Industrie 4.0 : les défis du secteur manufacturier

Le secteur manufacturier est l’un des piliers de l’économie du Québec. Mais pour demeurer compétitif, il doit constamment se réinventer. C’est pourquoi plusieurs entrepreneurs ont repensé leur modèle de gestion et d’affaires, faisant au passage une plus grande place aux nouvelles technologies. Cette transformation numérique, nommée « industrie 4.0 », les amène à mettre en place dès aujourd’hui les modèles de production de demain.

Secteur manufacturier : des gens créatifs, débrouillards et proactifs!

En 2020, la pandémie de COVID-19 a fait diminuer les ventes dans le secteur manufacturier. Un an plus tard, nous assistons à une reprise économique.

On voit enfin la lumière au bout du tunnel : les économistes prévoient que le PIB doublera en 2021. Pourquoi un tel optimisme? Une partie de la réponse réside dans la créativité, la débrouillardise et la proactivité des entrepreneurs de ce secteur. En effet, de plus en plus d’entreprises manufacturières intègrent les technologies à leurs activités. Elles augmentent ainsi la qualité des produits et des services et réduisent les coûts d’exploitation et de production tout en sachant faire preuve de flexibilité. La transformation numérique constitue une occasion de développement pour le secteur manufacturier. Les entreprises doivent prendre en considération les quatre principaux défis du virage vers l’industrie 4.0.

Les quatre défis du secteur manufacturier

1. La pénurie de main-d’œuvre

Le vieillissement de la population amène certains entrepreneurs à se tourner vers l’immigration pour combler leurs besoins. Toutefois, les déplacements internationaux sont plus limités et plus complexes en raison de la pandémie.

Investir dans l’automatisation et la numérisation des tâches pourrait vous aider à trouver une solution durable à la pénurie de main-d’œuvre. L’idée n’est pas de remplacer les humains par des robots, mais bien de former les employés qui superviseront le travail à la chaîne. Pour vous démarquer de la concurrence, vous devez faire preuve d’audace et de créativité.

2. L’approvisionnement

Les entrepreneurs doivent tenir compte des effets de la crise sanitaire sur leur chaîne d’approvisionnement et déployer de nouvelles stratégies pour éviter de se trouver à court de matière première. Actuellement, il y a des enjeux de transport, des délais de livraison et les frontières sont fermées. Une solution est de miser sur des fournisseurs locaux, de confiance, qui offrent des produits de qualité.

En temps de pandémie, il faut faire preuve de prudence en ce qui a trait à l’approvisionnement. Anticipez les problèmes de livraison, développez votre autonomie et assurez-vous d’avoir suffisamment de matières premières et de miser sur des sources d’approvisionnement diversifiées.

3. La transformation numérique

La mondialisation n’est plus un simple concept, mais bien une réalité. Pour se démarquer sur les marchés locaux, nationaux et internationaux, les entreprises manufacturières québécoises doivent penser à la modernisation! Les nombreux défis de production et d’optimisation des processus ne sont que quelques-uns des enjeux auxquels les entrepreneurs doivent faire face avec dynamisme et ouverture.

Par exemple, la connectivité de l’ensemble des données en usine, le data multi, amène de la prévisibilité et améliore la prise de décision. Ainsi, il devient possible d’obtenir un portrait en temps réel des besoins du personnel, des équipements, des produits, etc. Donc, un entrepreneur peut avoir des usines au Québec, au Mexique, aux États-Unis ou en Europe et surveiller la productivité à distance, toujours en temps réel!

4. La refonte du modèle d’affaires

L’intégration des technologies numériques peut être une excellente occasion de moderniser votre plan d’affaires. Production, approvisionnement, logistique, marketing, gestion, personnel : vous devez revoir l’ensemble des fonctions de votre entreprise. Des technologies de pointe, comme l’impression 3D ou les objets intelligents, permettent l’émergence de nouveaux modèles d’affaires.

Plusieurs entreprises québécoises dynamiques utilisent des nouvelles technologies, par exemple les produits connectés intelligents et les opérations connectées intelligentes. Les produits connectés intelligents améliorent l’efficacité et le suivi des produits de votre entreprise. La connectivité au produit améliore l’expérience utilisateur, réduit les coûts de fonctionnement, augmente la fiabilité et limite les périodes d’indisponibilité.

Les opérations connectées intelligentes, dont l’Internet des objets, transforment les entreprises industrielles. Elles transmettent des informations en temps réel sur les actifs ainsi que sur le matériel plus rapidement et à coût réduit, améliorant la productivité, la qualité et l’efficacité. Les tâches automatisées génèrent moins d’erreurs, ce qui diminue les dépenses et augmente la fiabilité.

Ces quelques éléments peuvent permettre l’émergence de nouveaux modèles d’affaires performants et vous offrir la possibilité d’innover et de vous démarquer!

Dans un contexte de relance économique, votre entreprise pourrait considérer un passage au numérique pour accélérer son développement. Il est important de bien vous entourer et de vous faire accompagner à chaque étape. Pour toute question, n’hésitez pas à communiquer avec un conseiller de Desjardins Entreprises.

Recommandé pour vous