La santé psychologique, c'est de vos affaires!

Depuis le début de la pandémie, vous avez fait preuve de courage et mis les bouchées doubles pour réinventer votre entreprise. Mais qu’en est-il de votre santé psychologique? Pour vous aider à voir plus clair et explorer les solutions possibles, nous nous sommes entretenus avec Sandra-Kim Dubois, B.Sc. en psychologie, de chez Optima Santé globale.

En tant que gestionnaire d’entreprise, vous devez composer à la fois avec votre stress et celui de vos employés tout en vous assurant d’être un modèle inspirant et optimiste — et ce n’est pas toujours évident. Ces conseils vous aideront à avancer malgré les temps plus difficiles.

Quels sont les plus grands enjeux psychologiques auxquels font face les entrepreneurs à l’heure actuelle?

Bien qu’un grand nombre d’entrepreneurs affirment qu’ils sont en contrôle de la situation1, il faut porter une attention particulière aux signaux d’alarme. L’anxiété, l’insomnie, les sentiments de fatigue et de déprime, bien que normaux en période de turbulences, ne doivent cependant pas être pris à la légère.

Même quand les affaires vont bien, les sources de stress sont nombreuses, par exemple :

  • Des attentes élevées envers soi-même;
  • La conciliation travail-vie personnelle;
  • La peur de l’échec;
  • La santé des partenaires et des employés;
  • Les incertitudes liées au contexte économique et aux flux de trésorerie.

« Ces préoccupations peuvent fragiliser la santé des entrepreneurs et contribuer au sentiment d’impuissance. Dans une entreprise durement touchée par la crise ou qui connaît une croissance inattendue, les gestionnaires doivent redoubler d’efforts pour s’adapter à la situation. Souvent submergés par le travail et les problèmes à régler, ils ont souvent tendance à s’oublier. »

Prendre soin de soi, c’est une façon d’affirmer son leadership

Certains craignent de perdre en crédibilité s’ils se montrent vulnérables. Sachez que paraître invincible n’est pas nécessairement un bon modèle pour vos employés. Vous risquez d’envoyer le message que c’est le comportement à adopter. Sans vous épancher sur vos difficultés, vous avez le droit d’exprimer que vous aussi êtes affecté par certains événements.

Admettre qu’on se sent fragile n’est pas un signe de faiblesse. Au contraire, prendre soin de soi et aller chercher de l’aide démontre qu’on ne veut pas laisser les problèmes prendre le dessus. C’est une bonne façon d’affirmer son leadership et de montrer l’exemple.

Quels conseils donneriez-vous aux entrepreneurs?

Pour bien gérer votre entreprise et préserver des liens professionnels sains, vous devez d’abord prendre soin de vous. C’est essentiel pour être en mesure de remonter le moral de vos troupes. Vous confier à vos proches ou à un professionnel permet d’y voir plus clair et de briser le sentiment d’isolement.

Vous devez mettre l’accent sur ce que vous êtes en mesure de contrôler. Cela implique de prendre le temps de faire le point, de réévaluer vos ambitions et de redéfinir vos objectifs à court et moyen terme. Si vous ressentez le besoin de vous confier, n’hésitez pas à consulter un professionnel en santé mentale ou un coach en gestion.

De façon plus générale, tout le monde devrait consacrer du temps à l’activité physique, adopter de bonnes habitudes de sommeil et de consommation, se trouver des passe-temps. Bref, adopter une routine et un mode de vie sain.

Trucs à (re)découvrir

Ces astuces permettent de prendre du recul et de rediriger ses pensées. Les utiliser au quotidien vous aidera à réduire votre stress et à faire face aux défis avec plus d’assurance.

  1. Dormir suffisamment
    La fatigue rend plus vulnérable au stress, le repos améliore la productivité.
  2. Faire de l’exercice
    L’activité physique canalise l’énergie en plus de libérer de la sérotonine et de l’endorphine. De simples marches procurent de nombreux bienfaits.
  3. Méditer ou se concentrer sur sa respiration
    La méditation réduit le stress, favorise la concentration et peut même augmenter la performance.
  4. Prendre le contrôle
    Misez sur les aspects de votre vie que vous pouvez contrôler. Vous regagnerez confiance en votre capacité à gérer les défis.
  5. Rire et sourire
    Rire libère de l’endorphine, comme l’activité physique. Un simple sourire a des effets bénéfiques.
  6. Socialiser
    Échanger avec des gens et passer du temps avec ses proches (même virtuellement) contribue au bien-être.
  7. Tenir un journal
    Mieux vaut extérioriser ses pensées que les ruminer. Notez ce que vous avez aimé (et moins aimé) de votre journée pour vous aider à y voir plus clair.

Source : https://drscottlear.com/ - Lien externe au site. Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Comment les employeurs peuvent-ils aider leurs employés sur le plan psychologique?

