Adopte inc., entrepreneurs passionnés recherchés


«Adopte inc. pousse le mentorat entrepreneurial jusqu'à créer un véritable lien entre l'adoptant et l'adopté, de manière proactive et enrichissante pour les deux parties.» - Nicolas Duvernois

Mélanie Larouche | journaliste

«J'aurais tant voulu avoir un tremplin à ma portée lorsque je me suis lancé en affaires!», lance Nicolas Duvernois. Et c'est justement de sa propre expérience entrepreneuriale que le jeune entrepreneur à succès, fondateur de PUR vodka et de Romeo's gin, s'est inspiré pour mettre sur pied le programme Adopte inc. 

L'idée de créer un lien filial fort entre un jeune entrepreneur prometteur de bénéficier du soutien financier, de formations et de précieux conseils et une entreprise notoire du Québec trottait dans la tête de Nicolas Duvernois depuis un moment. 

Le programme est si bien ficelé et si bien adapté aux besoins de sa clientèle cible qu'il a rapidement séduit d'importants partenaires d'affaires, dont Desjardins. 

Lancée au 2016, Adopte inc. est désormais une réalité bien concrète. Nicolas Duvernois est drôlement fier de son dernier-né. Il répond à nos questions.

Q1. Nicolas, pourquoi avoir lancé Adopte inc.?
Plusieurs jeunes entrepreneurs ont des idées brillantes, très porteuses d'avenir, mais n'ont pas les conditions favorables pour en optimiser les résultats. Je voulais à tout prix mettre au point une solution qui leur faciliterait la vie, qui leur donnerait des ailes. Adopte inc. pousse le mentorat entrepreneurial jusqu'à créer un véritable lien entre l'adoptant et l'adopté, de manière proactive et enrichissante pour les deux parties.

Q2. Comment est né ce projet?
J'ai monté le projet et l'ai d'abord présenté à une amie entrepreneure qui m'est très chère, Anne Marcotte. Elle l'a aimé immédiatement! Puis elle s'est jointe à moi pour le faire avancer. Philippe de Gaspé Beaubien III a rapidement emboîté le pas, avec une foi inébranlable. Et nous l'avons présenté sans tarder à Desjardins, qui a embarqué avec enthousiasme! Nous avons réuni la crème de la crème en matière d'entrepreneuriat. Nous sommes bien fiers et d'autant plus certains d'avoir mis le doigt sur une solution extrêmement performante pour les jeunes entrepreneurs.

Q3. À qui ça s'adresse?
Adopte inc. s'adresse à tous les entrepreneurs du Québec, fondateurs de leur entreprise et âgés entre 18 et 39 ans. Ils doivent être actionnaire dirigeant principal et travailler dans leur entreprise à temps plein. Le secteur d'activité n'a aucune importance, l'entreprise doit seulement présenter un bon potentiel de croissance.

Q.4 Quels sont les avantages?
Nous leur offrons une contribution annuelle de 24 000$, douze rencontres d'assistance professionnelle avec leur adopteur ou des personnes-clé de leur réseau, un accompagnement stratégique étroit, un programme de formation unique et des avantages financiers de Desjardins. Quoi demander de mieux pour propulser son entreprise vers les plus hauts sommets?

Q5. Qui sont les adopteurs?
Nous avons réussi à aller chercher des adopteurs de haut niveau qui croient en notre programme et qui sont enthousiastes d'y participer : Alain Bouchard d'Alimentation Couche-Tard, Eric Boyko de Stingray, Guy Cormier du Mouvement Desjardins, Pierre Pomerleau du Groupe Pomerleau et Philippe de Gaspé Beaubien III, un homme d'affaires et investisseur aguerri. 

Les jeunes entrepreneurs qui souhaitent bénéficier du programme Adopte inc. ont jusqu'au 30 septembre pour déposer leur candidature sur le site web www.adopte-inc.com

Tous les articles

Commentaires publiés (22)

