Vous êtes ici : Coopmoi – Tous les articles > Santé : 4 faits à connaître avant de migrer vers le Sud

Santé : 4 faits à connaître avant de migrer vers le Sud


La couverture d'assurance maladie est citée par les snowbirds comme étant LA principale source de stress avant leur départ.

Christine Tremblay | Mouvement Desjardins

Il n'y a pas que le climat qui diffère lorsqu'on choisit de vivre au soleil pendant les mois d'hiver. Le coût des soins de santé aux États-Unis en est un bon exemple.

Un accident ou une maladie, dont les frais sont ici pris en charge par le système public, peut rapidement creuser un puits sans fond dans votre compte en banque si vous vous trouvez aux États-Unis ou ailleurs à l'étranger.

En effet, le régime public d'assurance maladie offre une protection minimale en cas de maladie ou d'accident pendant un séjour dans le Sud. Il est donc recommandé de se procurer une assurance médicale supplémentaire avant le départ.

4 faits à connaître avant de partir

1. Notions d'urgence
En matière d'assurance en soins de santé d'urgence, la notion d'urgence est fondamentale puisqu'il s'agit d'une couverture pour les frais entraînés par un accident qui survient ou une maladie qui se déclare pendant le séjour à l'étranger. Pas question de profiter d'un service plus rapide ou plus accommodant pour régler un problème qui existait déjà avant le départ !

2. Critères d'assurabilité
Avec l'âge, il devient difficile de satisfaire les critères des questionnaires médicaux exigés annuellement par les assureurs et, généralement, les primes d'assurance augmentent. La couverture d'assurance maladie est d'ailleurs citée par les hivernants (nos snowbirds) comme étant LA principale source de stress avant leur départ. Pour réduire cette inquiétude, Desjardins propose désormais un contrat de couverture de 4 ans sans nouveau questionnaire à remplir. Ainsi, un changement dans l'état de santé n'augmentera pas la prime.

3. Condition médicale
Quelle que soit l'assurance, il est un fait établi qu'aucune couverture ne s'applique à vous si votre condition médicale n'est pas reconnue comme stable AVANT votre départ.

4. Limites et exclusions de sa police
Pour éviter les mauvaises surprises, l'assuré doit, lorsque son état de santé ou sa médication change en cours d'année, vérifier auprès de son assureur si cela affecte sa couverture. Il est de la responsabilité de l'assuré de vérifier que les limites et les exclusions de sa police d'assurance conviennent toujours à sa situation particulière.

Vous aimerez lire aussi:

Long séjour aux États-Unis: évitez les ennuis fiscaux

Condo en Floride: acheter ou louer ?

Comment réduire le stress avant de partir pour un long séjour aux États-Unis

 

Tous les articles

Commentaires publiés (6)

André Petitclerrc / 18 septembre 2014 19h16
Merci vos information sont très pertinente et juste, nous passont les hiver en Floride depuis 18 années, et nous avons toujours louer nous sommes heureux de ne pas avoir acheter quand nous partons nous avons l'esprix tranquille.
Gilles Lavoie / 17 septembre 2014 20h55
Merci pour l' article cependant nous voyageons dans notre cas beaucoup en Amérique central et du sud. et dans 3 ans nous partons pour un périple de 2 ans pour faire le tour de l’Amérique central et du sud Nous écrirons des articles car a 60 ans nous voulons montrer au gens que tout est possible ce sera un voyage de et travailler a aider les gens avez vous des articles sur les assurance santé et la façon de procéder pour retirer des montants de nos reer si nécessaire lors de ce projet Et nous sommes prêt a écrire des article pour le mouvement lors de ce prjet
Micheline Le Breux / 17 septembre 2014 20h18
Le pire qui peut nous arriver c'est d'avoir affaire à une compagnie d'assurance si on est en voyage à l'étranger ... Ils remontent tellement loin dans notre vie que nous ne sommes pas rassurés ni assurés de quoi que ce soit! Il peut y avoir tant de choses pour lesquelles ils ne paient pas pour ça!!!

Partagez ce billet