Vous êtes ici : Coopmoi – Tous les articles > Conciliation travail-famille : un défi pour les entreprises

Conciliation travail-famille : un défi pour les entreprises


Les jeunes travailleurs priorisent la famille et expriment un désir d'équilibre.

Annie Boutet | Journaliste

Plus que jamais, vie privée et vie professionnelle empiètent l'une sur l'autre. Employé, parent, aidant naturel et citoyen engagé, les rôles de tout un chacun se multiplient et les frontières tendent à disparaître.

La réalité du marché du travail se modifie sans cesse et à grande vitesse. Exigences et course à la performance s'imposent. « En parallèle, divers scénarios familiaux émergent : augmentation de la monoparentalité, prédominance des femmes en emploi dans certains domaines, familles reconstituées avec des gardes partagées, décrit Rémi Lachance, président-directeur général de Proxima Centauri. Sans parler du travail atypique qui a connu une ascension dans des secteurs comme le télémarketing, l'informatique et la santé. »

Au moment où les employeurs cherchent une plus grande flexibilité chez leurs employés, les jeunes générations arrivent avec des valeurs différentes et une vision autre du travail. Les jeunes priorisent la famille et expriment un désir d'équilibre. « Ce changement devient un enjeu important pour les entreprises. Il faut en être conscient et s'y adapter », croit Rémi Lachance.

Des défis pour les employeurs
Bien entendu, si l'employeur doit composer avec des employés aux prises avec des difficultés à concilier vie professionnelle et vie personnelle, il en résulte des contrecoups au niveau du stress, du rendement, des absences et du présentéisme.

« Le défi pour l'employeur est de prendre conscience de ces réalités et de se rendre compte aussi qu'il est un acteur influent pour la conciliation travail-famille, soulève Rémi Lachance. Quand l'employeur en est conscient, il devient plus ouvert à intégrer des solutions en aménageant différemment l'horaire et l'organisation du travail. Il est ainsi plus enclin à viser un équilibre pour maintenir une performance dans son organisation. »

Si ces mesures demeurent somme toute assez simples, encore faut-il qu'elles répondent à la fameuse adéquation. Concrètement, elles peuvent se traduire par du télétravail, un horaire flexible, la semaine comprimée (plus d'heures par jour en moins de jours), des congés parentaux bonifiés, une réserve d'heures accumulées pour des congés ultérieurs ou encore le remboursement des frais de garde pour les arrivées à l'aube et les départs tardifs. Du reste, le contexte réel peut stimuler l'imagination au moment de définir la forme que doit prendre la conciliation travail-famille dans l'entreprise.

À lire aussi :

5 étapes pour une démarche de réussie

Employés heureux, entreprise performante


Tous les articles

Partagez ce billet