Comment rembourser sa dette d'études?

Finir ses études, ça signifie commencer à travailler, et ça peut s’accompagner de nouvelles responsabilités. Si vous avez eu recours aux prêts étudiants durant vos années d’études, le moment est venu de penser à les rembourser. Voici quelques réponses aux questions les plus fréquentes.

Quand doit-on rembourser son prêt étudiant?

Dès la fin de vos études, il faudra établir les modalités de remboursement avec votre institution financière. Les modalités de l’entente sont déterminées selon votre situation financière et votre capacité à rembourser votre dette, tout en respectant la période d’amortissement maximale en fonction de votre solde. Votre conseiller vous aidera entre autres à déterminer :

  • Le montant et la fréquence des versements;
  • La durée totale du remboursement (amortissement), selon le montant de votre dette;
  • La date des versements.

Vous recevrez également une copie de l’entente de remboursement.

Rembourser en accéléré, ça peut aussi être une bonne stratégie!

Payer plus souvent, mais pourquoi? En faisant des versements chaque semaine ou toutes les 2 semaines, vous pourriez réaliser des économies comparativement aux versements mensuels, tout en réduisant la durée totale du remboursement.

Vous pourriez également décider de rembourser votre prêt sur une période plus courte que celle suggérée par votre institution financière et ainsi voir diminuer les frais d’intérêts à payer. Prenez donc le temps de bien évaluer votre situation financière, de prioriser vos dettes et votre réelle capacité à rembourser, pour ne pas vous sentir trop coincé. Puisque nous avons tous et toutes une situation financière différente, il est recommandé de communiquer avec votre conseiller pour en savoir plus sur les stratégies proposées.

Une période de grâce, c’est quoi?

S’il vous est impossible de commencer le remboursement au début du mois suivant la fin de vos études ou à l’abandon de celles-ci, vous disposez d’une période d’exemption de 6 mois. Mais attention, les intérêts, eux, commencent à s’accumuler dès la fin de vos études. Repousser le début de vos paiements augmente les intérêts à payer et donc la dette à rembourser, ce qui peut retarder la fin de vos versements.

Cette dette a autant d’importance qu’une carte de crédit ou un prêt auto, par exemple, et elle s’accompagne des mêmes responsabilités. Si votre situation financière est favorable, il peut être avantageux de la rembourser plus tôt que tard. Avant de vous engager dans un processus de remboursement plus rapide, évaluez avec soin votre situation financière et n’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller à la caisse pour en savoir plus sur le sujet.

Et le remboursement différé?

Des imprévus peuvent survenir à tout moment. Si vous ne trouvez pas d’emploi à la fin de vos études ou si vous vivez une situation précaire, vous pouvez vous prévaloir du Programme de remboursement différé - Lien externe au site. Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Votre admissibilité sera déterminée en fonction de :

  • Votre situation financière
  • Vos revenus

Si vous êtes admissible, vous pouvez recevoir une exemption de remboursement partielle ou totale, selon votre dette d’études, pour une période de 6 mois. Vous pouvez en bénéficier pendant un maximum de 60 mois. Cela représente donc 10 périodes d’exemption. Cette règle est appliquée pendant les 10 années suivant les 6 premiers mois qui vous sont accordés à la fin de vos études à temps plein.

Qu’arrive-t-il lors d’un retour aux études après 6 mois?

Une fois la période de 6 mois terminée, vous devez commencer à rembourser votre dette (capital et intérêts), si vous ne retournez pas aux études. Si vous décidez d’y retourner, c’est le gouvernement qui se chargera à nouveau de reprendre le paiement des intérêts courus sur votre prêt. Toutefois, vous devrez procéder au remboursement si vous étiez aux études à temps plein et que vous y retournez à temps partiel.

Le saviez-vous?

Remise de dette de 15 % (Québec)

Si vous avez reçu des bourses chaque année et avez terminé vos études dans les délais prévus par votre programme d’enseignement, vous pourriez bénéficier d’une remise de dette équivalant à 15 % de votre emprunt total. Une belle prime! Faites la demande - Lien externe au site. Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. dans les 3 ans suivant la fin du programme d’études concerné.

Crédit d’impôt sur les intérêts

En plus des nombreux avantages du prêt étudiant, les gouvernements du Québec et du Canada vous accordent un crédit d’impôt sur les intérêts payés chaque année sur vos dettes d’études, et ce, jusqu’à la fin de votre période de remboursement. Les renseignements relatifs aux intérêts payés sur votre prêt étudiant se trouvent sur vos relevés de compte. Pensez à l’inclure dans votre prochaine déclaration fiscale!

Remboursement de votre marge de crédit pour étudiants

Vous pouvez avoir eu recours à une marge de crédit pour étudiants durant votre parcours scolaire au lieu (ou en plus) d’un prêt du gouvernement. Voici ce qui en est une fois vos études terminées.

Comment rembourser sa marge de crédit pour étudiants?

Pendant vos études, vous avez effectué des remboursements par un prélèvement automatique. Votre scolarité terminée, vous pourriez profiter d’une période d’exemption pour le remboursement du capital emprunté, selon votre situation d’emploi. Il est possible de reporter le premier remboursement de capital jusqu’à 24 mois après la fin de vos études. Vous aurez jusqu’à 10 ans pour acquitter le solde de votre marge de crédit pour étudiants en totalité.

Si les taux d’intérêt varient selon le type de marge de crédit pour étudiants que vous avez, les modalités de remboursement sont similaires. Pour tous les détails, n’hésitez pas à communiquer avec un conseiller financier.

Arriver à la fin de ses années d’études représente un changement important dans une vie. Voilà pourquoi nous vous encourageons à communiquer avec les personnes qualifiées et prêtes à vous accompagner dans le processus de remboursement de votre dette d’études. Vous partirez ainsi du bon pied!

1. Soumis à l’approbation du service de crédit. Un versement en capital et intérêts est exigible pour les études à temps partiel. Le demandeur doit être citoyen canadien ou résident permanent du Québec ou de l’Ontario. Certaines conditions s’appliquent.

Recommandé pour vous