Comme employeur, vous détenez une certaine responsabilité face à la santé psychologique de vos employés. Si vous observez des changements (humeur, performance, motivation, attitude) qui durent depuis quelques jours ou semaines, abordez le sujet en mode écoute. N’hésitez pas à vous informer sur ce qui cause des difficultés chez la personne — entre autres pour prévenir un problème de santé. En discutant, vous pourrez ensemble convenir d’une solution (faire appel au Programme d’aide aux employés [PAE], consulter le médecin, changer l’horaire de travail, etc.).

Dans un contexte de télétravail, y a-t-il des pièges à éviter dans la gestion des ressources humaines?

Il faut faire preuve de souplesse, notamment en ce qui concerne l’horaire de travail et la disponibilité. Comme tout le monde est joignable en tout temps, les limites entre le travail et la vie personnelle sont plus floues. Chaque partie doit se fixer des exigences raisonnables afin de préserver un certain équilibre.

La microgestion est un des pièges à éviter. Si vous cherchez à contrôler tous les aspects du travail de vos employés ou que vous peinez à déléguer, votre équipe peut perdre de la motivation et développer une impression d’incompétence. Cela se traduit souvent par une baisse de productivité. Il vaut mieux faire confiance à son équipe, et corriger le tir au besoin, qu’instaurer un climat de surveillance. Cette attitude de confiance génère un climat de travail beaucoup plus positif et valorisant.

Quelles compétences clés les entrepreneurs doivent-ils mettre de l’avant pour entretenir l’esprit d’équipe à distance?

Vous devez apprendre à faire confiance à votre équipe — lui donner l’occasion de gagner en autonomie et de se responsabiliser. La gestion de la performance par objectifs fonctionne bien dans le contexte du télétravail parce qu’elle est plus adaptée à la réalité des employés. Vous avez également un rôle à jouer dans le maintien de la cohésion et de la motivation des équipes. Par exemple en organisant des réunions d’équipe en visioconférence ou des dîners virtuels entre collègues.

On parle beaucoup de télétravail, mais quels outils recommanderiez-vous à un gestionnaire qui cherche à soutenir adéquatement ses employés de première ligne?

Prêter main-forte sur le terrain est une bonne façon de soutenir votre équipe à titre de gestionnaire. Si ce n’est pas possible, continuez de vous informer sur ce que vivent vos employés.

« Soyez à l’écoute. La pandémie a pour conséquence d’augmenter la charge de travail de certains. Votre équipe appréciera sans doute la mise en place de mesures comme l’augmentation des effectifs ou de la formation pertinente. »

Les entrepreneurs ont l’habitude de relever des défis tous les jours, souvent en solo. Quels conseils leur donneriez-vous pour savoir quand le moment est venu de demander de l’aide?

Généralement, on ne devient pas malade du jour au lendemain. Lorsqu’on est en bonne santé mentale, on se sent en équilibre et notre niveau de fonctionnement dans les différentes sphères de notre vie est satisfaisant.

Quand le stress et l’anxiété s’accumulent, cela peut engendrer de la détresse psychologique, qui se manifeste par divers symptômes : insomnie, perte d’appétit, irritabilité, difficultés de concentration, perte de motivation, conflits avec les pairs, etc. Lorsque l’un de ces symptômes dure plus de deux semaines, il y a lieu de consulter un professionnel. Ce sont des signaux d’alarme qu’il vaut mieux écouter pour éviter que la situation se dégrade.

La motivation, ça part de soi

Comment faire pour motiver ses employés si l’on traverse soi-même des épreuves?

Vous devez montrer l’exemple en commençant par prendre soin de vous-même. Fixez-vous des objectifs clairs de façon à alimenter votre propre motivation. Parlez de vos ambitions à vos employés pour les inspirer et les motiver à leur tour.

La motivation des employés repose sur trois aspects :

  • Entretenir des liens significatifs et positifs avec ses collègues, son supérieur et ses collaborateurs;
  • Avoir un sentiment de compétence dans la réalisation de ses tâches;
  • Éprouver un sentiment d’autonomie au travail.

Avez-vous un dernier conseil pour aider les entrepreneurs et leurs employés?

Faites preuve d’indulgence envers vous-même et vos collègues. Donnez libre cours à votre imagination : vous pouvez changer l’horaire de travail, donner accès à des cours de yoga, de médiation ou d’aérobie en ligne. Les approches peuvent varier, mais le but demeure d’offrir des outils de soutien et une soupape pour évacuer le stress. Restez à l’écoute, prenez le pouls de votre équipe régulièrement et osez faire appel aux ressources d’aide disponibles.

Demander de l’aide, c’est sain!

Des ressources sont disponibles pour vous et vos employés :

Recommandé pour vous