Fonds d'urgence : un bon moyen pour préserver vos projets

Au classement des bonnes habitudes d’épargne à adopter, celle consistant à bâtir un fonds d’urgence est souvent reléguée au dernier rang. Pourtant, disposer d’un coussin financier permet de faire face aux imprévus et d’éviter de piger dans son épargne et de compromettre les projets qui vous tiennent à cœur.

Quoi prévoir en cas d’imprévu?

La dernière année nous a fait prendre conscience qu’une diminution de revenus ou la contraction d’une maladie peut toucher chacun d’entre nous. Si l’habitude d’épargner pour des projets stimulants est déjà bien établie chez vous, est-ce tout aussi naturel d’économiser en prévision de moments plus difficiles à prévoir? Avoir un fonds d’urgence, c’est se donner les moyens de rester à flot quand la mer est agitée.

En cas de réduction de revenus

Certains domaines d’emploi doivent faire face à plusieurs contraintes, et il est possible que vos heures de travail fluctuent et que vos revenus en écopent.

Si jamais vous perdez votre emploi, comptez de 2 à 3 semaines avant de recevoir des prestations d’assurance-emploi. À savoir : le montant reçu sera inférieur à votre salaire. Le temps qu’il faut pour retrouver un emploi est variable et repose sur plusieurs critères.

Disposer d’un coussin financier permet d’amortir le choc et de couvrir les dépenses courantes jusqu’à ce que la situation se stabilise.

En cas de congé maladie

Lors d’un congé maladie, les assurances collectives ne couvrent la plupart du temps qu’une partie du salaire. Là aussi, disposer d’un fonds d’urgence vous permet de couvrir vos dépenses du quotidien et de vous concentrer sur votre rétablissement.

Bon à savoir

En cas de maladie ou de perte d’emploi, n’oubliez pas de valider l’ensemble de vos protections d’assurances en communiquant avec votre assureur. Certaines dépenses pourraient être couvertes par vos protections d’assurance de personne (p. ex., assurance invalidité, assurance prêt).

Combien épargner?

Un fonds d’urgence devrait idéalement représenter de 3 à 6 mois de dépenses fixes mensuelles, telles que le loyer ou l’hypothèque, l’épicerie, les télécommunications et les engagements financiers, etc. Par exemple, si vous dépensez 2 000 $ par mois, votre fonds d’urgence devrait osciller entre 6 000 $ et 12 000 $.

Évaluer ce montant revient à vous demander le montant dont vous auriez besoin si vous n’aviez plus aucun revenu. Vous devez aussi tenir compte de votre situation, de votre mode de vie et de votre souplesse et flexibilité financière.

Lisez nos conseils pour créer votre fonds d’urgence - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Pour garder le cap sur vos projets

En cas de coup dur, si vous n’avez pas de fonds d’urgence, il y a de grandes chances que votre premier réflexe soit d’avoir recours au crédit, une solution qui peut devenir coûteuse. Si vous voulez éviter cela, vous devrez piger dans l’épargne accumulée pour vos projets, tels que l’achat d’une maison ou d’un chalet, un voyage ou encore des rénovations.

L’exemple d’Alex et Dominique

Alex est travailleur autonome et Dominique travaille dans une grande entreprise. Depuis 2 ans, le couple épargne en vue de constituer une mise de fonds suffisante pour acheter une maison. Ce projet, qu’ils espèrent concrétiser d’ici un an, leur tient à cœur depuis longtemps.

Ils n’ont en revanche aucun fonds d’urgence.

Pendant 5 mois, une crise a affecté le secteur dans lequel œuvre Alex et ses contrats ont drastiquement diminué. Pour compenser cette baisse de revenus inattendue et continuer de payer les factures, le couple a utilisé l’argent déposé dans le compte prévu pour la mise de fonds de leur maison.

Depuis quelques semaines, Alex a tranquillement repris le travail. Même s’il voit la lumière au bout du tunnel, il a conscience qu’il devra attendre encore un peu avant de recommencer à épargner. En calculant son budget, le couple réalise avoir retiré 10 000 $ de l’enveloppe dédiée à l’achat d’une propriété.

Un choix difficile s’impose :

  • Reporter le projet d’environ 2 ans.
  • Réviser à la baisse le budget alloué à leur future maison.
  • Faire des compromis sur leurs critères et donc s’éloigner de leur quartier préféré.

Disposer d’un fonds d’urgence aurait permis à Dominique et Alex de traverser ces turbulences sans avoir à revoir leur projet.

Comment créer un fonds d’urgence

Pour commencer à bâtir votre fonds d’urgence, connectez-vous à Mes projets dans AccèsD - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et laissez-vous guider. Vous obtiendrez une estimation du montant nécessaire à épargner en fonction de vos habitudes de consommation. Un compte d’épargne dédié à votre fonds d’urgence sera automatiquement ouvert et vous pourrez programmer des versements automatiques pour garnir votre coussin financier sans ne plus avoir à y penser.

Au besoin, pensez à revoir votre budget - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour voir comment dégager de l’argent à mettre dans le fonds d’urgence.

Il n’est jamais trop tard pour construire graduellement une réserve financière tout en préservant les projets qui vous tiennent à cœur.

Recommandé pour vous