Vous êtes ici : Coopmoi – Tous les articles > Les 3 leviers de l'actionnariat engagé

Les 3 leviers de l'actionnariat engagé


L'actionnariat engagé consiste à être un acteur là où il est possible d'apporter des améliorations en matière environnementale, sociale ou de gouvernance.

L'actionnariat engagé amène à interagir directement avec les entreprises admises dans un portefeuille de placement, mais dont la divulgation d'information, la gestion environnementale, les enjeux sociaux ou la gouvernance sont préoccupants.

Voici les 3 leviers de l'actionnariat engagé pour influencer les entreprises :

1. Discuter avec les entreprises
En ciblant les entreprises avec lesquelles les discussions seront les plus efficaces, les actionnaires peuvent, par exemple, questionner les directions ou les conseils d'administration à propos de leurs politiques de sécurité du transport pétrolier et gazier ainsi que de leur approche auprès des communautés environnantes. 

L'entreprise peut décider d'apporter les améliorations requises, et, peut-être, créer un effet domino sur ses concurrents. Il est aussi possible que le dialogue soit infructueux, en raison de la résistance de certaines entreprises face à certains enjeux sensibles.

2.  Proposer des résolutions en assemblée générale
Si le dialogue échoue, lune proposition d'actionnaire liée aux droits de vote peut-être  soumise  en assemblée générale annuelle des actionnaires. Dès qu'un actionnaire détient des actions pour une valeur de 2 000 $ ou plus* il peut déposer des résolutions proposant des améliorations ESG.

Le fonds peut agir seul ou former des coalitions avec d'autres organisations nationales ou internationales.  Un vote est ensuite tenu sur ces résolutions lors de l'assemblée générale des actionnaires.

La possibilité de tenir un vote est  un outil important pour stimuler des améliorations parce que les résolutions déposées, ainsi que le résultat du vote, sont des informations publiques qui sont médiatisées.

Cela a pour effet de renforcer l'effet de levier sur l'entreprise concernée. Ainsi, même si une résolution a été rejetée au vote, il est arrivé que l'on assiste à une reprise du dialogue sur ce sujet particulier.

3. Exercer son droit de vote
Lors des assemblées d'actionnaires, les fonds votent au nom de tous leurs détenteurs de parts sur les propositions soumises par la direction et par les autres investisseurs. Le registre des votes est rendu disponible aux investisseurs canadiens grâce au règlement 81-106 qui oblige les fonds d'investissement à publier leurs politiques d'exercice de droit de vote.

Vous aimerez lire aussi

5 mythes à propos de l'investissement socialement responsable

L'actionnariat engagé ou comment se donner le pouvoir d'influencer le changement

Promouvoir l'investissement socialement responsable : un travail d'équipe

L'investissement socialement responsable en chiffres

ESG: ce que vous devez savoir

 

Tous les articles

Partagez ce billet