à votre logement et que ça endommage l’appartement du voisin, ou que votre bac de fines herbes fraîches tombe sur la tête d’un passant depuis votre balcon, puis que la personne touchée décide de vous poursuivre en justice. Dans ce type de situation, c’est la responsabilité civile qui viendra à votre rescousse.

Cette protection est plutôt abordable et protège souvent à hauteur d’un ou deux millions de dollars, parfois plus. Dans certains cas, des propriétaires d’immeubles locatifs ou des services de financement automobile peuvent exiger un montant minimum de couverture en responsabilité civile. Comme la différence entre le coût des primes est peu élevé, il est avisé de viser plus haut que trop bas.

De plus, sur les assurances locataire et habitation, la protection vous couvre partout. Elle vous suivra en voyage, tout comme à la maison et même à l’école! Donc, si vous oubliez l’eau qui coule dans la baignoire du 8e étage de votre Airbnb au Mexique, votre protection s’appliquera là aussi. Sur l’assurance auto, elle vous couvre uniquement au Canada et aux États-Unis.

Assurances et appartement : faire bon ménage

Partir de la maison pour s’en aller en appartement, c’est souvent un moment important. Libertééé! Même chose quand on a les moyens d’habiter dans un appartement plus grand, plus beau, avec moins de quatre colocs. Enfin! Mais disons qu’en entrant dans votre appartement, un soir de pluie, vous réalisez que votre ordinateur est mouillé et qu’en regardant au plafond, vous apercevez un nouveau ruisseau qui n’était pourtant pas signalé dans le bail ni sur le GPS : que faites-vous?

Autre scénario : un soir d’inspiration créative, vous avez la super idée (sarcasme) de cuire des frites dans l’huile sans friteuse, dans l’espoir d’attirer des critiques élogieuses de vos quatre colocs. Mais 15 minutes plus tard, tout ce que vous réussissez à attirer, ce sont des camions de pompiers… 

Dernier exemple (parce que jamais deux sans trois) : imaginez que vous arrivez à la maison, un soir d’hiver. La porte est grande ouverte. En traversant le salon jusqu’à votre chambre, vous découvrez que la télé, les ordinateurs, les tablettes, les vélos, la table tournante et les vinyles sont disparus… La question : qui vous indemnisera pour racheter, retrouver, rembourser ou réparer tout ça?

Après le feu, qui va payer pour les vêtements, l’hébergement temporaire ou encore les frais de subsistance?

  1. Vous
  2. Vos parents
  3. L’héritage d’un oncle inconnu
  4. Personne
  5. L’assurance locataire

La bonne réponse est bien entendu « e ». L’assurance locataire - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. est idéale pour protéger votre appartement et vos finances, et vous procurer la paix d’esprit si devaient survenir les situations mentionnées. Vous obtiendrez une soumission rapidement et des tarifs avantageux, adaptés à vos besoins réels.

Vous pourrez ainsi assurer vos biens, et parfois ceux des autres, contre le feu, le vol, le vandalisme et les dégâts d’eau. C’est également ici que vous choisirez le montant pour la responsabilité civile en cas de dommages causés à autrui, tout comme dans les exemples donnés. Certains propriétaires peuvent exiger que le locataire fournisse une preuve d’assurance, et d’autres pourront même demander un montant minimum, par exemple deux millions de dollars.

Assurance auto : pour rouler en toute quiétude

À moins que la famille, le travail, l’école et les amis soient accessibles au moyen d’un mode de transport actif, c’est bien pratique d’avoir une voiture, que ce soit une minoune, un modèle électrique ou la vieille bagnole jaune de votre généreux papi. Une fois les inspections et les mises à niveau effectuées, y compris pour l’hiver, l’assurance auto - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. est obligatoire, peu importe que votre véhicule ait de la valeur ou non.

« Dès que tu as une voiture, l’assurance responsabilité civile est obligatoire », rappelle Angela Iermieri, planificatrice financière et représentante en épargne collective pour Desjardins Cabinet de services financiers inc.

Parmi les protections incluses dans une assurance auto, vous l’aurez deviné, on y retrouve la responsabilité civile. Angela précise qu’elle couvre les dommages causés à autrui de façon involontaire ou accidentelle. Elle signale qu’au Québec, si tout propriétaire de véhicule doit obligatoirement la détenir pour une valeur d’au moins 50 000 $, « la plupart des gens optent pour un montant d’un million et plus ». Et c’est ce qu’elle nous conseille. Puisque l’assurance responsabilité civile n’est pas la même au Québec, dans les autres provinces du Canada et aux États-Unis, il est recommandé de discuter avec un conseiller pour mieux comprendre les différences entre chacune.

Prendre le bon virage

Donc, si la protection civile couvre ce qui arrive aux autres, elle ne couvre pas les conséquences d’un vol, d’un dommage ou d’un acte de vandalisme subi par votre voiture. Le prix varie, notamment en fonction de votre âge, de vos années d’expérience, de votre historique de conduite, de la valeur de l’auto et de la franchise. Notez que même si votre voiture ne vous « appartient » pas, car elle est en location chez un garagiste ou un concessionnaire, elle doit tout de même être assurée.

Chez Desjardins, l’assurance auto pour les jeunes et étudiants propose toute une panoplie d’options intéressantes. L’appli Ajusto - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. vous permet d’être récompensé pour votre bonne conduite. En jumelant vos assurances auto et locataire, vous pourriez obtenir 15 % de rabais supplémentaires. Bref, tout pour rouler l’esprit tranquille.

Vous avez d’autres questions et souhaitez en savoir plus sur les avantages d’être bien protégé? Nous sommes là pour vous accompagner!

Recommandé pour vous