Les défis du modèle « Software as a Service » : financer les opérations courantes

À titre d’entrepreneur en technologie, vous êtes sûrement familier avec l’acronyme SaaS, pour « Software as a Service », ce modèle qui offre l’accès à un logiciel en contrepartie d’un abonnement au lieu de son achat. Bien que ce concept soit de plus en plus populaire, il n’en demeure pas moins qu’il présente certains défis. Dans cette série d’articles, nos conseillers spécialisés en technologie explorent les défis financiers de ce type de modèle et identifient des pistes de solutions.

Le défi

La facturation sous forme d’abonnement présente quelques défis en matière de financement des opérations courantes. En effet, l’accès au logiciel étant tributaire du paiement par le client, il n’y a pratiquement aucun délai entre la période de facturation et le paiement. Ainsi, le bilan des entreprises qui utilisent le modèle SaaS ne présente généralement aucun compte client. De plus, la nature intangible des logiciels implique que le bilan ne comporte aucun stock.

Bien que ces éléments représentent des avantages, il n’en reste pas moins que les outils traditionnels de financement, plus précisément les marges de crédits, ne sont aucunement adaptés à cette réalité, car la capacité d’emprunt est généralement limitée à 75 % du montant des comptes clients et à 50 % des stocks. Un tel outil est donc sans intérêt pour une entreprise avec un modèle d’affaires SaaS.

Ainsi, certaines institutions financières offrent désormais des marges de crédit SaaS, dont l’avantage est de déterminer la capacité d’emprunt en fonction d’un multiple des revenus récurrents mensuels.

Les pistes de solutions

Il est donc essentiel pour les entreprises technologiques d’avoir un financement à court terme correspondant à leur réalité. En ce sens, voici les meilleures pratiques :

  • Disposer d’une marge de crédit qui vous offre un pouvoir d’emprunt déterminé en fonction de votre volume de revenus récurrents.
  • Si vous n’êtes pas en mesure d’obtenir une marge de crédit SaaS, optez pour une marge de crédit d’exploitation sans limitation du pouvoir d’emprunt, puisque le montant qu’il est possible d’utiliser varie mensuellement selon les stocks de l’entreprise et ses comptes clients. Cependant, pour les plus petits montants, il est possible de ne pas avoir cette restriction.
  • Vos systèmes comptables doivent permettre une fin de mois rapide et identifier distinctement les revenus récurrents mensuels. De plus, certaines conditions peuvent s’appliquer sur des métriques SaaS - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Il importe donc de s’assurer que les systèmes peuvent également produire ces informations dans les délais prescrits.

Les entreprises qui souhaitent utiliser ce type de modèle disposent de plusieurs indicateurs de rendement clés pour évaluer leur situation. Toutefois, ces entreprises doivent connaître lesquels sont pertinents pour elles.

Pour tirer parti d’un financement qui tient compte de votre modèle de revenus récurrents, vous pouvez compter sur notre équipe pour vous accompagner à chaque étape du cycle de vie de votre entreprise.

Recommandé pour vous