Mode d'emploi pour vivre de ses propres créations


La designer est fière d’avoir accompli son projet seule, mais elle a également su bien s’entourer.

Sara Simoneau | Mouvement Desjardins

Percer le milieu du design de mode n'est pas chose facile. Il faut avoir des créations qui se démarquent, des matériaux attrayants et une bonne dose de courage. C'est le défi que Cindy Cantin, fondatrice et designer de Cantin, a décidé de relever en 2009 en créant sa propre entreprise de design de sacs en feutre et en cuir.

Depuis, elle réalise son rêve : vivre de ses créations. Nous avons interrogé Cindy pour en savoir un peu plus sur le secret de son succès. Elle nous révèle cinq astuces essentielles tirées de son expérience personnelle avec son entreprise, Cantin.

Cindy Cantin propose 5 pistes de réflexion à tous ceux et celles qui rêvent, comme elle, de vivre de leur art.

1. Avoir la flamme
D'abord, Cindy est passionnée par la création. « Moi, ce que j'aime, c'est le design et la recherche de matériaux avec lesquels travailler. » C'est cette passion qui lui a donné le goût de se lancer en affaires, mais aussi une prise de conscience quant au modèle de consommation changeant au Québec.  « On voit depuis quelques années une volonté d'acheter des produits locaux et les boutiques misant sur le local se multiplient. J'ai donc compris qu'il était temps pour moi aussi de faire le grand saut. » Cindy a vite réalisé que, comme elle, les consommateurs ont un engouement pour les matériaux de qualité. Elle a dès lors commencé à créer des sacs à partir de sa matière de prédilection, le feutre. C'est ainsi que CANTIN est née. 

2. Acquérir la confiance 
Pour créer une entreprise dans un milieu aussi compétitif que celui de la mode, il faut avoir confiance en soi, mais aussi, trouver des gens qui ont confiance en nous et qui croient en notre projet. C'est un facteur-clé pour obtenir son financement de départ. « Lorsqu'on part de rien, c'est difficile, voire impossible d'obtenir un prêt pour une petite entreprise. Desjardins a cru en mon projet et j'ai obtenu mon premier prêt grâce à Créavenir. Ce prêt avantageux m'a permis de développer mes produits et de lancer mon entreprise ». 

Grâce à son prêt, Cindy a pu se concentrer sur son désir de créer un bel éventail de sacs et d'accessoires qui allaient charmer sa clientèle. Créavenir a également servi de passerelle vers d'autres services financiers qui permettent à Cantin se développer et de percer le marché. Aujourd'hui, ce sont les consommateurs qui croient en ses créations. Voilà un gage de réussite. 

3. Avoir un bon plan d'affaires et bien s'entourer
Oui, il faut avoir la passion et un produit qui se démarque, mais pour percer, il faut aussi avoir l'esprit entrepreneurial. « J'ai bâti mon propre plan d'affaires qui me permet de me développer. J'ai aussi fait mes devoirs : je connais bien mon marché et mes compétiteurs », explique la jeune entrepreneure. Aujourd'hui, l'entrepreneuriat a séduit Cindy. « J'adore ce que je fais, je prends mes propres décisions et j'ai la fierté de mener mon entreprise où je le veux. »

La designer est fière d'avoir accompli son projet seule, mais elle a également su bien s'entourer. « J'ai maintenant une employée qui m'aide énormément dans toutes les facettes de l'entreprise. J'embauche des pigistes pour des tâches comme le marketing et je m'entoure de maroquiniers professionnels pour la fabrication de mes sacs. »

4. Choisir son créneau
Cantin est une microentreprise par choix. Après avoir exploré la vente en boutique au Canada et à l'international, Cindy a décidé de se concentrer sur le marché local. « Je me fais connaître par le contact direct avec les clients dans les foires commerciales et les ventes d'atelier. On a aussi parlé de moi dans des blogues et des magazines. » 

Maintenant que sa marque est de plus en plus connue, la jeune femme compte développer davantage la vente en ligne sur son site internet. C'est ainsi qu'elle explore le marché international autant que local. « Les acheteurs sont de plus en plus à l'aise à acheter en ligne, c'est donc une forme de vente directe que j'aimerais renforcer. Pour y arriver, il faut être très présent sur les médias sociaux et bien réussir sa promotion. »

5. Diversifier son offre
Cindy offre des créations uniques conçues et fabriquées à Montréal et elle favorise le contact avec les clients. Elle a donc décidé de mettre de l'avant une toute nouvelle offre de créations par la vente corporative. Elle développe alors des produits personnalisés, allant de l'étui à cartes d'affaires au sac à ordinateur portable, selon les besoins de ses clients. 

Ses créations gardent l'authenticité de la marque Cantin en mariant le feutre et le cuir, mais intègrent les particularités des clients comme leur logo. La designer souligne l'importance de diversifier sa clientèle et de se renouveler sans cesse en lançant de nouveaux projets pour se développer. 

Après 6 années à créer et vendre des sacs et accessoires uniques au Québec, Cindy a fait énormément de chemin. « Au début, je me disais que ce serait incroyable de voir un jour des gens portant mes créations dans la rue. Aujourd'hui, c'est monnaie courante. » On peut dire que c'est mission accomplie pour la jeune créatrice, qui a réussi à se tailler une place de choix dans le milieu du design de mode.

Portrait de l'entreprise
Nom de l'entrepreneure : Cindy Cantin
Nom de l'entreprise : CANTIN
Activité  : Design
Ville et région : Montréal
Année de démarrage : 2009
Emploi créé : 1 

Tous les articles

Commentaires publiés (3)

valerie-eve arguin / 21 juillet 2017 22h21
Bravo et merci... C'est très encouragent de voir des jeunes entrepreneurs aller jusqu'au bout! Ca donne espoir pour ceux et celle comme moi qui désire un jour vivre de ses propre créations! Je lâche pas et je donne tout mon énergie pour ce que j'aime faire. Encore une fois BRAVO!
Cynthia Pinel / 18 août 2016 13h48
Félicitations Cindy, j'ai lu ton témoignage et c'est réellement enthousiasmant de te lire. Tes commentaires font du bien et donne le goût de persévérer et de croire en nos projets. Très beau projet!!
Lise Parent / 14 avril 2016 6h25
Felicitation moi aussi j'ai un plan d'affaire de fait je crois a mon produit mais j'ai peur de me faire refuser mais je suis heureuse pour toi

Partagez ce billet