Comment parler d'argent avec vos ados

Argent de poche, premier salaire : apprendre à bien utiliser cet argent peut être une source de stress ou d’inquiétude pour les jeunes. Pour les parents, il peut sembler compliqué de trouver le bon moment et le bon angle pour aborder le sujet.

Pourtant, « les jeunes veulent entendre parler d’argent! », souligne Sophie Miron, conseillère en éducation financière et formatrice accréditée du programme Mes finances, mes choix - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour les jeunes de 16 à 25 ans. « On n’enseigne plus ces concepts dans les écoles : les jeunes sont souvent mal à l’aise face à ce sujet et se sentent incompétents. »

En tant que parent, vous savez qu’il faut commencer tôt à développer de bonnes habitudes. C’est la même chose en ce qui concerne la gestion des finances. Sophie Miron en sait quelque chose, elle qui s’occupe d’éducation financière pour le compte du Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de l’Outaouais, dont la mission consiste à améliorer les conditions de vie des jeunes.

Voici 5 judicieux conseils de Sophie pour aborder le sujet avec vos adolescents :

1. Partez de leurs préoccupations

Au lieu d’aborder le sujet sous l’angle du budget, parlez des projets qui les enthousiasment, comme les activités liées au bal des finissants, un voyage ou l’achat d’une voiture.

« Si la discussion tourne autour de leurs rêves, les jeunes se sentent concernés. Ensuite, on peut aborder nos propres expériences et, après seulement, les questions plus techniques liées aux finances », souligne la formatrice.

2. Brisez le tabou : en parler!

Pour stimuler les échanges, pourquoi ne pas lancer le débat autour d’un repas comme point de départ à la discussion?

« Je commence par leur parler de crédit, puis je fais le lien avec l’hyperconsommation. C’est une bonne porte d’entrée pour aborder tout le reste : l’épargne, la consommation responsable - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. », explique Sophie Miron.

3. Concrétisez un projet

Vanlife


Rien de tel qu’un projet stimulant et concret pour expliquer l’importance de l’épargne.

Invitez votre ado à choisir un rêve à sa portée et réalisable, et ce, dans un délai raisonnable.

En plus d’accroître son sentiment de fierté d’avoir réussi à épargner, cette expérience positive l’aidera à intégrer les notions d’épargne. Il lui sera plus facile de s’attaquer par la suite à un projet de plus grande envergure.

4. Soyez ouvert et reconnaissez l’aspect émotif du sujet

L’argent est un sujet sensible, autant pour vos enfants que pour vous. Il est donc important de rester ouvert et de ne pas juger, en gardant à l’esprit que les jeunes doivent faire leurs propres expériences.

« Ça permet de garder la communication ouverte et de maintenir un certain “contrôle” à distance », souligne Sophie Miron.

Selon elle, partager ses mauvaises expériences est aussi une bonne pratique : « Je pars du principe que personne ne veut manquer d’argent, alors le jeune ne risque pas de reproduire un mauvais comportement financier s’il est mis en garde. »

5. Plongez dans l’action

En parler, c’est bien. Le prouver, c’est mieux!

Au-delà des mathématiques apprises à l’école, vous pouvez appliquer quelques notions dans votre quotidien :

  • Donnez à vos jeunes un budget pour la rentrée scolaire et mettez-les au défi de le respecter.
  • Accompagnez vos jeunes dans leur premier budget en utilisant l’outil Votre budget - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre..
  • Faites-les participer aux décisions familiales : voyages, sorties, achat d’une console de jeux, etc., tant en ce qui a trait à la planification, au budget et aux coûts.
  • Expliquez-leur comment lire un relevé de compte de carte de crédit ou de téléphone cellulaire.
  • Montrez-leur l’avantage de l’épargne périodique : 10 $ par semaine équivaut à 520 $ par année, plus les intérêts!

Pour mieux accompagner votre jeune dans cet apprentissage, nous avons mis à votre disposition une foule de ressources, de conseils et d’astuces - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. N’hésitez pas à les consulter.

Recommandé pour vous