La gestion de l'endettement : Ce que vous devez savoir

En effet, l’endettement fait partie intégrante de la saine gestion des finances d’une PME! Mais attention, il doit servir de levier de croissance : sa raison d’être doit être positive et liée à une vision d’affaires intelligente et réaliste. La bonne compréhension de cette notion peut être déterminante dans le succès d’une entreprise.

D’entrée de jeu, Stéphane Royer, directeur Prêts spéciaux aux entreprises et Gestion des risques au Mouvement Desjardins, insiste pour dire que l’endettement est tout à fait normal pour une entreprise, voire souhaitable. Toutefois, il souligne ici l’importance de bien gérer cette dette et surtout, de la contracter pour les bonnes raisons.

Est-il normal pour une entreprise d’être endettée?

Oui, et c’est valable dans le sens où cette dette lui permet de se positionner davantage dans une perspective de croissance, d’avancer pour aller chercher de nouveaux marchés, etc. On parle alors de « bonne dette ». Une entreprise doit souvent obtenir du financement pour se doter de nouveaux équipements plus performants, pour s’automatiser, pour agrandir ses installations ou acquérir une autre entreprise qui lui permettra de prendre de l’expansion. Il faut cependant que l’emprunt soit raisonnable, mûrement réfléchi et basé sur des objectifs et une vision d’affaires clairs. Il y a des cycles normaux dans l’investissement, mais le but demeure toujours de diminuer cet endettement pour atteindre un niveau de maturité financière plus confortable.

Il faut retenir qu’une bonne dette est une dette productive, qui apporte quelque chose d’essentiel à l’entreprise pour lui permettre de croître, de progresser et de prendre de l’expansion. Une mauvaise dette, c’est celle qui est contractée pour combler un manque à gagner ou pour acheter quelque chose de superflu.

Quand doit-on s’inquiéter?

Le danger de l’endettement, c’est lorsqu’on n’est plus capable de rembourser ses emprunts, d’investir dans la croissance de l’entreprise et de faire face aux imprévus. C’est quand nous n’avons plus de marge de manœuvre que la dette devient étouffante et même inquiétante.

Par exemple, si vous essuyez un refus de financement de la part de votre institution financière, vous serez peut-être tenté de vous tourner vers un autre établissement, puis un autre, jusqu’à ce que vous obteniez ce que vous voulez, moyennant des conditions qui aggraveront la situation. Une attitude de déni face à cette situation doit à tout prix être évitée, car il ne faut surtout pas ignorer les signaux d’alarme.

Faites confiance aux personnes clés qui vous accompagnent dans les prises de décision financière, par exemple un vice-président Finances, un directeur de compte ou autre. Vous êtes entouré de gens compétents, de différents horizons, qui ont des connaissances et des bagages diversifiés pour vous conseiller et vous aider à vous poser les bonnes questions dans vos projets et vos décisions d’affaires.

Certes, la conjoncture mondiale que nous traversons actuellement peut entraîner des finances plus délicates à gérer et des décisions d’affaires difficiles à prendre. N’oubliez pas que ces décisions sont temporaires et doivent être prises pour éviter justement les mauvaises surprises sur le long terme. Il faut se concentrer sur le court terme pour gérer une crise.

Plusieurs têtes valent mieux qu’une!

Braver la tempête et se pencher sur les vraies affaires c’est possible. Il suffit de cogner aux bonnes portes. Il y a des gens spécialisés dans l’aide aux entreprises et la gestion de crise. De bons conseillers aideront votre entreprise à explorer les mécanismes légaux et les différentes avenues possibles pour trouver des solutions adaptées. Ces personnes vous aideront à conserver une saine gestion de votre organisation.

Il y a souvent plusieurs façons de financer un projet ou de remédier à une situation difficile. L’échange d’idées et la transparence permettent justement d’explorer différentes avenues pour trouver les meilleures solutions. Il se peut qu’il y ait des décisions à prendre, mais en étant bien accompagné, vous serez capable de le faire. Un plan d’action et un montage financier adéquat vous donneront une vision globale de la situation et mettront en lumière certains aspects auxquels vous n’avez pas pensé.

C’est là que l’accompagnement prend tout son sens.

Recommandé pour vous