Entretien de la maison : dernier sprint avant l'hiver


C’est le moment de vider les gouttières des feuilles ou des détritus qui s’y trouvent afin d’éviter les débordements.

Noémie Giguère | Journaliste

L'hiver approche à grands pas et, comme chaque automne, un grand ménage de la cour s'impose avant que la neige s'installe. Ranger les chaises, nettoyer le jardin, planter les bulbes, protéger les arbres... mais avez-vous aussi pensé à faire le tour de la maison pour prévenir les dégâts d'eau ?

Au cours des 60 dernières années, les précipitations ont augmenté de 12 % en moyenne dans tout le pays, ce qui a fait des dégâts d'eau la principale cause de sinistre en assurance habitation.*
 
Jean Frédérick, conseiller principal en assurances dommages au Mouvement Desjardins, fait le tour du propriétaire afin de mettre en évidence les principaux gestes de prévention qui contribuent à rendre la maison moins vulnérable à une météo de plus en plus en dents de scie. 

À l'extérieur : inspecter du haut vers le bas
 « Tout ce que vous faites pour éloigner l'eau de la maison, comme la prolongation ou le nettoyage des gouttières, ainsi que la présence de pentes réduisent considérablement le risque que l'eau s'infiltre à l'intérieur », fait valoir M. Frédérick.

La toiture
Durant l'hiver, la neige, la pluie, le verglas, les froids extrêmes et les redoux rendent le toit des maisons plus vulnérables aux bris et aux infiltrations d'eau. Avant l'hiver, vérifiez l'état du revêtement de celui-ci et de toutes ses composantes, tels les solins métalliques, la cheminée et les puits de lumière, afin de réparer les dommages qui pourraient laisser passer l'eau.

Les gouttières
C'est le moment de vider les gouttières des feuilles ou des détritus qui s'y trouvent afin d'éviter les débordements. Lorsque le ménage est terminé, faites couler de l'eau dans la gouttière pour tester son bon fonctionnement.

Les portes et les fenêtres
Pour éviter les infiltrations d'eau par les portes et les fenêtres, bien inspecter l'étanchéité des joints qui se trouvent autour.

Pour les fenêtres du sous-sol, il devrait y avoir une distance d'au moins 20 cm entre la fenêtre et le sol. Sinon, la pose d'une margelle est conseillée.

Les pentes
Saviez-vous qu'une pente de 15 cm sur une longueur de 1,8 mètre du terrain est suffisante pour que l'eau s'éloigne des fondations de la maison ? Cette pente suffit à diminuer le risque d'infiltration dans le sous-sol.

Les fondations
La période automnale est le moment idéal pour inspecter les fondations de la maison afin d'y détecter des fissures ou des signes d'éventuelles infiltrations, par exemple la présence de traces d'efflorescence (dépôts blanchâtres) sur les murs de fondation intérieurs.

À l'intérieur : les pièces à risque de dégâts d'eau
« L'automne s'avère la période de l'année idéale pour inspecter sa propriété et faire de petits gestes qui auront un effet direct sur le risque ou non de subir des dommages causés par l'eau », poursuit M. Frédérick.

Salle de bain
Inspectez les joints des carreaux de céramique autour des points d'eau comme le bain, la douche et le lavabo afin qu'il n'y ait pas de fuites. N'oubliez pas de tester les robinets d'arrêt de la plomberie.

Sous-sol
Le nettoyage des clapets antirefoulement qui protègent les installations sanitaires au sous-sol est sans contredit un des principaux éléments qui réduira considérablement le risque de subir des dommages par un refoulement d'égout.

* Source: Bureau d'assurances du Canada

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Partagez ce billet