3 règles d'or à suivre sur le Web [infographie]

des_infogr_reseaux_sociaux_vf_650.jpg

Marie-Christine Daignault | Mouvement Desjardins

94 % des jeunes de 13 à 17 ans ont une présence quotidienne en ligne. Que ce soit pour réseauter, pour jouer, pour magasiner, pour étudier ou pour s’informer, le monde virtuel commande, comme dans la vraie vie, ses petites règles d’or.

1. Protéger ses données personnelles
Les spécialistes estiment qu’il est plus risqué de se faire usurper son identité sur Internet que de se faire cambrioler à la maison.

Comment éloigner les fraudeurs ?

En protégeant ses renseignements personnels :

  • mots de passe
  • codes d’utilisateur
  • date de naissance
  • adresse
  • noms des parents,
  • numéros de téléphone
  • numéro d’assurance sociale
  • etc.

L’inscription aux réseaux sociaux est simple, mais certaines étapes, comme les paramètres de confidentialité et les règles d’utilisation, sont plus complexes.

Le jargon juridique n’est pas simple et il faut parfois demander l’aide d’un adulte pour en faire le résumé. Il s’agit d’un contrat légal.

2. Soigner sa réputation
Une fois publiées, l’information, les photos et les vidéos peuvent être téléchargées et rediffusées par tout le monde.

Il faut donc réfléchir avant d’agir et penser que l’information qui circule à notre sujet est là pour rester.

Rumeurs, potins, insultes, menaces…

La cyberintimidation est inacceptable et doit être dénoncée sans attendre. Un ado qui en est victime pourrait être gêné, voire anxieux, d’en parler à ses parents.

D’où l’importance de connaître les autres portes pour la dénoncer :

  • un adulte à l’école (infirmière, professeur, etc.);
  • un membre de la famille (grand frère ou grande sœur);
  • des organismes comme Jeunesse, J’écoute, Tel-jeunes et Cyberaide.

3. Se comporter de manière citoyenne et responsable
Vaut mieux tourner sa langue sept fois avant de parler. La même règle s’impose dans les médias sociaux.

Avant de publier quelque chose, il faut toujours répondre à cette question : «Est-ce que je serais prêt à dévoiler cette information en direct à la télé ?»

Normalement, les limites s’imposent d’elles-mêmes.

Voir d’autres contenus de la section C’est bon à savoir

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Partagez ce billet