Déconfinement : adapter son budget en 4 étapes

Tout changement dans une vie amène son lot de questionnements. La pandémie a bouleversé bien des choses, dont les habitudes de consommation. Si l’envie de vous lancer tête première dans un élan de liberté et de dépenses vous saisit, prenez un temps de réflexion. En raison de l’incertitude liée à la situation actuelle, faire le point sur vos priorités et vos objectifs est une bonne idée pour éviter les mauvaises surprises. Voici des conseils pour vous aider à revoir votre budget selon votre nouvelle réalité.

1. Faites votre bilan financier

Prenez un peu de recul pour réfléchir à vos objectifs à court et moyen terme, ainsi qu’à votre situation financière.

Un retour à la vie « presque » normale après plusieurs mois de bouleversements et de restrictions ne s’opère pas sans réflexion. Selon Angela Iermieri, planificatrice financière*, faire le bilan financier de la dernière année - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. constitue la prémisse d’un bon exercice de révision budgétaire.

« Il serait judicieux de faire une comparaison des dépenses avant, pendant et après le confinement. Cette initiative permettra de comparer les coûts actuels et d’évaluer la nécessité de certaines dépenses », ajoute-t-elle.

Le retour à la normalité entraîne potentiellement un nouveau train de vie et peut-être de nouvelles habitudes de consommation.

2. Réajustez vos priorités de vie

Si certaines dépenses ont été mises de côté pendant la pandémie, plusieurs d’entre elles vont refaire surface. Il serait bien de vous questionner :

Chalet_Couple
« Aujourd’hui, qu’est-ce qui est important pour moi en termes d’activités, de divertissements, de vêtements et de soins esthétiques, d’alimentation, de confort à la maison, etc.? Il est maintenant temps de repenser ses priorités avec un regard neuf. De nouvelles habitudes de consommation se sont établies durant la dernière année. Il faut identifier ces comportements (façons de consommer) et déterminer ceux que l’on gagne à conserver et ceux que l’on devrait éliminer », conseille Angela Iermieri.

Par exemple, la rentrée scolaire en mode hybride ou 100 % en présentiel nécessitera-t-elle d’acheter un titre de transport en commun mensuel ou est-ce préférable d’y aller à la pièce et de payer un passage lorsque nécessaire?

Certains parents ont peut-être annulé le service de garde et devront prévoir à nouveau cette dépense, tout comme les activités sportives et parascolaires des enfants.

Il est possible de reprendre les activités dans la simplicité en consommant de façon économique et responsable - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

3. Revoyez vos objectifs financiers

Maintenant que vous avez défini vos besoins et vos priorités en fonction de votre nouvelle réalité et de vos valeurs, posez-vous les questions suivantes :

« La planification financière est un exercice en constante évolution et les réponses à ces questions peuvent changer avec le temps. Pour certains, la pandémie a accéléré les choses. Vous avez peut-être besoin d’y apporter des changements dès maintenant », note Mme Iermieri.

4. Révisez votre budget

Sur la base de ces constats et réflexions, le budget peut maintenant être revu de façon réfléchie.

« Pour ceux qui ont accumulé de l’épargne au courant de l’année, il faut maintenir et conserver cette bonne habitude. La reprise des activités pour se faire plaisir est tout à fait saine et normale. On peut enfin s’en permettre un peu plus, mais il est sage de se fixer des limites pour garder le contrôle des dépenses », souligne Mme Iermieri.

Quelle sera votre nouvelle réalité : le télétravail à temps plein ou le mode hybride? Un retour en classe en présentiel ou à distance? Vous avez devancé votre retraite? Qu’est-ce que cela implique pour votre budget - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.?

Voici des exemples de dépenses qui pourraient refaire surface :

  • votre latté préféré;
  • un dîner au restaurant avec vos collègues ou amis-es;
  • la reprise de l’entraînement en salle;
  • les boîtes à lunch des enfants;
  • l’achat de vêtements, etc.

N’oubliez pas que lorsque des changements importants surviennent, c’est souvent signe que c’est un bon moment pour revoir son budget.

Voici un rappel des règles de base d’un budget équilibré - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. :

  • 50 % consacré aux besoins essentiels (logement, épicerie, transport, frais de garde, télécommunications, assurances);
  • 30 % aux dépenses discrétionnaires (vêtements, soins esthétiques, divertissements, etc.);
  • 20 % aux objectifs financiers (fonds d’urgence, épargne, remboursement de dettes, etc.).

À chaque moment important dans votre vie, nous sommes là pour vous accompagner dans vos décisions et vous aider à revoir vos finances personnelles.

* Planificatrice financière et représentante en épargne collective pour Desjardins Cabinet de services financiers inc.

Recommandé pour vous