Combien coûte un chien par année? Et un chat?

On n’achète pas un chien ou un chat : on l’adopte! Contrairement à une transaction unique, l’adoption d’un compagnon implique certaines responsabilités en continu – et engendre des coûts parfois sous-estimés. Voici un survol des dépenses à prévoir pour que l’accueil d’un nouveau membre dans la famille demeure une source de bonheur plutôt qu’un stress financier.

De grandes décisions avant l’adoption

Quelle race est la mieux adaptée à votre style de vie?

La race d’un chien influence ses besoins et par conséquent, votre quotidien et votre budget. Il faut beaucoup plus d’espace et de nourriture pour un golden retriever que pour un yorkshire terrier. Considérez la grandeur de votre résidence, la proximité d’espaces extérieurs et, si vous occupez une copropriété ou un logement, les règlements applicables.

Certaines races de chiens sont plus vulnérables à des problèmes de santé génétiques que d’autres. Par exemple, les bouledogues et les carlins sont plus à risque de complications respiratoires - Lien externe au site. Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre. en raison de leur museau plat. Certaines interventions médicales s’avèrent aussi plus coûteuses chez les chiens de grande taille, qui nécessitent plus d’anesthésiant ou de médicaments.

Si vous adoptez un chat, les différences raciales sont mineures, tout comme les problèmes de santé génétiques. Les races de chat se distinguent en général par leurs qualités esthétiques.

Adopter d’un élevage ou d’un refuge?

Se tourner vers un élevage réputé et certifié par un organisme reconnu comme ANIMA-Québec vous permet de trouver exactement ce que vous recherchez. Si la race de l’animal vous importe peu, vous pouvez privilégier l’adoption d’un chat ou d’un chien auprès d’un refuge.

Adoption animale et dépenses uniques lors de la première année

Quel prix pour un chien? Pour un chat?

S’il s’agit d’un animal de race pure provenant d’un établissement d’élevage avec certificat d’enregistrement ou pedigree à l’appui, attendez-vous à débourser quelques centaines - voire des milliers - de dollars.

L’adoption en refuge s’avère habituellement plus économique, son coût servant à couvrir la stérilisation, le vaccin de base et la prévention des parasites. Par exemple, les frais à la SPCA Montréal varient entre 50 $ pour un chat adulte (de cinq ans et plus) et 525 $ pour un chiot (de moins de huit mois)1.

Soins vétérinaires de base

Au cours de l’année suivant l’adoption d’un chiot, vous devez prévoir au moins deux consultations vétérinaires : examen général et vaccins, médicaments vermifuges, protection parasitaire, micropuçage, stérilisation, etc. Selon l’Association des médecins vétérinaires du Québec (AMVQ) en pratique des petits animaux et l’Ontario Veterinary Medical Association (OVMA), ces coûts de départ moyens s’élèveraient à 1 046 $2 ou 1 687 $3. Ce montant varie en fonction de la race de l’animal, de sa taille et de son sexe, ce dernier élément s’expliquant par le fait qu’il est plus simple de stériliser un mâle qu’une femelle.

Il en coûte un peu moins pour un chaton : prévoyez entre 733 $4 (selon l’AMVQ, pour un chat d’intérieur) et 1 519 $5 (selon l’OVMA). Un supplément s’applique pour stériliser une femelle, de même que pour protéger adéquatement un félin contre les puces, tiques et autres parasites, si vous le laissez s’aventurer à l’extérieur.

Des accessoires indispensables

Votre compagnon aura besoin de nombreux articles qui lui serviront pendant plusieurs années : collier, laisse, harnais, brosse, coupe-griffes, bols, cage de transport, lit, jouets et, pour minou, un bac à litière. Bien que la liste pourrait différer selon ce que vous trouvez essentiel ou non, selon l’AMVQ, ces achats de base représentent en moyenne 246 $4 pour un chaton et 270 $2 pour un chiot.

Dépenses récurrentes pour un animal de compagnie

Nourriture

Cette dépense varie grandement en fonction de l’appétit de votre animal, de son niveau d’activité et du type de nourriture. Le coût moyen lors de la première année d’un chiot se situerait entre 446 $2 et 940 $3, et pour un chaton, entre 186 $4 et 512 $5. Ce montant augmentera au rythme de la croissance. Les croquettes sèches offrent le menu le plus économique, mais vous pourriez aussi servir de la nourriture en conserve, de la viande fraîche ou cuisiner vos propres recettes.

Plus chères, certaines nourritures spécialement formulées peuvent combler des besoins particuliers comme la gestion du poids ou contribuer à la santé dentaire.

Soins vétérinaires réguliers

Une visite annuelle en clinique vétérinaire est nécessaire pour l’examen de santé, les analyses, les rappels de vaccins et, au besoin, la protection parasitaire, le détartrage et les radiographies dentaires. Prévoyez 1 350 $3,6, pour un chien adulte et un peu moins de 1 150 $5,7, pour un chat. À eux seuls, les soins dentaires peuvent représenter de 40 % à 60 % de ces montants; vous pourriez donc économiser beaucoup d’argent en brossant régulièrement les dents de votre compagnon!

Litière pour chat

Il est recommandé de nettoyer et de remplacer la litière environ deux fois chaque semaine8. Il s’agit donc d’une dépense non négligeable pour les propriétaires de chat, estimée à 133 $7 ou 195 $5 par année.

Permis pour chien ou pour chat

La plupart des municipalités exigent un permis pour chien, pour une trentaine de dollars par année en moyenne. Certaines villes possèdent une réglementation semblable pour les chats, à tarif moindre (entre 10 $ et 20 $ dollars l’an). C’est bien en dessous de l’amende prévue en cas d’infraction - Lien externe au site. Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.!

Dépenses imprévues

Visite vétérinaire d’urgence

Votre animal pourrait avoir besoin de consultations vétérinaires supplémentaires s’il développe des problèmes de santé nécessitant des traitements ou des médicaments. En cas de blessure ou de problème grave, attendez-vous à payer un prix plus élevé dans un centre vétérinaire d’urgence qu’à votre clinique habituelle. Généralement, une estimation des coûts vous est d’abord présentée, pour vous aider à prendre une décision ou choisir quels soins prioriser.

Somme toute, accueillir un nouveau membre de la famille est un événement heureux en soi, mais qui demande de la préparation, de la réflexion et un ajustement de son budget en conséquence.

Recommandé pour vous