Réajuster ses finances personnelles après une séparation

Une séparation est un événement majeur qui nécessite la révision de ses finances personnelles. Bien que ses effets soient bien tangibles sur le budget, il est prudent de maintenir le cap et de prendre les bonnes décisions pour garder à flot vos finances et votre paix d’esprit!

Une fois la séparation officialisée et les aspects légaux réglés, vous devez poser certaines actions pour commencer votre nouvelle vie sur de bonnes bases. Que la gestion de vos finances soit bien ancrée dans vos habitudes, ou qu’elle soit un tout nouveau réflexe à acquérir, il n’est jamais trop tard pour parfaire cet aspect de votre vie. Un conseiller pourra vous accompagner dans la mesure de vos nouveaux besoins.

Bilan financier et budget

Maintenant que vous faites cavalier seul, il est temps de brosser un portrait exhaustif de votre situation financière. Cet exercice est primordial pour vous assurer un équilibre budgétaire dans votre nouvelle situation.

D’abord, établissez votre bilan financier personnel. Il s’agit de calculer votre avoir net en dressant la liste de ce que vous possédez (vos actifs) et de ce que vous devez (vos passifs) en temps réel. Vous aurez probablement déjà fait la démarche au moment de la séparation pour assurer le partage des biens du couple ou de la famille, et déterminer le montant et la fréquence des pensions à verser, si pension il y a.

Faites ensuite un budget adapté à vos moyens, à vos besoins et à vos engagements financiers (revenus et dépenses). Pour vous aider à mettre en place un budget réaliste et précis qui soutiendra vos efforts, utilisez l’outil de gestion budgétaire d’AccèsD - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Épargner pour un fonds d’urgence - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. vous assurera la tranquillité d’esprit. Cette somme, mise de côté pour couvrir certaines obligations financières, vous servira de coussin en cas d’imprévu et vous évitera de puiser dans d’autres économies. Il est recommandé d’amasser l’équivalent de 3 mois de dépenses.

Ajustement des protections

Pour bien vous prémunir face aux imprévus, revoyez aussi l’ensemble de vos produits d’assurance et veillez à ce que vos protections répondent bien à vos nouveaux besoins et à votre nouvelle situation financière. Si vous profitiez de l’assurance collective de votre conjoint, vous devrez voir rapidement à remplacer cette couverture. Vous devrez alors peut-être vous inscrire à votre régime provincial d’assurance-maladie.

Si vous êtes l’assuré principal de l’assurance du couple ou de la famille, faites retirer le nom de votre ex-partenaire comme personne assurée et/ou bénéficiaire. Vous devrez aussi modifier votre type de protection et faire passer votre plan familial à un plan monoparental, de couple ou individuel, selon le cas.

Pensez enfin à réviser vos protections individuelles, soit en ajustant la couverture de votre assurance invalidité et vie, ou en souscrivant une telle assurance. Votre conseiller en sécurité financière vous aidera à préciser vos nouveaux besoins, selon votre capacité financière, et à y voir plus clair.

Pensez à désigner de nouveaux bénéficiaires pour vos assurances en remplacement de votre ex-partenaire.

Changement de statut

Parce que votre statut fiscal change à la séparation, avisez les différents niveaux de gouvernement de la situation le plus tôt possible. Votre nouveau statut risque d’affecter les versements anticipés des crédits d’impôt auxquels vous avez droit et les sommes versées dans le cadre des programmes d’aide sociofiscaux dont vous bénéficiez, par exemple, les allocations pour enfants. Aviser le fisc rapidement vous permettra de maintenir votre dossier à jour et vous évitera les mauvaises surprises.

Il sera beaucoup plus rassurant de relancer votre vie sur de nouvelles bases si votre situation financière personnelle est actualisée et bien organisée. Avoir l’esprit tranquille sur ses finances vous permettra de reprendre votre élan et d’amorcer positivement un nouveau chapitre de vie.

Recommandé pour vous