7 erreurs à éviter pour les investisseurs (débutants ou avancés)


S'informer est un des premiers gestes à poser pour éviter les principales erreurs en matière d'investissement.

Emmanuelle Bertrand | Journaliste

Pendant plus de 15 ans, Angela Iermieri, planificatrice financière au Mouvement Desjardins, a observé les comportements en matière de placement chez des centaines d'investisseurs.

Elle dresse ici les 7 erreurs qu'elle a le plus souvent observées afin de vous éviter de tomber dans le panneau.

1. Faire cavalier seul
Si vous ne possédez pas de connaissances approfondies en matière de placements, entourez-vous d'un professionnel de confiance. Visitez le site de l'Autorité des marchés financiers.

2. S'inspirer des amis et de la famille pour choisir ses placements
Trop souvent, les gens ne connaissent pas leur profil d'investisseur ou ne le respectent pas. Résultat ? Ils se laissent influencer par les succès ou les échecs vécus ou racontés par l'entourage. Demandez plutôt à votre conseiller de vous aider à déterminer votre profil afin d'aller vers des produits qui vous conviennent et d'être à l'aise avec vos choix d'investissements.

3. Suivre la mode
Je ne saurais trop insister sur l'importance de développer votre intérêt et de vous renseigner avant d'investir. Bien connaître les types de produits aide à comprendre pourquoi vous y investissez et aide à éviter les modes passagères ou les recommandations inadéquates.
 
4. Croire au Klondike
Si le rendement promis vous semble trop beau pour être vrai, c'est qu'il l'est ! 10 % de rendement, c'est très rare. Selon le produit, des rendements autour de 2 % ou 3 % sont plus réalistes.

5. S'éparpiller
Il est souvent dit qu'il est important de bien diversifier son portefeuille, mais attention à l'excès ! Investir dans trop de fonds ou avec plusieurs représentants pourrait avoir pour effet d'éparpiller vos investissements. N'ayant pas de vue d'ensemble, vous risquez aussi d'investir deux fois dans la même chose.

6. Réagir dès que le marché bouge
Si votre objectif de placement concerne votre retraite, planifiez vos investissements en conséquence. Sur les marchés boursiers, le vrai rendement se constate à long terme. Il faut donc relativiser lorsque le fonds ne donne pas le rendement escompté après quelques années. Gardez en tête que vous misez sur lui pour porter ses fruits dans 20 ou 30 ans.

7. Être émotif
Le marché évolue parfois rapidement et c'est facile de paniquer à la vue de certaines variations. D'où l'importance d'être accompagné par un professionnel qui saura repérer le bon moment pour agir.

Êtes-vous novice dans le domaine du placement ?
Il y a deux grandes catégories de base pour les produits financiers :

1. À rendement fixe, garanti par l'émetteur :
• Certificat de dépôt (dépôt à terme pour une période prédéterminée)
• Obligation d'épargne
• Obligation de société ou titre de créance (différent des actions)

2. À rendement variable, lié au marché boursier :
• Actions (souvent sous forme de fonds de placement composé d'actions de plusieurs dizaines d'entreprises)

Ce qu'on appelle « un portefeuille » est composé de plusieurs produits financiers, ce qui le rend « diversifié ». Chaque produit a ses caractéristiques, comme chaque investisseur a sa situation unique.

Vous aimerez lire la suite de notre dossier:

Qui est maître de vos finances personnelles ?

Comment éviter les pièges de votre budget

Remettez de l'ordre dans vos finances

Tous les articles

Commentaires publiés (8)

Angela Iermieri / 10 novembre 2017 9h16
Bonjour@ Samuel. L’Épargne à terme à dépôts périodiques vous permet de placer une somme d’argent pour une période fixe et offre également la possibilité de faire des dépôts supplémentaire à une fréquence déterminée. https://www.desjardins.com/particuliers/epargne-placements/placements-garantis-taux-fixe/epargne-terme-depots-periodiques/index.jsp?navigMW=la& Vous pourriez également choisir d’investir dans des fonds communs de placement, si ce produit répond à vos besoins. Ils n’ont pas d’échéance fixe et des sommes additionnelles peuvent y être ajoutées à tout moment. https://www.desjardins.com/particuliers/epargne-placements/fonds-communs-placement/fonds-desjardins/index.jsp . Bonne journée -Angela
Samuel Coulombe / 9 novembre 2017 15h36
Bonjours, j'ai une question, j'aimerais investir dans un placement fermé 5 ans sans que je puisse y toucher en vue d'une mise de fond pour une deuxième maison ( donc pas un rap ) mais avoir la possibilité d'en ajouter quand bon me semble. Est-ce possible ? ex: je dépose 4000$ cette année et 1000 $ de plus a chaque année durant 5 ans. Merci d'avance
F. Rémillard / 4 décembre 2014 19h28
Le seul conseil que je peux donner à tout investisseur qui a un petit portefeuille c'est de ne pas choisir un conseiller financier qui a les mains attachées par les produits d'une seule institution. Les institutions financières, dont Desjardins, donneront un bon service et de bons conseils à ceux qui possèdent un capital important à investir. Pour les autres, vous serez reçus par des conseillères plutôt mal formées qui vous vendront des produits très très ordinaires ou même médiocres puisqu'elles n'ont pas le choix de pousser les produits Desjardins. Essayer minimalement d'avoir un conseiller chez Valeurs mobilières Desjardins, vous serez bien mieux servis et vous aurez accès aux placements les plus performants sur le marché. Ou alors, occupez-vous de votre portefeuille de placement vous même via un courtier à escompte.
S Hamel / 26 novembre 2014 20h48
Ah maintenant c'est 2008 ? parce qu'il y a eu les mêmes commentaires pour 2001 et 1997. Et à chaque fois on mentionnent sur mes rapports que le taux est calculé après cette date. Finalement c'est difficile d'avoir un bon rendement si à tous les 4-5 ans en moyenne il y a une correction majeure qui fait chuté nos placements. J'aimerais mentionner que je suis plus que patient avec mes placements quand aux changements suite aux commentaires de ma conseillère Desjardins. Enfin est-il possible d'avoir l'information du taux de rendement réel depuis l'ouverture d'un compte en 1997? Je pense qu'on frôle plus le 0.2% à 0.3 % de rendement... Dire que l'immobilier à fait plus que 200% durant cette même période ;-(
Jean Tournon / 20 novembre 2014 3h39
en France, je mène tout seul mes investissements boursiers et je m'en sors plutôt bien ; au Québec, j'ai suivi les conseils de Desjardins (je vous autorise à consulter mon dossier) et je suis allé de catastrophe en catastrophe

Partagez ce billet