S'enraciner au Québec : la vie de rêve de Claire

Lorsque Claire a quitté sa France natale, elle cherchait d’abord à enrichir son expérience de travail avec un stage au Québec. Elle y a finalement trouvé une carrière enrichissante, un époux complice, une famille accueillante, une entreprise dont elle fière… et elle s’est aussi trouvée, elle.

Lâcher prise

Prévoyant que son séjour au Québec ne durera que cinq mois, Claire n’a pas le temps de s’ennuyer de ses proches. Elle vit à fond son stage, qui a été rendu possible par l’organisme OFQJ, dans un grand hôpital montréalais. Elle n’essaie pas de reproduire localement son mode de vie européen — tant pis si certains aliments sont introuvables en épicerie. Claire s’étonne même de ne pas avoir les blues quand une amie française rentre au pays. Avec le téléphone et les réseaux sociaux, elle garde le contact.

Les relations professionnelles simplifiées

Claire se retrouve entourée de Québécoises et de Québécois dans son travail, ce qui facilite son intégration et l’aide à décrypter les expressions locales. Elle est surprise de pouvoir tutoyer ses gestionnaires et y prend goût. Sans « chichi », ça lui permet d’être plus efficace au boulot et elle a l’impression de parler d’humain à humain.

Les occasions d’avancement ne manquent pas. On lui propose de rester pour combler un congé de maternité, ce qu’elle accepte. En moins de trois ans, elle devient cheffe du service qui l’a accueillie comme stagiaire.

« On reconnaissait mon potentiel. J’ai eu l’impression d’arriver sur le continent de tous les possibles. »

- Claire

Qui prend mari prend pays

C’est à l’hôpital que Claire rencontre Mathieu, son grand amour. Lorsque celui-ci la demande en mariage, le couple décide que la cérémonie aura lieu au Québec. Leur vie est ici. La jeune Française est chaleureusement accueillie dans la belle-famille et prend part aux traditions : se rassembler à Noël et à Pâques, se retrouver à table le dimanche, passer les weekends avec les cousins et les cousines, marcher le long du fleuve dans le Bas-Saint-Laurent. Même lorsque son beau-père l’invite à une séance de trappe au petit gibier en plein hiver, celle qui se décrit comme « quasi-végétarienne » dit oui. Elle s’intéresse aux gens. Elle s’intéresse à tout.

Conseil : économisez en frais de service

Vêtements de saison, transport, sorties, matériel : de nombreuses dépenses sont à prévoir une fois au Québec. C’est pourquoi Desjardins offre aux nouveaux arrivants et aux nouvelles arrivantes un compte courant avec forfait mensuel gratuit et transactions illimitées pendant deux ans1.

En savoir plus sur l’offre de bienvenue pour les nouveaux arrivants - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

S’émerveiller de tout

L’œil extérieur de Claire l’aide à voir les choses différemment et à s’émerveiller de ce qui l’entoure. C’est ce qui l’inspire à explorer sa terre d’accueil. Regarder les prouesses des surfeurs dans les rapides de Lachine. Visiter la Colline parlementaire à Ottawa. Organiser un road trip en direction de Toronto. Passer la nuit dans un phare sur une île près de Rivière-du-Loup. Prendre le traversier de Matane. Conduire jusqu’à Havre-Saint-Pierre. Bien souvent, elle traîne Mathieu dans des endroits où il n’a jamais mis les pieds.

Partout où elle va, même dans les villages les plus éloignés, elle trouve une Caisse Desjardins. C’est également à cette institution financière que Mathieu fait confiance pour l’ensemble de ses besoins. Claire juge opportun d’en faire tout autant, pour centraliser le patrimoine familial. Mais il y a aussi un côté émotif à ce choix.

« J’avais envie de créer un lien d’appartenance. Et quand tu es chez Desjardins, c’est qu’on ne rigole plus. Tu es naturalisé, tu as l’estampe. Tu es Québécois. »

- Claire

Conseil : ouvrez un compte qui vous suit partout

On retrouve plus de 782 points de service Desjardins au Québec et en Ontario. En ouvrant un compte chez Desjardins, vous vous assurez de pouvoir simplifier vos transactions et de profiter d’un accompagnement, peu importe où la route vous conduira.

Ouvrez un compte au Canada - Cet hyperlien s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Un déclic lors d’un séjour au bord de l’eau. Un cours de soir en entrepreneuriat. Il n’en faut pas plus pour que Claire abandonne sa carrière et fonde Boréalie, une marque de cosmétiques naturels dont les ingrédients proviennent du fleuve Saint-Laurent. Audacieux? Certainement. Mais plus grand-chose n’effraie Claire. « Tu t’es déracinée, t’es bien capable de créer ton entreprise! », se dit-elle.

Peu importe quels sont vos projets, Desjardins est là pour vous accompagner et vous aider à les réaliser.

Claire repart à zéro en plongeant dans son nouveau milieu de vie | Nouveaux arrivants

1. La gratuité s’applique uniquement au forfait L’Illimité sur un seul folio (particulier ou conjoint/conjointe) du membre.

Recommandé pour vous