De Madagascar au Québec : voici l'odyssée de Sedera

Inquiets face à l’insécurité grandissante à Madagascar, Sedera et sa femme rêvaient d’une meilleure vie et surtout, d’une éducation de qualité pour leurs deux enfants. Voici comment, avec courage et détermination, ce père de famille a pu offrir le plus grand cadeau qui soit à ses proches : un nouveau départ au Québec. Voici son histoire.

Pour l’amour de ses enfants

Comme tout bon père de famille, Sedera souhaite ce qu’il y a de mieux pour ses enfants et pour son épouse. Même si ça implique de laisser son pays natal derrière lui. Le Canada lui apparaît comme la terre promise qu’il recherche — c’est un milieu accueillant et réputé pour sa qualité de vie, pour son équilibre travail-famille et pour l’accès à l’éducation.

Lorsqu’un recruteur lui offre un poste de développeur analyste, Sedera élabore un plan pour réaliser son vœu le plus cher. Il s’envolera seul vers la province de Québec et, grâce à son nouvel emploi, économisera assez d’argent pour y emmener toute sa famille.

Conseil : ouvrez votre compte à distance

Faites comme Sedera, qui a ouvert son compte chez Desjardins à distance, avant son départ. Vous obtiendrez ainsi une foule d’outils, des conseils et, surtout, un accompagnement distinctif pour faciliter votre arrivée au pays.

Ouvrir un compte au Canada - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Une bienveillance inattendue

Il y a de quoi avoir le trac : c’est la première fois que Sedera s’envole au-delà des frontières de Madagascar. En juin 2021, lorsque son avion se pose à Montréal, l’homme se retrouve seul et quelque peu désemparé dans une grande ville où il ne connaît personne. Que doit-il faire? Où doit-il prendre le bus? Il s’étonne de la facilité avec laquelle il obtient des réponses et de l’aide de parfaits inconnus. Tout ça, dans la bonne humeur et le sourire.

« C’était impressionant pour moi que lorsque je demandais quelque chose, quelqu’un était toujours prêt à me guider vers la bonne personne ou le bon endroit. »

- Sedera

À la découverte de la ville

Au terme de sa quarantaine à l’hôtel, Sedera s’installe à Québec avec une colocataire. Il se lie rapidement d’amitié avec celle-ci, qui se fait un point d’honneur de garder le nouvel arrivant bien occupé. « Ma coloc a planifié des séances de basketball et des 5 à 7 entre amis, elle a loué une auto pour me faire visiter des sites touristiques — elle ne voulait pas que je me sente seul d’ici à ce que ma famille me rejoigne », raconte Sedera.

Un accueil aussi chaleureux l’attend à son milieu de travail. À peine une semaine après son entrée en poste, il reçoit une invitation spontanée de sa gestionnaire à explorer le Vieux-Québec en sa compagnie. Pendant toute une journée, elle lui fait fièrement découvrir les attraits et les bonnes adresses de sa nouvelle ville d’accueil.

Comment devancer l’échéancier?

Même si Sedera vit le bonheur au Québec, il s’inquiète pour sa famille. Il téléphone régulièrement à sa femme et il a hâte de savoir les siens auprès de lui. Selon ses calculs, il lui faudrait épargner encore six à sept mois pour pouvoir payer les trois billets d’avion souhaités — une attente insoutenable.

Il cherche une façon pour que sa famille le rejoigne au pays plus rapidement. C’est à ce moment que son employeur lui suggère d’obtenir du financement auprès de Desjardins.

Sedera n’est en poste que depuis quelques mois et ne possède aucun historique de crédit, ce qui complique son dossier. Mais une responsable chez Desjardins voit au-delà des seuls chiffres. Elle reconnaît le visage d’un homme déterminé, prêt à tout faire pour le bonheur de sa famille, qui a traversé l’océan pour venir améliorer ses conditions de vie. Faisant preuve d’initiative, elle bâtit une proposition liée à la durée du permis de travail du nouvel arrivant : c’est accepté.

« Deux jours plus tard, l’argent était déposé dans mon compte et j’ai pu acheter les trois billets d’avion. Ma famille arrivait trois semaines après. Nous étions enfin ensemble. »

- Sedera

Conseil : bâtissez votre historique de crédit

Il peut parfois être un défi de se trouver un appartement qui convient à toute la famille en raison de l’enquête de crédit que les propriétaires peuvent exiger. Avec l’offre de bienvenue pour les nouveaux arrivants, vous pouvez choisir une de nos cartes de crédit, dont certaines sans frais annuels1, à utiliser judicieusement pour bâtir votre cote de crédit.

En savoir plus sur l’offre de bienvenue pour les nouveaux arrivants - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Vivre en famille au Québec

La petite famille retrouve Sedera dès l’automne et met peu de temps à trouver ses repères. Sa femme se trouve rapidement un emploi. Ses enfants connaissent une rentrée scolaire bien différente de celle dans leur pays natal.

Même les rudes hivers québécois — qui les inquiétaient un peu — s’avèrent une source de plaisirs. « On adore ça! s’exclame Sedera. Peut-être que les chants de Noël et les décorations dans la ville ont aidé, mais on y a pris goût. »

Sedera souhaitait offrir le meilleur avenir possible à sens enfants. Durant la pandémie, lorsque l’éducation passe en mode virtuel et se poursuit grâce au soutien matériel de l’école, Sedera sait qu’il a fait le bon choix. Il se sent épaulé et rassuré.

Sa mission est accomplie : sa famille est réunie et la vie au Québec leur sourit.

Comptez sur Desjardins pour faciliter votre intégration au Canada. Nous sommes votre allié dans la réalisation de vos projets de vie, et ceux de votre famille.

Sedera réussit à faire venir sa famille de Madagascar | Nouveaux arrivants

1. L’émission de la carte et l’établissement de la limite de crédit de la carte sont sous réserve de l’évaluation du risque de crédit. Contactez un conseiller ou une conseillère pour vérifier votre admissibilité à cette offre. Certaines conditions s’appliquent.

Recommandé pour vous