Vous êtes ici : Coopmoi – Tous les articles > Comment réduire le stress avant de partir pour un long séjour aux États-Unis

Comment réduire le stress avant de partir pour un long séjour aux États-Unis


Partir pour un long séjour l'esprit en paix est simple, en autant qu'on s'y prenne à l'avance... histoire de ne rien oublier!

Christine Tremblay | Mouvement Desjardins

Planifier un long séjour est toujours très excitant, mais à mesure qu'approche le jour J, les petites préoccupations génèrent souvent un grand stress.

Ce sont les derniers «détails» qui, réglés au moins un mois avant le grand départ, qui aident à boucler les valises dans le calme.

Voici les principales précautions à prendre :

Pour chacun des voyageurs

  • Rencontrer son médecin afin d'obtenir tous les renouvellements de ses ordonnances de médicaments.
  • Vérifier que le passeport, l'immatriculation et le permis de conduire sont valides pour toute la durée du séjour. Vérifier ses obligations auprès des services gouvernementaux évite bien des ennuis.
  • Évaluer ses besoins en matière assurance voyage, qui comporte habituellement 3 volets : la santé, les bagages et l'annulation.

Pour le déplacement

  • Les voyageurs plus âgés se disent préoccupés par le voyage lui-même et la possibilité d'obtenir des services en français. Ceux qui en ont les moyens peuvent louer les services d'agences offrant une grande variété de services en français de l'aéroport au lieu de résidence. 
  • Pour ceux qui choisissent de se rendre à destination avec leur véhicule, il y a lieu d'informer son assureur afin de revoir les protections accordées par le contrat et ainsi apporter les modifications nécessaires, s'il y a lieu. 
  • De nombreux États imposent leurs propres conditions en matière d'assurance automobile. Comme il en va de soi pour tous les automobilistes canadiens, toujours avoir en poche sa preuve d'assurance.
  • Les Canadiens peuvent conduire aux États-Unis avec leur permis de conduire valide. Toutefois, le permis de conduire québécois est rédigé uniquement en français et un agent de la paix américain pourrait ne pas être en mesure de le comprendre. Il est toujours possible de se procurer un permis de conduire international rédigé notamment en anglais.
  • Pour un long séjour, il est préférable de s'informer auprès des autorités locales si l'immatriculation de la voiture et le permis de conduire demeureront valides pour la durée du séjour.

Pour la maison 

  • Aviser son assureur habitation de la période d'absence prévue.
  • S'assurer qu'un parent ou un ami visitera la résidence, selon la fréquence indiquée au contrat d'assurance habitation. Il est toujours prudent de couper l'eau et de vidanger les installations et les appareils.
  • Prévoir une entente de déneigement. 
  • Demander à quelqu'un de ramasser les circulaires.
  • Installer une minuterie pour l'éclairage. 
  • Faire retenir le courrier à Postes Canada (prévoir des frais).

Une fois à destination, les Canadiens ne sont pas seuls. Chaque année, environ 100 000 de nos concitoyens migrent  vers le Sud. Ils y forment de petites communautés et associations auprès desquelles il est facile d'obtenir des informations.

De plus, les membres Desjardins profitent d'un avantage exclusif de service d'assistance voyage gratuit, offert en tout temps, qui comprend des conseils d'experts, des services de coordination et de prise en charge et des renseignements utiles.

Vous aimeriez lire aussi:

Long séjour aux États-Unis: évitez les ennuis fiscaux

Santé : 4 faits à connaître avant de migrer vers le Sud

Condo en Floride: acheter ou louer ?

Tous les articles

Commentaires publiés 1

Lucille Trudel / 17 septembre 2015 13h59
Tres interessant, merci de partager ces conseils, c'est très apprécié.

Partagez ce billet