Comment favoriser l'inclusion par l'écriture

Les mots qu’on utilise, par exemple lorsqu’on rédige un courriel ou qu’on passe un commentaire sur les réseaux sociaux, ont le pouvoir d’influer sur nos perceptions, d’où l’importance d’utiliser un langage positif et neutre dans nos écrits pour éviter de blesser quelqu’un et pour favoriser l’inclusion. Découvrez différents moyens de rédiger des messages qui s’adressent véritablement à tout le monde.

Avez-vous déjà entendu parler d’écriture inclusive?


La rédaction inclusive consiste à utiliser des techniques d’écriture qui permettent de délaisser le masculin par défaut, en adoptant par exemple des formulations neutres.

Cette méthode permet une représentation égale de tous les êtres humains, quelle que soit leur identité de genre (homme, femme, non binaire ou autre).
rédaction_inclusive

On ne réinvente pas la langue

La communication inclusive n’est pas un phénomène nouveau. Développée par les linguistes dans les années 80, elle a évolué au fil du temps.

« Il y a différentes façons d’adapter un texte grâce à un ensemble de procédés linguistiques qui permettent de délaisser le masculin générique. Il s’agit d’une gymnastique linguistique, mais ce ne sont pas les moyens qui manquent pour rendre un texte plus inclusif, sans compter que faire une différence dans la vie des gens, c’est valorisant », confie Annie Dumont, rédactrice pour le site Web de Desjardins.

Voici quelques moyens de véhiculer un message égalitaire :

  • Les noms collectifs (le conseil d’administration au lieu des administrateurs)
  • Les mots neutres (les automobilistes plutôt que les conducteurs)
  • L’utilisation de formulations non genrées (plutôt que de dire : « Bonjour à tous! », optez pour la formulation plus neutre « Bonjour tout le monde! »)
  • S’adresser directement à la personne, en remplaçant « Tous les invités doivent répondre par courriel » par « Répondez-nous par courriel ».

Un langage qui s’adapte aux nouvelles réalités

Difficile de ne pas voir dans la règle grammaticale qui veut que « le masculin l’emporte sur le féminin » un reflet des inégalités de genre qui perdurent dans notre société. Le langage n’est pas figé dans le temps, il s’adapte aux nouvelles réalités.

« Les formulations neutres reflètent une culture plus inclusive et favorisent un sentiment d’appartenance dans la société, sans discrimination par le langage », explique Annie Dumont.

Comment cela se traduit-il concrètement pour une grande entreprise comme Desjardins?

Une approche globale

L’inclusion est une valeur importante - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour Desjardins.

Depuis un petit moment déjà, l’équipe de rédaction du site Web Desjardins.com choisit des formulations neutres afin de se diriger petit à petit vers une écriture inclusive.


Couple Lesbienne

« La société est en pleine transformation. Elle devient tranquillement plus inclusive, et une façon d’y arriver, c’est par le choix des mots! », partage Annie Dumont.

L’inclusion dans l’air du temps

Lorsqu’il est question de changement, une petite équipe peut faire de grandes choses!

L’équipe de rédaction du site Web de Desjardins a mené une série d’entrevues individuelles auprès de personnes de la communauté LGBTQ+.

Cette étude avait pour objectif d’explorer leurs besoins, la nature de leur relation avec Desjardins et d’établir des pistes d’amélioration concrètes quant au caractère inclusif du site Web.

Les personnes ayant participé s’accordent pour dire que le Québec en 2021 est un contexte favorable pour exprimer sa différence. Bien qu’il y ait une évolution dans l’acceptation de gens issus de la communauté LGBTQ+, les idées préconçues sur le genre sont encore très présentes et colorent parfois négativement la relation avec les autres.

Pour les membres de la communauté LGBTQ+, il est vital que les communications s’adressent à tout le monde.

« Notre projet d’écriture inclusive a été bien reçu par l’ensemble des personnes à qui on en a parlé. Preuve que l’inclusion est dans l’air du temps, plusieurs de nos collègues avaient entamé une réflexion semblable. Il était temps de passer à l’action! », partage avec enthousiasme Annie Dumont.

« En voyant le succès de notre initiative, plusieurs équipes s’intéressent à la question. Nous évoluons… une formulation inclusive à la fois », conclut bien humblement Annie Dumont.

Nous faisons partie d’une grande famille humaine et diversifiée. Utiliser des mots neutres dans nos écrits permet entre autres de tendre vers une société plus inclusive. Nous souhaitons contribuer à bâtir quelque chose de plus grand que soi et qui fait une différence dans la vie des personnes et des communautés.

Recommandé pour vous