5 règles pour réussir ses projets


Plus votre projet est concret, plus c'est facile de vous motiver.

Gilles Drouin | Journaliste

Les gens qui ont des projets flous n'arrivent pas vraiment à mettre en place une stratégie d'épargne sérieuse. Plus le projet est concret, plus c'est facile de se motiver. Le meilleur outil pour y parvenir est le plan financier.

1. Clarifier ses projets
Le plan financier peut se faire sur un ou plusieurs projets, que ce soit pour la retraite, l'achat d'un chalet, d'une maison ou d'une copropriété en Floride, ou encore pour amasser les sommes nécessaires au financement des études des enfants. 

Le plan doit aussi comporter une échéance dans le temps. Voulez-vous atteindre votre objectif dans 2 ans, dans 5 ans, dans 25 ans ? Le budget revient également en scène. Quel versement mensuel ou bimensuel pouvez-vous consentir à votre projet ?

 « La meilleure façon d'épargner est d'y aller avec des versements périodiques automatiques », estime Pierre Payeur. 

Il est rare qu'une personne puisse verser à son compte d'épargne un montant élevé. C'est vraiment en intégrant l'épargne systématique dans son budget que la personne atteindra son objectif. « L'idée est de ne jamais "voir" l'argent, ajoute-t-il. Le virement automatique fait en sorte que l'argent est investi directement. »

2. Établir une priorité : la sécurité du capital ou le rendement
Le plan financier permet de chiffrer le projet, d'établir le rythme des versements et une stratégie, tout en fixant des échéances intermédiaires qui permettront de rectifier le tir au besoin, dont la réduction du risque, et de protéger le capital au fur et à mesure que l'on approche de l'objectif. En d'autres mots, il s'agit de déterminer la façon la plus avantageuse d'atteindre l'objectif. 

3. Élaborer une stratégie 
Les véhicules de placement qui favorisent une accumulation de l'épargne ne manquent pas. 

« Les gouvernements nous aident à épargner en nous donnant des cadeaux fiscaux », rappelle Pierre Payeur. Outre le régime enregistré d'épargne-retraite (REER), l'épargnant peut miser sur le compte d'épargne libre d'impôt (CELI) et le régime enregistré d'épargne-études (REEE). 

Ces trois régimes permettent d'accumuler revenu et capital à l'abri de l'impôt, lequel, rappelons-le, est le plus important poste budgétaire.

S'y ajoutent les crédits d'impôt que procurent les parts de Capital régional et coopératif Desjardins, ainsi que les cotisations aux fonds de travailleurs. Bref, il n'y a pas de raison de ne pas se mettre à l'épargne immédiatement.

Pour maximiser votre épargne avec un minimum d'effort, découvrez la cascade payante.

4. Gardez le cap et respectez cette stratégie
Constance, constance et constance...

5. Réévaluez la situation une fois par année
Une visite annuelle chez son conseiller est un incontournable pour assurer la réussite et garder le cap sur ses objectifs. 

Tous les articles

La fonction Commenter n’est pas disponible pour le moment.
Merci de votre compréhension.

Partagez ce billet