nancy desbiens / 20 septembre 2016 17h44
Bonjour Marie-Christine, je vous en suis reconnaissante. Je vais faire les démarches nécessaires . Mon projet pourrait devenir réalité. à suivre..
Marie-Christine / 20 septembre 2016 15h36
Bonjour @Nancy. En fait, nul besoin de faire partie d'un programme pour dénicher un financement convenable à votre projet! Visitez notre section https://www.desjardins.com/entreprises/projets-entreprise/financer-entreprise/index.jsp. Je vous invite à lire nos fiches conseils sur le démarrage et le financement disponibles ici : https://www.desjardins.com/coopmoi/entreprises/fiches-conseils/?navigMW=ari& Aussi, si vous comptez être franchisée, peut-être aimerez-vous lire cet article: https://blogues.desjardins.com/coopmoi/2015/12/le-financement-dune-franchise-les-etapes-a-suivre.php Finalement, Desjardins offre gratuitement en ligne des outils d'aide à la décision dont le plan d'affaires interactif : https://www.desjardins-outils-entreprises.com/ N'hésitez pas rencontrer un directeur de comptes dans l'un de nos centres Desjardins entreprises pour discuter de votre projet. Bonne journée - Marie-Christine
nancy desbiens / 20 septembre 2016 12h33
bonjour, je voudrais devenir mon propre patron en achetant une clinique (je suis infirmière podologue).Quand cous partez en entreprise, vous trouvez votre financement comment? Je ne peux pas faire partie de programmes car j'ai 46 ans. Avez-vous des idées? merci
Eric Dufour / 19 septembre 2016 23h49
Quel déception ! Mon poste vient d'être aboli pour une deuxième fois le mois d'Août dernier. Je travaillais pour une station de Télé régionale qui suite à son évolution au HD, a aboli mon poste et plusieurs autres. J'avais 9 ans de fait pour cette entreprise, et me voilà à 40 ans devant rien, alors je retrousse mes manches, et porte après porte je me fais répondre, dommage, tu as une année trop tard.... Oui j'ai 40 ans !! La génération X dans l'ombre, oublié ! Et en passant, je suis pas ici pour faire de moi un Caliméro ! Je vais m'arranger tout seul comme un grand X ! Mais je voulais juste dénoncer cette limite d'âge pour du financement et projet ! J'enttend continuellement parler, ici au Québec y'a pas asser de jeune entrepreneur ????? Moi j'ai 40ans et je me considère comme un jeune vieux et plein d'expérience pour lancer mon entreprise..... Est-ce moi, ou les baby Boomers veulent tout garder juste pour eux ???
Laurie Elle / 19 septembre 2016 15h36
Pourquoi ne pas entreprendre de créer un tableau comparatif (STATISTIQUES ) a savoir quel groupe d'age aura obtenu le plus de performance en terme entrepreneuriat après un certain laps de temps.? Et vive les entrepreneurs d'ici, peut-importe leur age et leur origine. Ils sont la source de demain.
Marc Cassuto / 17 septembre 2016 13h54
Bonjour à tous, jeune entrepreneur de 40+ ans, exclu donc du programme et avec les memes besoins.... A vous lire, je pense que nous aurions intérêt à nous réunir et partager... Je viens de créer le groupe Linkedin AdAGE+. C'est un début, voyons ce que cela peut nous apporter.
Daniel Boyer / 15 septembre 2016 11h41
Bonjour à vous tous...je partage à 5000% votre approche où l'on a très peu de programme ou de ressource pour aider les entrepreneurs après 35 ans (SAJE) et là 39 ans avec ce programme. J'ai démarré mon entreprise à 40 ans et je roule mon entreprise depuis 9 ans. Je peux partager mon expérience avec vous tous en répondant à vos questions...simplement m'envoyer un email a partirsonentreprise@gmail.com et je peux vous donner des conseils GRATUITEMENT. je n'ai pas la prétention d'être du calibre des adopteurs mais je peux vous donner mon expérience pratico-pratique sur le terrain. J'ai aussi donné une formation sur comment devenir entrepreneur sur le WEB avec le Collège de Maisonneuve en formation continue. Je suis persuadé que je vais apprendre autant de vous. Alors n'hésité pas à m'écrire.
AB / 15 septembre 2016 8h16
Idem ici aussi...j'ai démarré mon entreprise à 45 ans et ouffffffffff que j'aurai eu besoin d'un coup de main. Je ne sais pas comment les statistiques sont basées mais vous avez quand même près de 15 commentaires qui indique le contraire. Un nouveau sondage serait approprié. Nous sommes cette génération oublieé...entre la xyz et les bayboomer...rien n,existe pour nous!!!
Serge Pellerin / 14 septembre 2016 12h30
Si l'on avait mis en quarantaine Tous les hommes de quarante ans L'humanité en serait à peine Au Moyen Âge et pour longtemps Louis Pasteur n'aurait pas découvert Son vaccin à soixante-trois ans L'avion de Clément Ader N'aurait jamais quitté la terre Il avait presque cinquante ans Si l'on avait mis en quarantaine Les hommes de quarante ans passés L'automobile de Monsieur Daimler Serait encore à inventer Si l'on avait mis en quarantaine Tous les hommes de quarante ans Il y aurait peut-être moins de problèmes Pour la jeunesse et pourtant Victor Hugo n'aurait pas écrit Les Misérables à soixante ans Et Pierre et Marie Curie Auraient fini tout juste à temps Un an plus tard, c'était trop tard. Voltaire et Rousseau ainsi que Marx Seraient d'illustres inconnus Si l'on avait mis en quarantaine Les hommes de quarante ans et plus Aujourd'hui, l'on met en quarantaine Tous les hommes de quarante ans "Demandons jeune cadre en moyenne De vingt-cinq à trente-cinq ans Mais avec une bonne expérience Et de la personnalité De l'ambition, des références Avenir assuré", assuré pour quelques années. Puisqu'ils ne seront qu'en quarantaine Qu'à quarante ans et pas avant Ils auront le temps de prospecter Pour ne pas se retrouver sur le pavé. Non, ne mettez plus en quarantaine Tous les hommes de quarante ans Sous prétexte que la vie moderne Vous fait un homme à dix-sept ans Souvenez-vous à quarante-trois ans un certain John F.Kennedy Était un tout jeune Président, alors à mon avis, Il faudrait leur laisser le temps Ils ont encore du sang dans les veines Qu'ils vous le donnent et puis après Vous pourrez nous mettre en quarantaine Vous n'aurez rien à regretter. Paroles-Philippe_Clay-La_Quarantaine
Marie-Christine / 12 septembre 2016 14h59
Merci @Bernard pour votre commentaire. Tel que mentionné ci-bas, 2 raisons expliquent la limite d'âge: 1. ce sont les jeunes entrepreneurs qui, statistiquement, ont le plus de difficultés dans le démarrage de leur entreprise, 2. le projet s'inscrit dans le cadre de la politique jeunesse du gouvernement du Québec, et dont l'âge limite est 39 ans. Bonne journée! - Marie-Christine
Bernard Eric / 12 septembre 2016 12h07
Ridicule et discriminatoire l'âge limite de 39 ans! Pas mieux que ce que PME Mtl et futurpreneur offrent. Il n'y a pas d'âge pour entreprendre et avoir de nouvelles idees innovatrices.
Manon Decelles / 8 septembre 2016 7h35
Je suis d'accord avec les commentaires précédents, de plus en plus de personne de plus de 39 ans démarre leur entreprise et bénéficierait de cette aide. Desjardins voudrait surement avoir accès a ces entrepreneur a capital plus important. Il faudrait créer un Adopte+ ou AdAGE+.
Magalie salomone / 7 septembre 2016 15h14
Quel beau projet! Une mission très intéressante!J'adore le concept. Par contre, je suis aussi en désaccord avec l'âge limite car je suis en affaires depuis 7 ans, dans la quarantaine et la tête qui bouillonnent d'idées et surtout j'aurais été intéressé par ce projet.
Karole Forand / 31 août 2016 15h51
au sujet de l'âge prescrit,j'ajoute que les jeunes retraités représentent un fort potentiel entrepreneurial au Québec. Malgré leur statut de retraité, ils débutent une seconde carrière et nécessitent des services de soutien et d'encadrement. Souvent, ils sont les moteurs de revitalisation de leur bourg.
Denise Dupont / 23 août 2016 8h33
Bonjour, quel beau projet encore une fois pour les jeunes entrepreneurs...il faudrait élargir les tranches d'âges...je suis retourné à l'école à 50 ans pour une nouvelle carrière et je termine mon bac en 2018...donc j'aurai près de 55 ans à la fin! Je développe mes affaires pendant mes études donc j'avance dans ma nouvelle vie, ce qui est très intéressant ! Merci bonne route avec ce programme ! :)
rosalie martin / 23 août 2016 6h06
Dommage pour l âge c est un beau projet mais je trouve discriminatoire la limite d âge une personne dans la quarantaine a murement décider son projet et y mettrais autant sinon plus de coeur J ai attendu un âge plus mature de mes enfants avant de me lancer en affaire de bons conseils m aurait surement aidée Bonne chance à ce projet c est tout de même une excellente idées
Anne-Renée / 22 août 2016 0h36
Super intéressant mais dommage pour l âge j aurais bien eu b3soin de conseils
Eric champagne / 21 août 2016 21h46
Bravo encore une fois et félicitation de croire en la relève merci .
Sylvie Pronovost / 18 août 2016 7h48
Nous avons le plus beau des projets. Dommage que l'âge est inapproprié pour notre éligibilité !
karl bouchard / 17 août 2016 15h16
bonjour je suis en démarrage d'entreprise et oui je trouve que ce serais une excellente opportunité e de pouvoir avoir de vrais bons entrepreneurs qui peuvent m'aider. comment pouvons nous s'inscrire merci !!!

Partagez ce billet